Ebola : Une “urgence de santé publique mondiale” (OMS)

311 19

L’Organisation mondiale de la santé (OMS)  a déclaré que l’épidémie de la maladie à virus  Ebola doit être considérée comme « une urgence de santé publique de portée mondiale » et qu’« une réponse internationale coordonnée est essentielle pour arrêter et faire reculer la propagation internationale d’Ebola » , rapporte RFI.

L’OMS ajoute en outre que les pays africains touchés par l’épidémie ne peuvent pas eux-mêmes faire face et qu’il faut impérativement un sursaut international.

L’épidémie de fièvre hémorragique a déjà fait 933 morts sur les 1 711 cas suspects, probables ou confirmés répertoriés, selon un bilan dressé le 7 août par l’OMS. La propagation s’accélère et le taux de mortalité ne cesse de croître : 45 malades sont décédés sur la seule période du 2 au 4 août, rapporte toujours RFI.

L’OMS  a recommandé aux Etats de prendre des mesures pour informer leurs populations, pour sécuriser les frontières et annoncer tous les cas suspects détectés.  La virulence du virus n’exige toutefois pas une interdiction générale des voyages et du commerce, selon l’OMS.

→ Lire aussi : Comment éviter le virus Ebola ? 

Deux cas suspects ont été détectés au Bénin. Les analyses sont en cours et les patients ont été placés en isolation. L’un des patients est hospitalisé à Cotonou. L’autre, un Nigérian, est  à l’hôpital de Porto-Novo.

Des rumeurs faisaient état d’un cas suspect au Togo, mais les autorités togolaises de la santé ont formellement démenti ces rumeurs.

Le sérum américain sera-t-il utilisé en Afrique ? 

Pendant que la maladie fait des ravages sur le continent africain (933 décès  à la date du 7 août), le débat continue sur l’utilisation du sérum expérimental américain. Ce médicament n’a pas encore subi les procédures de tests cliniques complets et la question de son administration aux patients africains nourrit les tergiversations.

Mais selon  le professeur Peter Piot, qui avait co-découvert le virus en 1976, et de  certains experts belges,  il faut que ce sérum soit aussi utilisé en Afrique car disent-ils, « il est plus que probable que si Ebola se répandait dans les pays occidentaux, les autorités de santé publique administreraient aux patients à risques des médicaments ou des vaccins au stade expérimental », écrit la Nouvelle tribune.

Une réunion extraordinaire  de l’OMS se tiendra la semaine prochaine pour examiner l’éventualité d’utiliser le sérum ZMAPP expérimental en Afrique de l’ouest, laisse entendre la même source.

Selon  Jean-Marie Okwo Bélé, directeur du département des vaccins et immunisation de l’OMS,  interviewé par RFI, un vaccin a été élaboré par le laboratoire britannique GSK  et les essais cliniques pourraient être lancés en septembre aux Etats-Unis, puis probablement dans un pays africain.

Nous pensons que cela peut se réaliser dans les deux, trois mois. On cible le mois de septembre pour commencer ces essais cliniques, d’abord aux Etats-Unis et certainement dans un pays africain parce que c’est là où nous avons les cas. Il va falloir effectivement déterminer que les vaccins n’entraînent pas d’effets nocifs, que la réponse immunitaire est excellente et il va falloir déterminer les dosages. C’est un peu cela qui constitue la phase 1 des essais cliniques du vaccin“, a-t–il déclaré.

Il s’agira d’un remède préventif qui sera injecté sur des personnes saines.

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Il y a 19 commentaires

  1. Ebola c’est une ?pid?mie parmi tant d’autres, seulement soyons vigilants, lorsque nous apercevons des signes cliniques chez nos proches, l’orienter vers les structures de prise en charge m?dicale et respectant les r?gles d’hygi?ne.
    Mr. Sharon MBAKI
    Communicateur C4D
    Kinshasa – RDC

  2. il fo le ministere ventille la definition operationnelle et le protocole de prise en charge dela maladie jusq au csps car bon nombre des agents ignorent la symtomatologie d cet malAdie

  3. Cela devient plus qu’inquietant surtout que c’est en Afrique.Mais en realite,quelle est la base de cette maladie?O? etait ce virus?Qu’est-ce qui prouve ce virus n’a pas ete con?u dans un labo occidental et il se foute mal de nous qu’ils appelle peuple indig?ne?Prions le seule Dieu qui peut nous sauver.Bonne chance aux pays qui ne sont pas encore touch?s,et que Dieu tende sa main de guerison sur les pays deja touches.Bonne soiree a tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre