Séance de plantation d'arbres de la bande verte de l'arrondissement 7 de Ouagadougou(©Burkina24)

Bande verte de Ouaga: “Les jeunes pour la paix” mettent les premiers plants en terre

942 5

L’association des jeunes pour la paix au Faso (AJPF) a procédé à une plantation d’arbres dans la bande verte de l’arrondissement 7 de Ouagadougou, ce 23 août 2014. Ce fut également l’occasion de collecter du sang en faveur des personnes malades.

Réunir 10 000 jeunes pour 10 000 plants, tel était l’objectif de l’association des jeunes pour la paix au Faso (AJPF), à travers le reboisement qu’elle a organisé ce 23 août. Le lieu choisi n’est pas fortuit, puisqu’il fait partie de la bande verte de la ville de Ouagadougou.

« C’est le lieu indiqué pour contribuer à reverdir la ville de Ouagadoudou et faire œuvre utile pour les générations futures », a expliqué Alfa Yago, secrétaire adjoint, chargé du mouvement associatif du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP), invité à cet effet.

Une variété de plantes, comme le Karité et les arbres épineux ont été mis en terre. Paul Sawadogo, président de l’AJPF, a assuré qu’ils travaillent en collaboration avec la direction régionale chargée de l’environnement aussi bien pour le procédé de mise en terre que pour la protection des plants. Et chaque jeune ayant planté un arbre, devrait en prendra soin. Une action qui a été appréciée par le maire de l’arrondissement 7, Boureima Tapsoba.

« La bande verte est réservée pour ces genres d’activités », a-t-il expliqué. Il a ajouté que cette bande, qui est une ceinture verte est très large et qu’il en existe une partie dans toute la ville de Ouagadougou. Il a saisi l’occasion pour inviter les autres associations afin qu’ils emboitent le pas à l’AJPF pour planter utile, afin que cette bande verte en soit réellement une, digne de son nom.

Paul Sawadogo, et Alpha Yago( Casquette blanche et survetement rouge)(©Burkina24)
Paul Sawadogo, et Alpha Yago ( Casquette blanche et survetement rouge)(©Burkina24)

A cette occasion également, l’AJPF espérait collecter au moins 5000 poches de sang pour le Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS). Cela permettrait de venir en aide aux malades en cette période favorable au paludisme et aux cas d’anémie sévère. Finalement, une soixantaine de poches ont été recueillis.

Pour ce qui est de la date choisie par ces jeunes, correspondant à celle de la marche de l’opposition, Paul Sawadogo a été catégorique. Il s’agit d’une simple coïncidence relevant de leur programme d’activité, établi bien avant peut être que l’opposition ne pense à marcher le 23 août.

Des propos appuyés par Asimi Kouanda, secrétaire exécutif national du CDP, pour qui son parti mène ses activités conformément à la loi et aux règlements et celle-ci dans le programme du CDP.

Mouniratou LOUGUE
Burkina24



Article similaire

Il y a 5 commentaires

  1. ha! Association des Jeune Prostitu? en France(AJPF) c? les b?te ki seron les premier a deracin? ces plante. Des gens ki non mem pa un seul arbre dan leur cour ke DIEU vou modi dan votr intention

  2. Bonne oeuvre mais vs n’etes pas patriote. 5000poches vs n’avez eu que 60 je crois maintenant a votre politique personne ne veut sauver.je me desolidarise en tps que element d st

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *