« Non au massacre des populations palestiniennes de Gaza ! »

518 9

Ceci est une déclaration de l’Union d’action syndicale du Burkina, qui condamne les raids menés par l’Etat d’Israël sur Gaza. 

Depuis le 8 juillet 2014, les palestiniens de la bande de Gaza  sont soumis à des bombardements massifs et à des opérations terrestres.

A la signature d’un deuxième cessez-le feu intervenue le 5 août 2014, le bilan des différentes opérations est d’au moins 1850 morts palestiniens constitués majoritairement de civils et de plus de 9 000 blessés.

A ces victimes, il convient d’ajouter plus de 8000 habitations détruites ou endommagées faisant des dizaines de milliers de sans-abri, la destruction d’importantes infrastructures telles que les écoles, les hôpitaux, les centrales électriques.

 Les bombardements n’épargnent pas les camps de réfugiés, les écoles de l’ONU et les mosquées.

 Ces actions, menées par le pouvoir de Benyamin Netanyahu, un faucon  de l’extrême droite israélienne, s’inscrivent dans la logique d’une politique d’occupation du territoire de la Palestine engagée depuis des décennies par Israël.

Dans sa politique agressive et coloniale, Israël a constamment bénéficié de la complicité et du soutien  des pouvoirs occidentaux dont principalement les Etats-Unis qui lui fournissent les armes et lui assurent la complaisance de l’ONU et de ce fait l’impunité de ses violations et crimes.

Le prétexte avancé  pour justifier cette énième agression contre les palestiniens, c’est l’enlèvement de trois adolescents israéliens et les tirs de roquette lancés depuis Gaza sur le territoire israélien et dont la plupart sont interceptés par le système anti-missiles israélien.

En réalité, au-delà de l’offensive militaire en cours, Israël poursuit une politique ancienne d’occupation des terres palestiniennes  depuis 1967 en défiant l’ONU dont les résolutions, si elles étaient respectées, répondraient à l’essentiel des revendications du peuple palestinien.

Le mouvement syndical burkinabè soutient que le peuple palestinien, tout comme celui d’Israël a droit à un Etat. Il est convaincu que Israël, tant qu’il continuera à occuper les terres des palestiniens en leur niant leur droit à un Etat, ne sera jamais en sécurité.

Conformément à cette vision et face à la situation qui prévaut actuellement dans la bande de Gaza, les  syndicats burkinabè, réunis au sein de l’Unité d’Action Syndicale:

–         condamnent l’occupation du territoire palestinien par l’Etat d’Israël  et qui fonde l’agression actuelle contre les populations de Gaza,

–         dénoncent le soutien manifeste dont bénéficie Israël de la part des USA et des autres pays occidentaux ;

–         dénonce le silence et la complaisance de l’ONU vis-à-vis des violations répétées des résolutions de l’ONU par l’Etat hébreu;

–         se réjouit des manifestations de soutien aux palestiniens ainsi que des manifestations contre l’offensive israélienne qu’organisent des associations et partis politiques dans de nombreux pays occidentaux et même en Israël;

–         exige l’arrêt des bombardements et des incursions ainsi que la levée du blocus sur Gaza;

–         appelle le Gouvernement burkinabè à condamner les agissements d’Israël contre les palestiniens de Gaza et à défendre le droit des palestiniens à un Etat indépendant.

VIVE LA LUTTE DU PEUPLE PALESTINIEN !

NON AUX AGRESSIONS CONTRE LE PEUPLE PALESTINIEN !

 

Ouagadougou, le 14 août 2014

POUR LES CENTRALES SYNDICALES :

CGT-B                                                          CNTB                                                     CSB

Bassolma BAZIE                             Augustin Blaise HIEN                    Olivier G. OUEDRAOGO

Secrétaire Général                                       Secrétaire Général                                Secrétaire Général

 

FO/UNSL                                                     ONSL                                                     USTB

 

Joseph L. TIENDREBEOGO             Paul N. KABORE                 Y. Georges KOANDA

Secrétaire Général                                         Secrétaire Général                                 Secrétaire Général

 

POUR LES SYNDICATS AUTONOMES :

Le Président de mois

Samuel DEMBELE

Secrétaire Général/SNESS


Photo : www.leconomistemaghrebin.com



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Il y a 9 commentaires

  1. Ha oui! Hunn,! Vous n’avez pas honte d?h.avez vous d?cri? l’explosion de l’Aarl?,la l’?limination du juge N?bi?, de Norbert Zongo,la probable tenue du r?ferendum? Si c’est blaise qui vous flate,alors rapp?lez lui le terminus de 2015.

  2. Merci l’unit? d’action syndicale pour avoir denonc? cette barbarie d’israel et de ses ali?s occidentaux et otres;je condamne vivement le silence de notre gouvernement et le fait qu’il s’est abstenu de voter pour l’enqu?te internationale sur les crimes de Gaza.
    Honte ? israel et ses alli?s!
    Et qu’ALLAH prot?ge le peuple palestinien;amine!

  3. Si jamais quelqu’un a de la sympathie envers Isra?l, qu’il sache que ce sont les juifs qui ont massacr? tous les proph?tes isra?lites y compris J?sus. Qu’il sache qu’un criminel n’a pas d’amis et personne ne peut ?tre amis d’un criminel s’il ne l’est lui-m?me. Qu’il sache enfin qu’une fronde mondiale anti-isra?lienne est entrain de voir le jour en Europe, en Am?rique Latine et dans tous les ?tats non align?s et anti imp?rialistes. Notre silence devant les milliers d’innocents sauvagement assassin?s est coupable, et merci donc aux syndicats. Un jour peut-?tre, qui sait, Isra?l massacrera toute l’humanit?, si rien n’est fait aujourd’hui.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *