Tibila Kaboré, secrétaire général du ministère de l’économie et des finances (©Burkina24)

Déguerpissement du SYNAFI: «Le sit-in doit s’exercer dans le respect des droits des autres», (Tibila Kaboré)

317 12

Le Syndicat National des Agents des Finances (SYNAFI), a été déguerpi par la police,  le 24 juillet 2014, dernier jour de leurs 72 heures de sit in devant le ministère de l’économie et des finances. Tibila Kaboré, le secrétaire général du ministère a rencontré les journalistes ce 25 juillet, pour donner sa version des faits.

 La rencontre avec les journalistes a consisté rectifier les informations  diffusées par les médias. Le déguerpissement du SYNAFI n’aurait pas été sans avertissement.

«A plusieurs reprises quand on a rencontré le syndicat, on a signifié que le sit in était un droit qui est reconnu, et doit s’exercer dans le respect des droits des autres», a-t-il affirmé. Ce respect voudrait que le sit in n’empêche pas les autres qui ont choisi de travailler, de faire leur travail. Toute chose qui aurait été violée par le syndicat, par l’utilisation de sifflet et de mégaphones, et «un bruit» empêchant ainsi les autres de travailler.

C’est ainsi qu’après un avertissement oral le 23 juillet, deuxième jour de sit in, au SG du SYNAFI ( Mohamed Sawadogo), puis la plainte des ministères voisins dont celui de la santé , une partie du ministère de la fonction publique et du ministère de l’eau, le Tibila Kaboré lui a adressé une lettre écrite le 24 juillet.

Cette notification officielle adressée au SYNAFI, mentionnait que l’administration interviendrait pour mettre fin au sit in s’ils ne le faisaient pas en silence. C’est depuis sa réunion que le SG du ministère apprendra l’intervention de la police suite à l’intensification du bruit.

«Dans une situation de ce genre, les premiers responsables qui organisent la cérémonie, sont connus. Il faut bien qu’on les entende», a-t-il précisé.C’est ainsi qu’au lieu d’une quinzaine citée par les médias, Tibila Kaboré assure que c’est plutôt 4 personnes qui ont été prises, entendues, ramenées dans la cour du ministère et libérées par la police le même jour.

Par ailleurs, l’administration devant continuer même pendant le sit in, Tibila Kaboré a expliqué qu’il présidait un comité de pilotage à la direction générale de l’économie et de la planification, d’où son absence du ministère.

Il ne s’agit donc pas d’un refus d’échanger avec la presse ce jour, puisqu’il assure n’avoir vu personne venir à lui pour recueillir sa version des faits. Mais le ministère reste disponible pour la suite des négociations.

Mouniratou LOUGUE
Burkina24

Il y a 12 commentaires

  1. Revendiquer d’accord,mais dans le respect des proc?dures et des droits des autres d’abord!ces cancrelats m?ritent tout simplement un ch?timent proportionnellement ? leur imb?cilit?!!!!!

  2. La CRS a fait un bon travail,pourquoi aller d?ranger ceux qui travail avec des coups de sifflets et de la musique?C’est vraiment irresponsable de la part de ces agents syndiqu?s et m?me insoutenable.

  3. Bien dit SG,le sit-in doit se faire dans le respect des droits des autres puisque notre libert? s?arr?te o? commence celle des autres.quelle folie que de se comporter comme ces manifestants l’ont fait,c’est pas du tout s?rieux!On ne dirait m?me pas des chefs de famille.il faut qu’ils songent ? se responsabiliser un peu!!!!!!!!!

  4. Que les gens essayent de bannir ce comportement irresponsable;j’encourage l??tat burkinab? a prendre des mesures rigoureuses d?sormais pour sanctionner ces individus qui pense que tout est permis aux syndicats.Merci a la CRS pour cette intervention.
    Ces syndicats sont repr?sent?s que par une bande de vaut rien du minist?re en question et m?ritent m?me un virement de de la fonction publique.

  5. j?ai vraiment des ?pines au c?ur quand je vois des gens qui se disent responsables se comporter de la sorte!faire du tintamarre au point d?emp?cher les autres travailler,c’est tout simplement odieux et pitoyable.En plus sachez que le minist?re n’est un lieu de sit-in esp?ce d’irresponsables que vous ?tes,aller ? la bourse de travail!!

  6. Merci a la police pour cette intervention pour le d?guerpissement de certains indisciplin?s du MEF,tous les travailleurs ne font pas parti de votre syndicat donc arr?ter de d?ranger les autres afin de leur permettre de faire tranquillement leurs travail.
    F?licitation a la police nous souhaitons que cela soit appliquer d?sormais pour ces genres de manifestations.

  7. mais qu’est-ce les gens croient finalement!que nous sommes toujours ? l??tat de nature?le BURKINA est un ?tat de droit,tout doit se faire conform?ment ? une proc?dure pr?-?tablie et on ne peut pas permettre aux gens de manifester n’importe comment et n’importe o?.Il faut que les gens comprennent cela!!!

  8. c,est inadmissible mr le ministre honte a toi !meme si tu un membre du cercle compaore ,vous etes tous des voleurs.au bf on va commencer avec des luttes radicales et muscles.a bas ce regime vampire

  9. Continuez seulement ? mentir, comme un adage le dit : ? De la mani?re tu viens au pouvoir c?est comme ?a tu t?en vas ? demande ? ton pr?d?cesseur Bembara ex SG du MEF.
    C’est bien dit mon fr?re, il ne ses rappelle pas de la descente aux enfers de BAMBARA.
    Tous des menteurs mais le protocole sera bel et bien satisfait m?me s’il faut payer par le sang.

  10. Continuez seulement ? mentir, comme un adage le dit :” De la mani?re tu viens au pouvoir c’est comme ?a tu t’en vas” demande ? ton predecesseur Bembara ex SG du MEF.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre