FESPACO 2015 : cinq innovations majeures en vue

292 0

Le festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou aura lieu du 28 février au 7 mars 2015, avec d’importantes innovations. C’est ce qu’a confirmé Michel Ouédraogo, délégué général du FESPACO, sur le site dudit festival.

Etalon d'or Yennenga - FESPACO1- Les films numériques désormais admis

Les films numériques peuvent désormais prétendre à l’Etalon d’or de Yennega. Lors des éditions antérieures, seuls les films tournés ou convertis en 35 millimètres pouvaient participer à la compétition.

 L’acceptation du numérique répond ainsi à un souci d’adaptation aux technologies actuelles comme l’ont fait bon nombre de réalisateurs africains, selon Michel Ouédraogo.

2 – Les films de la diaspora africaine sont la bienvenue

Ils pourront faire la cour à l’Etalon de Yennega tant dans le court métrage, le documentaire et la série télévisuelle.

Cette innovation comble la requête des fils d’Africains déportés, vivant dans les Amériques, l’Europe et les Caraïbes.

Cette ouverture à la diaspora pourrait améliorer la qualité des œuvres en compétition avec l’augmentation de la concurrence.

 Dans cette optique, le délégué général a assuré que la compétition pourrait s’ouvrir à tous les continents dans une centaine d’années.

De ce fait, le prix Paul Robeson, qui était dédié à la diaspora, devient un prix spécial qui sera attribué à un long métrage africain.

3 – La récompense passe à 20 millions de F CFA

 La dotation financière globale qui accompagne les trophées connait une augmentation. Elle passe de 10 à 20 millions de F CFA.

Pour le délégué général, ce soutien de l’Etat burkinabè vise à saluer le mérite des créateurs africains qui participent au FESPACO.

4 – Du nouveau matériel

De nouveaux matériels sont en acquisition et les équipements défaillants sont en réparation pour améliorer les conditions de projection des films lors du festival.

D’ailleurs, pour une meilleure utilisation de ces appareils, le personnel chargé de leur gestion suivront des séances de renforcement de capacité.

5 – Le règlement revu

Le règlement du FESPACO a été relu et mis à jour. Il est d’ailleurs à la disposition des intéressés sur le site web du festival, aux côtés des formulaires d’inscription

Mouniratou LOUGUE
Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre