Championnat nationale de volleyball : l’ASA se succède à elle-même (dame)

475 0

Le championnat burkinabè de volleyball féminin s’est disputé le vendredi 15 août 2014 au Palais des Sports de Ouagadougou. L’Association Sportive de l’Avenir (ASA) s’est imposée contre l’AS SONABEL 3 sets à 2, se succédant ainsi à elle-même.

Association Sportive de l'Avenir (ASA) volleyball

Pas de revanche pour l’équipe féminine de l’AS SONABEL. Déchue de son titre de championne du Burkina la saison écoulée par l’Association Sportive de l’Avenir (ASA), l’AS SONABEL tenait à laver l’affront cette saison. Mais ce ne fut pas le cas. En ce 15 août 2014, date de la fête de l’assomption, la vierge Marie était plutôt dans le camp de l’ASA.

C’est bien elle qui prend les devants en remportant les deux premiers sets (2 à 0) en s’imposant par 25 à 11 et 25 à 16.

Comme pendant les deux matchs de championnats entre les deux formations, c’est l’ASA qui semblait s’imposer sans accorder le moindre set à son adversaire.

L’AS SONABEL ne l’entendait pas de cette oreille. Mariam Sourabié, Raissa Ouattara, Habibou Ouédraogo et Aicha Soura, entre autres, n’entendent pas subir une troisième humiliation. C’est ainsi que profitant d’incompréhensions dans le camp adverse, elles remontent et égalisent à 2 sets partout (17-25 ; 19 -25).

Le duel entre Sylvie Kohio et Aicha Soura a eu lieu

Il faut recourir donc au time-break pour départager les deux formations. Cette 5ème manche sera aussi une lutte entre Sylvie Koho de l’ASA et Aicha Soura de l’AS SONABEL comme pendant toute la rencontre. Pendant que Sylvie Koho prenait à défaut les joueuses de l’AS SONABEL par ses services tandis que Aicha Soura s’illustrent au filet par des smatchs puissants.

Les deux joueuses ont fait parler leur talent. Le score est serré (8 à 7 pour l’AS SONABEL puis 12-12, 13-13) avant que Sylvie Koho, Yanick Tekelk, Madina Sidibé finissent par prendre de l’avance et s’impose par le score 15 à 13.

Ce qui permet à l’ASA de tenir son pari en se succédant à elle-même.

Associatino Sportive de l'Avenir (ASA) championne volleyball

Lacina Traoré, coach AS SONABEL : « Le match se joue sur deux petites erreurs. Mais ces erreurs on ne peut les éviter sauf qu’il ne le fallait pas en ce moment. C’est l’adversaire qui a mérité en a profitant. Ce qui explique notre retour en force, c’est qu’il fallait régler notre réception. C’est la seule difficulté qu’on arrivait pas à résoudre en début de match ».

Martial Compaoré,  coach ASA : « Lorsque vous gagnez les deux premiers sets, si votre adversaire gagne le 3ème il n’y a plus de calcul et vous risquez de perdre le match. Heureusement que mes filles sont revenues. On leur a dit dès le départ d’avoir confiance en elles. Ce qui nous a permis de nous imposer, c’est la détermination. C’est l’essentiel ».

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *