Burkina : Encore un réseau de bandits démasqué par la police nationale

769 33

La brigade de recherche de l’Unité d’intervention polyvalente de la police nationale (UIP-PN) a présenté à la presse, dans l’après-midi du mercredi 27 août 2014 à Ouagadougou, une bande de six malfrats opérant comme  « spécialistes en effraction ».

Douze vélomoteurs dont trois de marque SPARK 135 et deux de marque YAMAHA SIRUS, deux smartphones iPhone et Samsung, un véhicule Nissan Sunny n° 11N0075, un lot de bijoux en or et en argent et bien d’autres biens ont été saisis des mains des « spécialistes en effraction », selon les termes du commissaire Oumar Soulama, commandant de la brigade d’UIP-PN.

Cette bande de malfrats est composée de Kaboré Souleymane, le chef de bande se disant vendeur de friperie, Kaboré Nabyouré alias “Tout Petit“, conducteur de tricycle, Congo Salifou, spécialisé dans le vol d’ordinateurs et engins à deux roues, Kinda Wendemi, falsificateur des documents et numéros de série des motos, Yanogo Gilbert, employé de commerce et receleur des bijoux et Zoungrana Souleymane, bijoutier et chargé de la refonte des bijoux.

Ce groupe de bandits dispose de plusieurs modes opératoires, aux dires du commissaire Oumar Soulama.

D’abord, ces derniers localisent les domiciles à l’aide de leur tricycle se passant pour des bagagistes, ensuite ils reviennent nuitamment pour l’opération munis de « gris-gris ».

Pendant qu’une partie du groupe fait le guet, les autres se chargent de casser la porte et emporter tout ce qui les intéresse.

Plusieurs biens et matériels ont été saisis des mains des malfrats (©Burkina24)
Plusieurs biens et matériels ont été saisis des mains des malfrats (©Burkina24)

Des « semblants de gris-gris »…                                   

Il arrive aussi que ces malfrats passent par la toiture et à l’aide de ciseaux, ils découpent la tôle pour accéder à la chambre de leurs victimes.

Une fois à l’intérieur, ils font sortir le matériel qu’ils veulent, toujours à l’aide de leurs « semblants de gris-gris qui les protégeraient contre toute arrestation », explique le commandant de la brigade d’UIP-PN.

Les six voleurs interpellés ont été conduits au service régional de la police judiciaire pour la suite des investigations. « Ils seront transférés au parquet et répondront de leurs actes », a indiqué le commissaire.

Tout partirait d’un appel anonyme, le 16 août 2014, portant sur des comportements suspects du motocycliste, Kaboré Nabyouré alias “Tout Petit”. Et dès lors, les investigations se sont poursuivies et ont abouti à l’interpellation de cinq autres individus.

Le commissaire Oumar Soulama a tenu à saluer la collaboration des populations avec les Forces de sécurité et les invite à persévérer dans cette lancée citoyenne afin d’éradiquer le vol et l’insécurité au Burkina.

En rappel, les numéros verts suivants sont à la disposition du public pour dénoncer tout cas suspect : le 10.10, le 16, le 17 et le 80.00.11.13.

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 33 commentaires

  1. Sinc?rement Ma?tre, il faut se rendre ? l'?vidence que l'Afrique a un s?rieux probl?me ; Quelque soit le d?veloppement, il doit provenir d'une dynamique endog?ne, ce qui implique la qualit? des ressources humaines et partant le niveau mental et de conscience des acteurs ( la population), mais nous avons des gens qui ne savent que faire du mal et des choses semblables; c'est vraiment triste; Bien de chose ? vous!!!

  2. sinc?rement, il va faloir l?gif?r? sur ceux qui distribuent les wack et gris gris pour qu'on fasse du mal a la popilation. il sont mem pa complice, mais plutot auteur.c'est pas serieux. au lieu de prendre ces wack, conjug? ses effort pour la paix au faso, ces individu sapent au contraire la paix

  3. il faudra liquider ces malfrats-l? et leur marabout aussi, sinon on arrivera jamais ? bout de ces vols ? effraction ou ? mains arm?es

  4. Il faut noter que cette arrestation a ?t? possible grace a la collaboration des honn?tes citoyens. Alors j'interpelle la conscience de tout citoyen qui se sent concern? par l'ins?curit? totale dans laquelle nous vivons de signaler de fa?on anonyme la police. Cest la seule facon de participer a la lutte contre l'ins?curit?., car la police seule ne peut pas grand chose

  5. ca c’est du bon boulot. Felicitation ? la police et aux autres corps, mais il faudrait penser aussi ? inqui?ter ces marabouts qui distribuent les gris gris car ils sont ? partie responsables. Merci

  6. Bravo ? la Police. Je pense qu'il faut aussi saisir le monsieur qui distribue les gris-gris. C'est lui qui encourage la malfaisance.

  7. Encore une fois, bravo ? nos braves agents de s?curit? nationale qui risquent toujours leur vie pour arr?ter ces malfrats dont la pr?carit? d?un pays corrompu par ses dirigeants rende encore plus dangereuse a des personnes mal attentionn?es. Il nous reste le douanier GUIRO et sa bande ? mettre au frais ? la MACO apr?s l?alternance en 2015. Pour le moment aucun agent ne peut l?approcher (malfrat prot?g? par un pr?sident corrompu.)

  8. Bon courage ? l’institution polici?re et aux personnels de police qui malgr? tout font du bon travail dans le cadre de la protection des personnes et des bien. Bravo ? vous. vous ?tes les meilleurs.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *