Médias publics : le SYNATIC en grève le 16 juillet

Les travailleurs des médias publics renoueront avec les mouvements d’humeur. Après deux sit-in le 16 juillet 2013 et le 22 mai  2014, ils observeront cette fois une grève de 24 heures.

Le Syndicat autonome des travailleurs de l’information et de la communication (SYNATIC) a décidé que cette manifestation  aura lieu à la date anniversaire de leur sit-in « historique », le  16 juillet 2014.

Les raisons de cette grève ne sont guère nouvelles. « Les travailleurs des médias publics vont observer ce 16 juillet 2014 (une grève) pour exiger des autorités la résolution de leurs préoccupations restées sans suite », indique-t-on du côté du SYNATIC.

Il s’agit de l’arrêt des intimidations et la levée des sanctions «déguisées» à l’encontre des militants et sympathisants du SYNATIC, l’arrêt des « pressions de tout genre sur les journalistes dans le traitement de l’information dans le strict respect de l’éthique et de la déontologie », l’élaboration d’un Statut particulier pour les travailleurs des médias publics en vue de l’amélioration conséquente de leurs conditions de vie et de travail, la reconstitution de carrières des agents et le rétablissement des rémunérations « injustement coupées ».

Un préavis a été adressé à la date du 30 juin 2014 au Chef de l’Etat Blaise Compaoré pour expliquer  « qu’aucune solution concrète n’a été apportée aux différentes doléances formulées » et l’informer de cette « grève générale« .

Une Assemblée générale est prévue pour le 15 juillet pour informer les militants et sympathisants.



Abdou ZOURE

Abdou Zouré, journaliste à Burkina24 de 2011 à 2021. Rédacteur en chef de Burkina24 de 2014 à 2021.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page