PRESIDENTIELLE 2015 : Les Burkinabè vivant à New Delhi en Inde prêts à relever le défi

484 2

Les Burkinabè vivant  en Inde ont procédé  le samedi 12 juillet 2014, à la mise en place de la commission nationale indépendante d’ambassade (CEIAM) de leur ressort juridictionnel. Composé de quatre personnalités, le démembrement de la CENI en Inde est chargé de  l’organisation pratique du recensement électoral et du scrutin. Les membres de la CEIAM ont été désignés à l’issue de la rencontre d’information et d’échanges animée par une délégation de la CENI conduite par le commissaire Wilfried Prosper Bako.

C’est dans le cadre de la mise en œuvre des activités préparatoires de l’élection présidentielle de 2015 qui verra pour la première fois dans l’histoire du Burkina, la participation des Burkinabè vivant à l’étranger que la CENI a dépêché des missions dans toutes les ambassades et consulats généraux que compte le Burkina à travers le monde aux fins d’une part, de rencontrer les compatriotes pour les informer des dispositions prises pour rendre effective leur participation au scrutin présidentiel de 2015 et d’autre part, de procéder à la mise en place des démembrements de la CENI chargés de l’organisation pratique du recensement électoral et du scrutin présidentiel à l’étranger.

A cet effet, une mission de la CENI composée du Commissaire Wilfried Prosper Bako et du directeur de la communication Boris Edson Yaméogo, a séjourné en Inde du 10 au 14 juillet 2014 où elle a  rencontré les Burkinabè vivant en Inde, le samedi 12 juillet 2014.

 Au cours de cette rencontre d’information présidée par son Excellence  Monsieur l’Ambassadeur Idriss Raoua Ouédraogo, la mission de la CENI a présenté un exposé sur le processus électoral en cours à commencer par les différentes concertations avec la classe politique qui se sont déroulées courant décembre 2013 et qui ont permis de définir une feuille de route et un mode opératoire de l’élection présidentielle à l’étranger.

Cette feuille de route prévoit quatre étapes selon le Chef de mission, wilfried Prosper Bako à savoir : la tenue des rencontres d’information et de sensibilisation, la mise en place des démembrements, le recensement des Burkinabè vivant à l’étranger sur la liste électorale et l’organisation du scrutin.

La mission s’est appesantie sur chacune de ces étapes pour expliquer en quoi elle consiste,  avant de recueillir les préoccupations, suggestions et recommandations des participants.

La préoccupation majeure évoquée par les compatriotes vivant en Inde est la prise en compte des zones à forte concentration des Burkinabè, dans la juridiction couverte par la mission diplomatique basée à New Delhi.

Dans le cas d’espèce, outre l’Inde, la Malaisie et l’Indonésie ont été citées comme des pays pouvant abriter des bureaux de vote au vu du nombre important de Burkinabè qui y résident. D’autres préoccupations relatives aux pièces à présenter pour se faire enrôler, aux dispositions à prendre avec les pays hôtes pour faciliter l’organisation du recensement électoral et du scrutin voire à la disponibilité du matériel électoral  ont aussi été évoquées. La mission a, par ailleurs, invité les compatriotes à relayer les informations reçues à l’attention des ceux vivant dans les autres Etats couverts par l’ambassade de New Delhi.

A l’issue de la rencontre d’information, les différentes composantes ( Majorité, Opposition et Société civile) se sont retrouvées pour designer leurs représentants à la CEIAM . Ainsi, les quatre personnalités désignées pour assurer le fonctionnement de la CEIAM de New Delhi sont :

– Au titre de la société civile           = madame Ouédraogo/Ouédraogo N. Aissatou

– Au titre de la Majorité       = Ouédraogo Emmanuel

– Au titre de l’Opposition    = Dabaré Irenée

– Trésorier de l’Ambassade  = Magnini Wiokazi Constant

Ces membres ont  tous prêté serment par écrit et ont subi une formation sur leurs rôles et missions dans la mise en œuvre du processus électoral.

Ils ont été félicités et encouragés par l’Ambassadeur  Idriss Raoua Ouédraogo et  le commissaire de la CENI Wilfried P. Bako qui  les a invité à se mettre au travail pour établir d’ores et déjà la cartographie électorale en vue de l’enrôlement des Burkinabè vivant en Inde, prévu pour aout-septembre 2014.

Aussi, a–t-il insisté sur les valeurs d’impartialité, de collégialité, d’indépendance et d’efficacité que les quatre membres doivent incarner afin de conduire dans la  transparence et le professionnalisme les opérations électorales à la satisfaction de tous les acteurs.

L’Ambassade du Burkina Faso à New Delhi couvre 10 pays que sont : l’Inde, l’Indonésie, la Malaisie, la Thaïlande, le Vietnam, le Bengladesh, le Cambodge, la Corée du Nord, le Laos, le Srilanka. La juridiction compte au total une centaine de Burkinabè qui entendent réaffirmer leur engagement patriotique à travers leur vote à la présidentielle de 2015.

 La Direction de la communication de la CENI

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Related Post

There are 2 comments

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *