Championnat du Burkina : l’EFO met fin à six ans de disette

718 6

L’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) a remporté le championnat national de football saison 2013-2014 en venant à bout de l’Union Sportive de Ouagadougou (USO) lors de la 30ème et dernière journée du Fasofoot le dimanche 27 juillet 2014 au Stade Municipal de Ouagadougou. Son dauphin l’Union Sportive des Forces (USFA) qui espérait une défaite des Stellistes pour passer devant est 2ème malgré sa victoire par 4 à 0 contre le Bouloum Poukou Sport (BPS) de Koudougou.

Les supporters de l'EFO et les joueurs ont fait un tour d'honneur
Les supporters de l’EFO et les joueurs ont fait un tour d’honneur

La Reine des Stades a retrouvé sa couronne. L’équipe de l’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) qui courrait derrière le titre depuis 2008 l’a conquise à l’issue de la dernière journée.

Avant cette rencontre, les Stellistes,  talonnés par l’US Forces Armées (USFA) de trois points, avaient besoin d’un nul pour s’imposer. L’EFO a fait mieux en s’imposant contre l’Union Sportive de Ouagadougou (USO) le dimanche 27 juillet 2014 au Stade Municipal de Ouagadougou.

Les Stellistes ont d’ailleurs voulu se mettre très tôt à l’abri. C’est ainsi que sur un coup franc des 35 mètres tiré par le capitaine Aboubacar Traoré, considéré comme le meilleur joueur du championnat, le ballon se loge dans la lucarne de Séni Ouédraogo, le gardien de l’USO. Une spécialité de Aboubacar Traoré qui en a marqué cinq de cette manière cette saison.

L'EFO avait son destin en main avant cette dernière journée (ph Burkina 24)
L’EFO avait son destin en main avant cette dernière journée (ph Burkina 24)

L’EFO par la suite, gère le match en prévision surement de la finale de la Coupe du Faso prévue le mardi 5 août 2014 au Stade Sangoulé Lamizana de Bobo Dioulasso contre le Racing Club de Bobo Dioulasso.

Au coup de sifflet final, les supporters stellistes ont envahi la pelouse synthétique du Stade Municipal et ont fait un tour d’honneur en compagnie des supporters. Cette victoire permet à l’EFO de remporter son 13ème titre et détient le record à égalité avec l’ASFA Yennenga.Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) championne

Pour remporter ce championnat l’EFO a dû rester invaincu depuis la 6ème journée. Les joueurs, dirigeants et supporters ont rendu hommage à l’entraîneur malien Alou Badra Diallo qui a laissé l’équipe il y a quelques semaines.

Il est rentré au Mali pour des soins. Selon des informations proches du club, il sera à Bobo-Dioulasso le 5 août prochain pour fêter le titre de champion avec l’EFO mais aussi de tenter de réaliser le doublé.

 



Article similaire

Il y a 6 commentaires

  1. Toutes mes f?licitations ? la Reine des stades ! que les dirangeants maintiennent le cap de la bonne gestion de notre club qui est cher au Faso. je souhaite voir l'EFO r?aliser un doulbl? et qualif?e aux phases finales de la ligue des champions africaines. bon vent ? l'EFO et que Dieu la b?nisse !

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *