Manganèse de Tambao : Vincent Bolloré et Franck Timis  “sur les rails”

420 3

Le groupe Panafrican minerals qui exploite le manganèse de Tambao (Burkina Faso) et le conglomérat français Bolloré vont construire le chemin de fer entre Abidjan et Tambao selon l’accord signé le 31 juillet 2014 par les deux partenaires.

Cette ligne ferroviaire dont la construction prévoit un investissement de près de 670 millions d’euros (environ 900 millions de dollars) permettra le transport du minerai jusqu’à Abidjan en Côte d’Ivoire pour ensuite être exporté par voie maritime.

Frank Timis et Vincent Bolloré, à travers l’accord signé et la prochaine réalisation du chemin de fer permettront de relier Abidjan et Tambao, de développer le transport par le train entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire au-delà des objectifs initiaux du projet.

“Cela augmentera la capacité de charge et permettra de transporter le manganèse [de la mine], ainsi que 2 millions de tonnes de marchandise et 2 millions de passagers” a déclaré Philippe Labonne, directeur de Bolloré Africa Logistics, la filiale logistique de Bolloré.

Panafrican minerals, la société minière contrôlée par le milliardaire austro-roumain, envisage investir environ 1 milliard de dollars à Tambao pour une production annuelle du minerai de 3 millions de tonnes.

Selon les termes de l’accord, Bolloré va investir environ 400 millions d’euros (535,6 millions de dollars) pour réhabiliter les 1250 kilomètres de voie ferrée entre la capitale économique de la Côte d’Ivoire et Kaya. Panafrican Minerals construira quant à lui environ 300 km de liaison entre Kaya et Tambao.

La construction de la ligne sera réalisée durant les trois prochaines années, et les travaux débuteront ce mois d’août. Cela coûtera environ 176 milliards de F CFA (268 millions d’euros).

Boureima LANKOANDE

Burkina24

Source :JA

Article similaire

Il y a 3 commentaires

  1. je suis tres content de compter parmi la génération qui verra ce chemin de fer etre réalisé au bénéfice du peuple burkinabe .cette mine qu’abrite ma commune Markoye boostera a n’en pas douter l’économie de burkina ,pourvu que les rétombées puissent profiter également a la population locale

  2. Un immense bravo aux exploitants qui vont construire cette voie ferr?e de 1 550 km pour faire voyager minerais, marchandises et voyageurs ! Toutes les signatures devraient s’?tablir sur ce m?me principe: construire routes, voies ferr?es, centrales ?lectriques, adductions d’eau potable, ?coles, h?pitaux, habitations, etc., plut?t que faire verser de l’argent aux issues incertaines !

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *