Fasofoot: la FBF recompense les meilleurs acteurs de la saison 2013-2014

655 0

La Fédération Burkinabè de Football (FBF) a organisé une nuit de récompense pour les meilleurs acteurs de la saison 2013-2014 le vendredi 15 août 2014 au Mess des officiers à Ouagadougou. Cette première édition sous l’ère Sita Sangaré devrait être renouvelée la saison prochaine.

Récompenser les meilleurs acteurs du championnat burkinabè de football. C’est  la nouvelle initiative de la Fédération Burkinabè de Football dénommée « Nuit de récompense ».

A l’issue des 240 matchs et 409 buts inscrits en première division cette saison, c’est l’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) qui a remporté le titre suprême en devançant l’Union Sportive des Forces Armées (USFA) 2ème et le Racing Club de Bobo Dioulasso (RCB) 3ème.

A l’issue de ce championnat, c’est l’Etoile Filante de Ouagadougou qui s’en tire avec la palme de la meilleure défense avec seulement 12 buts encaissés. L’USFA a la meilleure attaque avec 42 réalisations dont 14 buts par son attaquant Kafoumba Touré qui partage la tête avec Banou Diawara du RCB auteur également de 14 buts. Les deux meilleurs buteurs ont reçu la somme de 100 mille francs CFA contre 250 mille francs CFA pour les arbitres.

Si pendant cette saison l’arbitrage a à nouveau été critiquée, la FBF a tout de même reconnu les mérites de Juste Ephrem Zio, élu meilleur arbitre de la saison et Phillipo Max Toé, meilleur assistant.

En Coupe du Faso, le titre est revenu au RCB tombeur du champion en titre l’EFO en finale le 5 août 2014 à Bobo-Dioulasso (1-0). Ces deux formations représenteront le Burkina en campagne africaine. L’EFO sera en ligue des champions tandis que le RCB disputera la Coupe de la Confédération.

Juste Ephrem Zio à gauche a remporté le titre de meilleur arbitre de la saison
Juste Ephrem Zio (à gauche) a remporté le titre de meilleur arbitre de la saison

En deuxième division, Bankuy Sport de Koudougou et Canon du Sud vont rejoindre l’élite du football burkinabè en ayant pris la première place dans leur groupe.

Si pour le Bankuy Sport de Dédougou,  la montée s’est passée sans difficulté, le Canon du Sud a dû recourir à un match d’appui pour se départager avec l’ASEC de Koudougou. Bankuy Sport et Canon du Sud ont reçu la somme d’un million de francs CFA. Tandis que l’ASEC K (groupe A) et l’AS Maya (groupe B) classée 2ème ont reçu la somme de 500 mille francs. 132 matchs soit 264 (plus un match d’appui) se sont joués dans les deux poules pour 492 buts inscrits.

Le meilleur buteur dans le groupe A est Karim Ouédraogo de Fabao Foot avec 13 buts inscrits. Dans le groupe B, deux joueurs se sont particulièrement illustrés à savoir Jean Claver Tiendrebeogo de Bankuy Sport de Dédougou et Emmanuel Ogbou. Les deux joueurs ont tous inscrit 11 buts.

Ils ont reçu la somme de 50 mille francs CFA. Emmanuel Ogbou fait partie des victimes du crash d’Air Algérie parti de Ouagadougou alors qu’il se rendait au Qatar pour la signature d’un contrat.

En deuxième division, c’est Théodore Doumboué qui s’est illustré comme le meilleur arbitre alors que Pascal Dacoury est le meilleur assistant. Ils ont tous empoché la somme de 100 mille francs CFA.

La FBF et la LNF ont tenu à saluer la mémoire de Amadou Sagnon, Antoine Ouédraogo et Sidiki Diarra, des figures du football burkinabè.

En plus de cela, les parrains du championnat burkinabè de football saison 2013-2014 ont été récompensés par des attestations de reconnaissances. Le ministre des sports et des Loisirs, Yacouba Ouédraogo, présent lors de cette cérémonie a promis la somme de 500 mille francs CFA à chacun d’entre eux en plus de Noufou Ouédraogo qui s’est illustré par l’organisation d’un tournoi pour jeunes, la création de centres de formations mais aussi en ayant dirigé l’ASFA Yennenga, etc.

Par la même occasion, l’ancien joueur, Jean Balima,  a promis d’offrir un prix au meilleur gardien tandis que Mahamadi Koanda, plus connu pour son soutien aux Etalons, a promis de mettre en place une Coupe pour les moins de 17 ans.

Sita Sangaré a annoncé que les subventions allouées aux clubs passeront de 5 millions de francs CFA à 7 millions en première division. Pour permettre aux footballeurs burkinabè d’avoir une vie décente, le ministre a promis de prendre en charge les 20 meilleurs joueurs chaque mois.



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *