Algérie : Choc et indignation après le décès du joueur Albert Ebossé

466 17

Le samedi 23 août 2014, un joueur camerounais, Albert Ebossé, est mort de ses blessures après avoir reçu sur la tête un des projectiles lancés des tribunes par des supporters. Son équipe, la Jeunesse sportive de Kabylie (JSK) avait perdu son match (1-2) face à l’USM Alger, comptant pour la deuxième journée du championnat d’Algérie de football. Ebossé figurait parmi les meilleurs joueurs de ce championnat (il a marqué d’ailleurs l’unique but de son club à ce match).

Ce décès a suscité l’indignation dans la nation algérienne. Les réseaux sociaux en ont vibré. Des Algériens ont  déclaré que ce décès couvrait de “honte” la nation algérienne, selon certains commentaires d’internautes rapportés par  Jeune Afrique.

Le président de la Ligue nationale Mahfoud Kerbadj a indiqué qu’il s’agit d’une “catastrophe pour le football national“. A l’issue d’une réunion extraordinaire tenue ce 25 août 2014, le Conseil d’administration de la Ligue nationale rappelle qu’Ebossé “a  donné de son mieux au football algérien, en inscrivant à jamais son nom sur la tablette  des meilleurs buteurs de notre championnat”. 

La Ligue a ensuite  condamné avec “grande fermeté cet acte ignoble qui  a terni l’image du football algérien au moment où ses résultats techniques sur le plan international imposent respect et considération”.

“L’agressivité est permanente en Algérie”

L’entraîneur de la JSK, le Belge Hugo Bross, a donné son témoignage sur  le drame. 

« Le match terminé, Ebossé se hâtait d’emprunter le couloir pour regagner le vestiaire. Avant de quitter le terrain, il avait encore, avec son capitaine, applaudi le public pour le remercier des encouragements qu’il leur avait prodigués. Il avait incité d’un geste, les supporters à conserver leur calme. C’est alors qu’il a été touché à la tête par un projectile.

Pas par une pièce de monnaie mais par une pierre, un pavé d’un kilo peut-être. Ce projectile l’a tué. L’agressivité est permanente en Algérie. Les incidents graves émaillent le championnat toutes les semaines. Mais ce samedi, j’ai vécu l’apocalypse”, a-t-il dit au site algérien, Le Buteur.

Intolérable qu’un spectateur provoque la mort d’un joueur”

Au plan international, les premiers responsables de football ont également marqué leur indignation. «Intolérable qu’un spectateur provoque la mort d’un joueur. Stop à la violence !“, écrit Joseph Blatter, le président de la FIFA sur son compte tweeter  tandis que le président de la CAF (Confédération africaine de football) espère des “sanctions exemplaires“.

Parlant de sanctions, la Fédération algérienne de football (FAF) a décidé de verser une indemnité de dix millions de dinars (100 000 dollars, environ 50 millions de F CFA)  à la famille du défunt. Les dirigeants de la JSK, en concertation avec la FAF, ont accepté  d’accorder  le versement  de tous les salaires du joueur décédé à sa famille jusqu’à expiration de son  contrat avec la JSK.  

Le Stade Tizi Ouzou, où  s’est déroulé le match fatidique, a également été fermé jusqu’à achèvement  de l’enquête ouverte. “On n’arrêtera jamais le coupable, on ne le retrouvera jamais. Car les infrastructures sont pour le moins défaillantes“, a prédit Broos, l’entraîneur de la JSK.


Photo : DR

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 17 commentaires

  1. je ne comprend pas les dirigeants FIFA FAF. l’algerie est un pays comme les autres, ce sont des humains comme toute personne dot? d’une conscience humaine. et on les laisse faire ce qu’il veulent. l’algerie doit ?tres suspendu de toutes activit?s sportives pendant au moins 5 ans. et vous aller voir le r?sultat. mais si on les laisse comme si on ne vois rien. attendez au pire, croyez moi.

  2. Nos ?talons avaient raison de ne pas regretter leur d?faite lors de l??limination frauduleusement pour le Mondial par l’Alg?rie dont on ne pouvait faire confiance ni aux supporteurs agressifs ni aux soit-disant forces de l’ordre complaisants.

  3. Pour la mort de ce jeune footballeur en Alg?rie, il n?y a pas de doute c?est un acte d?lib?r? et raciste, comme en Mauritanie dont ceux qui ont la peau blanche font endur? ceux qui ont la peau noir : crise cardiaque mon ?il ! L?auteur qui a lanc? un objet sur les joueurs qui rentraient au vestiaire ? viser directement le jeune noir. Si vous voulez avoir un c?ur net sur le racisme Alg?rien en vers les noirs, prenez Air Alg?rie et constatez ? l?a?roport d?Alger comment on vous traite, comme c??tait le cas ? l?a?roport de Tripoli en Lybie au temps de Kadhafi, et en g?n?rale dans tous les pays arabes dont ils se prennent sup?rieurs aux noirs. Surtout un prodigue et talentueux noirs qui marque un but d?cisif pour un camp adverse dans un stade bond? en Alg?rie, sa vie ne tienne qu?a un fil ? la fin du match, car les racistes ne le rateront pas. Toutes mes condol?ances ? sa famille, et que Dieu le re?ois dans son royaume.

  4. Encore eux les Alg?riens, cela ne m’?tonne guerre apr?s ce qu’ils ont fait subir au Burkina lors des ?liminatoires du mondial Br?silien

  5. L’Alg?rie doit ?tre exclue de toutes les comp?titions sportives. Ce n’est pas la premi?re fois que de telles violences surviennent lors de comp?tition dans ce pays… Ils n’ont aucun sens du respect d’autrui..Toute ?quipe qui jouera en Alg?rie mettra la vie de ses joueurs en danger…

  6. Ce ki allait arriver si toute fois les etalons battaient Alg?rie a domicile.heureusement pour nous! Paix a son c ki es sur on avait alerter concernant lecomportemen des support algerien.pais a son ame!

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *