Explosion à Laarlé (Ouaga) : Un mort et une quarantaine de blessés (bilan officiel)

1302 220

Une trentaine de maisons se sont écroulées, à Laarlé, non loin de l’Hôtel Yamba et du domicile du Laarlé Naaba, à Ouagadougou, a constaté Burkina24 en début de soirée du 15 juillet 2014. Selon les premières informations, une forte détonation entendue par des témoins à plusieurs kilomètres à la ronde,  mais dont la nature n’a pas encore été déterminée,  a été la cause de ces dégâts.

On dénombre une victime. Il y a également, selon un bilan provisoire, une quarantaine de  blessés, évacués au Centre hospitalier Yalgado Ouédraogo.

Les causes de l’explosion ne sont pour le moment pas précises. Les forces de l’ordre et les sapeurs pompiers sont mobilisés.

Le ministre de la sécurité s’est déplacé sur les lieux. Il dit n’avoir pas d’informations à communiquer pour le moment. Mais dans un communiqué du Service d’information du gouvernement, des pistes seraient à chercher au niveau de la maison où s’est produite l’explosion.

→ Lire les derniers développements : Explosion à Laarlé : La piste des explosifs d’orpailleurs “privilégiée”

L’explosion s’est produite dans une maison en banco, initialement louée par deux individus qui y entreposaient des sacs dont le contenu reste à déterminer“, indique le communiqué.

Le commandant adjoint de la brigade des sapeurs pompiers donnent ses premiers éléments d’information.

Commandant Célestin Ouattara, commandant adjoint de la brigade des sapeurs pompiers.

“On a reçu un appel, disant qu’il y avait une explosion dans une cour. Dès l’arrivée de nos secours, nous avons constaté qu’il y avait quelques blessés qui avaient été évacués par les tiers.

Nous avons procédé également à des évacuations. Nous avons une quarantaine de blessés qui ont été évacués à l’hôpital Yalgado Ouédraogo.

Actuellement, nous déplorons une victime décédée. Nous sommes en train de procéder à des recherches pour trouver d’éventuelles victimes.

(Sur les causes de l’explosion), pour le moment, je ne peux rien vous dire. La police est là et la gendarmerie. Les enquêtes vont nous dire ce qu’il y a.

L’explosion a eu lieu aux environs de 18h”.

Les recherches vont se poursuivre jusqu’à l’aube pour trouver d’autres éventuelles victimes. Le ministre promet plus d’informations ce 16 juillet.

Le communiqué du gouvernement

Une Explosion survenue dans la soirée du mardi 15 juillet 2014, aux environs de 18h30, au quartier Larlé, à Ouagadougou, a soufflé plusieurs habitations dans les alentours, laissant un gros cratère béant.

L’explosion s’est produite dans une maison en banco, initialement louée par deux individus qui y entreposaient des sacs dont le contenu reste à déterminer.

Le bilan provisoire fait état de plusieurs victimes dont une personne de sexe féminin décédée, une quarantaine de personnes blessées, évacuées et prises en charge dans les formations sanitaires ainsi que d’importants dégâts matériels.

Les causes de l’explosion sont recherchées. Le Procureur du Faso ainsi que tous les services techniques compétents s’y emploient. Des enquêtes sont ouvertes et des interrogatoires en cours.

Le ministre de l’Administration territoriale et de la sécurité, le maire de la ville de Ouagadougou et les forces de défense et de sécurité se sont mobilisés dès la survenue du sinistre, aux côtés des populations pour porter assistance et secours aux victimes.

Le Gouvernement présente sa compassion aux victimes, ses condoléances à la famille de la disparue et ses vœux de prompt rétablissement aux blessés.

Le Service d’Information du Gouvernement

 



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 220 commentaires

  1. paix aux ?mes disparus et courage aux sans abris .tout ce qui est n?gatif est tjrs d?pos? sur le pouvoir pourquoi? dite moi en quoi le larl? naaba en est un exemple pour que l’on en veut a sa vie o point de sacrifier des vies humaines ?

  2. Vraiment c’est triste. Je souhaite un prompt r?tablissement aux bless?s et paix ? l??me de la que la terre lui soit l?g?re.Toutes mes condol?ances aux failles ?plor?es et bon r?tablissement aux bless?s.le des familles et le pays tout entier.Et que les causes de ce drame soient connu pour mettre fin ? des situations qui endeuil disparue.

  3. La these accidentelle n’est pas acceptable il faut plutot parler d’une piste criminelle en ce qui concerne l’enquete car la cause de ce drame est l’explosion d’un explosif de guerre et non d’un explosif dans les sites d’orpayage.Nous regardons attentivement nos autorites ils n’ont pas meme parler de ce drame en conseil de ministre.

  4. mn ami zeid 7 vrai il n fo pa dramatis? ls chose m1 tw u n dw pa parl? 1ci,avc ls preuv trouv? ils suppose q 7 ls miniers m1 DIEU et certaine perosonnes connaisse la verit?…m1 personelma j n crw pa a leur histoir d miniere…tro simpl coe explication

  5. pr kw vs aim? dramatis? les chose? vs parl? d’obu,de missil,d’atenta,.,ts sa contre qui?ce st d? dinamite d? orpailleur.si vs nav? rien a dire ?cout? c? plu sage au lieu d vouloir enflam? notr bo pays le bf.ok?

  6. ces tro facile mes fr?re!!! au lieu de dire clairement les choses vous ete la vous mantez c’est un attentat contre le laarl? naaba mai dieu les voi