Ebola : Un centre d’isolement attaqué et 17 malades en fuite au Liberia

676 3

Un centre d’isolement et de traitement de patients atteints d’Ebola a été attaqué dans la nuit du samedi à dimanche par des hommes armés à Monrovia, dans la capitale du Libéria, rapporte AFP cité par Jeune Afrique.

L’attaque a provoqué la fuite de 17 patients testés positifs au virus d’Ebola. Aux dernières nouvelles, 10 ont été retrouvés, mais les autres sont toujours en fuite.

Les « assaillants », des jeunes armés de gourdins, ont cassé et pillé le centre, un lycée, tout en criant des mots hostiles à la présidente du Liberia, Ellen Johnson Sirleaf.

« Il n’y a pas d’Ebola »

Ils assuraient également que la fièvre d’Ebola n’existait pas au Liberia. « Cette affaire d’Ebola, on n’y croit pas », a déclaré un jeune habitant du quartier à l’AFP, ajoutant que les habitants s’étaient opposés à l’implantation du centre, qui accueille les patients pour les traitements préliminaires avant leur évacuation dans un hôpital.

Pourtant, la maladie a fait 413 morts au Liberia en cinq mois. Un acte qui ne sera pas pour faciliter la propagation du virus qui dépassait déjà les capacités des services sanitaires et des ONG.

En Europe, un cas suspect a été détecté en Espagne et placé en observation dans un hôpital.


Ph : DR



Abdou ZOURE

Abdou Zouré, journaliste à Burkina24 de 2011 à 2021. Rédacteur en chef de Burkina24 de 2014 à 2021.

Article similaire

There are 3 comments

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *