L’Oncle Sam offre des latrines à Komki Ipala

461 0

La commune de Komki Ipala a accueilli ce lundi 11 août 2014, la cérémonie de lancement du projet d’accompagnement des communautés pour la promotion de l’hygiène et de l’assainissement dans 30 villages du Centre, du Centre-Ouest et de la Boucle du Mouhoun.

L’United States Agency International (USAID), en collaboration avec l’agence panafricaine inter-gouvernementale Eau et Assainissement pour l’Afrique (EAA-Burkina), a mis en œuvre un projet d’amélioration de l’hygiène et de l’assainissement dans trente (30) villages des régions du Centre, Centre-Ouest et de la Boucle du Mouhoun.

Pour Jim Parys, le représentant de USAID au Burkina Faso, ce projet entre en droite ligne de « la réalisation des ambitions que s’est fixé  le gouvernement américain, à savoir, contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations vulnérables afin qu’elles puissent accéder à des ouvrages d’assainissement adéquats. Si ces populations sont bien portantes, elles seront plus à même de se prendre en charge et contribuer ainsi au développement socio-économique de leur pays. »

Un programme prévu pour une durée d’une année et qui se déroulera en deux phases. La phase I concernera quinze (15) villages des régions du Centre et Centre-Ouest. La phase II aura lieu dans (15) villages de la région de la boucle du Mouhoun.

A l'occasion de la cérémonie de lancement des latrines (© Burkina 24)
A l’occasion de la cérémonie de lancement des latrines (© Burkina 24)

L’objectif serait de permettre à 1 500 personnes d’accéder à l’assainissement amélioré, à 70% de personnes d’utiliser les toilettes et à 100% de ménages de se laver les mains avant et après les repas et après l’utilisation des toilettes.

« Ce projet d’amélioration de l’hygiène et de l’assainissement, vient renforcer l’accès de nos populations à l’assainissement et par la même occasion à abandonner la défécation à l’air libre. A travers ce projet, 1500 ménages de 4 communes pourront bénéficier de  latrines et de dispositifs de lavage des mains ainsi que d’un accompagnement pour vivre dans un cadre de vie salubre, gage de santé»,  a déclaré Dominique Kabré, maire de la commune de Komki Ipala.

Aboubakar KAMAGATE (Stagiaire)
Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Il y a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre