Habibou Sana prépare l’avenir du football féminin burkinabè à Ouaga et Bobo

264 0

La 3ème édition du Tournoi de l’avenir du football féminin débute le dimanche 7 septembre 2014 au Stade Municipal de Ouagadougou. La promotrice de cette compétition Habibou Sana a organisé une conférence de presse le lundi 25 août 2014 pour faire le point des préparatifs de cette Coupe compétition qui va se tenir simultanément à Ouagadougou et à Bobo-Dioulasso.

La promotrice du TIFFO et le fondateur du centre de formation KOZAF ton apporté leur soutien à Habibou SANA. Ici, ils procèdent au tirage sort de la compétition
La promotrice du TIFFO et le fondateur du centre de formation KOZAF ton apporté leur soutien à Habibou SANA. Ici, ils procèdent au tirage sort de la compétition (© Burkina 24)

Le football burkinabè connait une léthargie depuis quelques années alors que le Burkina Faso fait partie des pionniers en Afrique. Les différentes fédérations qui se sont succédé ont tenté de relancer la discipline. Même si les compétitions sont organisées, elles le sont dans la précipitation. Le championnat ne dure parfois qu’un mois et se passe dans l’anonymat.

Si Zembendé Théodore Sawadogo en 2011 a organisé la première édition de la Coupe du Faso, son successeur Sita Sangaré va continuer dans le même sens mais avec toujours des problèmes organisationnels.

Dans un tel contexte, les clubs burkinabè, pour ceux qui existent encore sont obligés de s’adosser à des promoteurs privés comme Marguerrite Carama, initiatrice du Tournoi des Cinq nations qui a fait place au Tournoi international du football féminin (TIFFO) qui a connu la participation de deux équipes venues du Mali (AS Mandé) et du Niger (AS Communales), en plus des Princesses du Kadiogo et l’Union Sportive de Ouagadougou (USO) du Burkina.

A peine cette compétition s’achève que débute le Tournoi de l’avenir du football féminin dont la promotrice est Habibou Sana. Il s’agit d’une ex-internationale formée aux Sirènes de Ouagadougou, ancienne joueuse des Princesses qui s’est faite connaitre notamment au Tournoi des Cinq nations et aussi passée par le club Equato-Guinéen de Intercontinentale. Cette compétition est à sa 3ème édition cette année et regroupe les différentes équipes féminines du Burkina.

Habibou Sana veut rendre le football féminin populaire au Burkina
Habibou Sana veut rendre le football féminin populaire au Burkina (© Burkina 24)

Habibou Sana a innové en prenant en compte également les équipes dites de provinces du Burkina. Pour l’édition 2014, 10 équipes prennent part à cette compétition. Ces équipes sont reparties en deux groupes de 6 pour la zone de Ouagadougou (Avenir FC, Dragons FC de Kaya, Colombes de l’USFA, Association Burkinabè pour la Promotion du Sport Féminin (ABPSF), les Gazelles et l’Union Sportive de Ouagadougou (USO)) et quatre pour la zone de Bobo-Dioulasso (Dragon, ASFEC, Lionnes et NAS).

Le match d’ouverture est prévu pour le 7 septembre et mettra aux prises Avenir FC à Dragons FC à 15h30 au Stade Municipal de Ouagadougou. Le lundi 8 septembre, deux matchs sont au programmes à savoir Colombes # ABPSF et Gazelles #USO. Dans la zone B, les Lionnes affrontent NAS à 14H30 et l’ASFEC joue contre Dragons à 16 h le lundi 8 septembre 2014.

Les équipes classées premières de chaque groupe s’affrontent en finale le 10 septembre à Bobo-Dioulasso. « J’ai choisi Bobo-Dioulasso pour que les gens s’intéressent à cette discipline et que le football soit vraiment national et ne concerne pas seulement les équipes de Ouagadougou », a expliqué Habibou Sana.

L’équipe victorieuse empoche la somme de 500.000 francs CFA. La finaliste malheureuse s’en sort avec 250.000 francs CFA. Les deux équipes classées 2ème de chaque zone recevront la somme de 75.000 francs CFA.

Le budget de cette compétition est de 16 millions de francs CFA et la promotrice qui a organisé les deux premières éditions sur fonds propres demande l’aide des sponsors.

Boukari OUEDRAOGO
Burkina 24

Il y a 1 commentaire

  1. Malheureux de petit Mohamed, tu veux donc bouffer toujours et toujours. Prends garde car certain os peuventet vont passer de travers. C’est un petit insignifiant qui veut tout juste se remplir les poches comme il le fait habituellememt frauduleusement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre