Sénégal : Macky Sall reçoit le monde universitaire

380 0

Le président Sénégalais Macky Sall a reçu le jeudi 21 Août l’ancien médiateur de l’UCAD (Université Cheikh Anta Diop), le professeur Bouba Diop, et son successeur, Mamadou Ndiaye ouvrant ainsi le bal des consultations du monde universitaire en vue d’une sortie de crise.

En effet, comme il l’avait promis dès son retour des USA et de la France, le président Sall a entamé les concertations qui ont été prévues pour durer jusqu’à la semaine prochaine. Ainsi a-t-il reçu ce vendredi 22 août 2014 l’actuel recteur de l’UCAD le professeur Ibrahima Thioub, et son prédécesseur, le professeur Saliou Ndiaye.

Ces consultations concerneront ensuite les syndicalistes, les doyens de facultés, les directeurs d’unités de formations et de recherche.

Pour rappel, l’université Cheick Anta Diop vit une crise sans précédent depuis bientôt un trimestre due principalement à des retards dans le versement des bourses aux étudiants boursiers. La crise est allée jusqu’à enregistrer la mort d’un étudiant tombé au cours d’affrontements entre étudiants et forces de l’ordre sur le campus le 14 Août dernier.

Cet tragique évènement a immédiatement figé les positions car du côté du monde universitaire, l’on réclame désormais la tête du ministre de l’enseignement supérieur et de son collègue de l’intérieur.

Etant absent du territoire lors des derniers évènements, le président de retour, dans une allocution avait promis de rencontrer les acteurs du monde universitaire afin de trouver une issue à la crise. Il avait par ailleurs affirmé qu’il ne tolèrerait pas de récupération politique de cette question qui de son point de vue doit unir tous les fils du pays en vue de sa résolution.

Les jours qui ont suivi, ont vu la suspension des activités pédagogiques et académiques au niveau de l’UCAD ;ainsi que la visite du président qui s’est rendu au chevet des blessés occasionnés lors des affrontement sus dits. Il a ordonné la prise en charge totale par l’Etat de l’ensemble des blessés.

Pour l’heure, le président est  à la manœuvre et l’on attend que les lignes bougent, car il serait juste de dire qu’il joue gros.

Youssouf Bâ
Pour Burkina 24

Youssouf Bâ

Juriste, Spécialisé en Droit de l'Intégration. Journaliste, Poète.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *