Burkina : L’opposition et le Front républicain font la ronde des leaders coutumiers et religieux

226 28

L’opposition et le Front républicain ne veulent pas céder du terrain sur l’arène de leur combat contre ou pour l’organisation d’un référendum sur la modification de l’article 37 de la Constitution burkinabè. Après la rue et les stades, c’est désormais la « ruée » vers les autorités coutumières et religieuses.

C’est le Front républicain qui a donné le ton. Après avoir rendu visite à la Fédération des églises et missions évangéliques (FEME) le 19 août dernier, Assimi Kouanda et Herman Yaméogo, les deux co-présidents du Front, se sont inclinés devant le Mogho Naba, le 20 août.

L’opposition, regroupée derrière son Chef de file, a pris le même bâton pour leur emboîter le pas le 22 août à la FEME et ce 28 août chez le Mogho Naba. Les prochaines autorités à être visitées seront le Cardinal Philippe Ouédraogo et les premiers responsables du Conseil islamique.

Les messages sont ou seront sensiblement les mêmes. Présenter les positions des différents protagonistes et demander « des conseils, des prières et des bénédictions » pour que les différentes activités des deux camps se mènent bien. Le Front républicain  a ajouté à sa feuille d’audience, la maladie à virus Ebola.

Tous prient pour le dialogue !

Des premières visites et des différentes déclarations qui ont été faites, l’on constate que tous appellent et prient de tous leurs vœux pour que la tension politique actuelle finisse par un dialogue. C’est le souhait des protagonistes. Le Front républicain met en avant pendant ses visites, son appel au dialogue lancé à Gaoua.

Zéphirin Diabré et les leaders de l’opposition qui l’ont accompagné à l’audience du Mogho Naba ont souhaité que ce dernier «puisse user de son influence pour convaincre le camp d’en face de faire [le] pas vers le dialogue (…). Nous avons surtout indiqué à sa majesté que nous sommes des hommes de paix et de dialogue et que nous sommes prêts à toute discussion que la majorité et le chef de l’Etat voudraient ouvrir sur cette question ».

Les leaders du Front républicain lors de la visite au Mogho Naba (© DR)
Les leaders du Front républicain lors de la visite au Mogho Naba (© DR)

Leurs hôtes ne tiennent pas un discours différent.

Le Mogho Naba a indiqué aux leaders du Front républicain que la politique doit viser la construction et non la destruction.

« Nous avons parlé du désir ardent de pouvoir se concerter et aussi dialoguer.

 Notre pays, le Burkina Faso, est une famille et une famille doit dialoguer pour résoudre les problèmes.

Tant qu’il n’y a pas le dialogue, il n’y a pas l’espoir d’une solution alors que tout peut se régler à travers le dialogue », a déclaré le Pasteur Samuel Yaméogo, porte-parole de la FEME, à l’issue de l’audience du 19 août.

Il est certain que les prochains leaders religieux sur la liste ne tiendront pas un discours différent.

Il reste à savoir quand est-ce que ce dialogue prendra forme et surtout, quelle forme il prendra.

Synthèse de Abdou ZOURE
Burkina 24


Sources : Lefaso.net, Aujourd’hui au Faso, Aouaga.com, Sidwaya

Photo : Lefaso.net

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Il y a 28 commentaires

  1. JE SUIS VRAIMENT SOQUE DE SAVOIR QUE MEME DES GENS INSTRUIS ET QUI SONT MEME ALLEZ LOIN DANS LES ETUDES RAISONNENT COMME S?ILS N?ONT JAMAIS MIS PIED DANS UNE CLASSE D?ECOLE.

    PREMIERMEMENT LE POUVOIR DEMONCRATIQUE N?EST PAS UN POUVOIR TRADITIONNEL VOILA POURQUOI DEPUIS LA NUIT DES TEMPS LE MANDAT PRESIDENTIEL EST LIMITE.

    DEUXIEMEMENT PERSONNE NE DIS A BLAISE DE PARTIR C?EST LA CONSTITUTION QUI L?EXIGE ET C?EST JUSTE. LES REGLES DE LA CONSTITION SONT DES ACQUIS CONSENTUELLE ET SONT CLAIRENT.

    TROISIEMENT, APRES PLUS DE 27 ANS AU POUVOIR VOUS VOULEZ QUE BLAISE RESTE AU POUVOIR! EST-CE CELA N?EST PAS UNE DECADENCE

    SUPPRIMONS ALORS LA CONSTITION ET COMME SA, ON FONCTIONNERA SANS LOI AU BURKINA. C?EST CE QUE VOUS QUI SOUTIENS QUE BLAISE RESTE AU POUVOUR VOUS VOULEZ NON!

    C?EST HONTE!

  2. le dialogue c’est blaise.et tout ce qui arrive aujourd’hui au burkina, c’est blaise. Donc blaise doit parti laiss? notre pays en paix. s’il s’amuse il finira par mourri a jet de cailloux et de gourdin.

  3. Germain Duval pas de r?f?rendum bidon ici. Va l’organiser ? Ziniar?. Blaise finira son 2e mandat en novembre 2015. Un autre Burkinab? fera ses preuves. Le pays n’est pas une monarchie ou un bien individuel.

  4. Cela ne vaut pas la peine que l’opposition fasse toute cette ronde,ils savent bien
    que la solution pour que le pays soit en paix est dans leurs mains.Depuis longtemps le
    parti majoritaire a demander qu’ils retournent a la table de discussion.
    Eux m?mes savent que seule le referendum pourra d?partager le positions des uns et des
    autres dans ce pays.Que voulez vous que l’imam ou le cardinal propose a part le
    referendum?

  5. Il nous faut imp?rativement l’alternance en 2015. Non au r?f?rendum non au S?nat non ? la modification de l’article 37 au BF.

  6. Nous ne voulons une pr?sidence ? vie ici au Burkina. blaise a fini ses mandats. Il doit partir. Il n’est pas le seul Burkinab

  7. Je suis d?sole des r?actions de certains(pro referendums).
    Vous n??tes pas sans ignorez que Blaise n’est pas immortel, et il mourra un jour , alors qui conduira le pays si vous estimer qu’il est le seul en ?tre capable; vraiment d?sol? pour vous.
    Il est un Burkinab? comme les autres et tout Burkinab? est capable de diriger le pays.Il flatte les autres pour qu’ils laissent le pouvoir alors que lui il ne veut pas laisser; quelle ?go?sme!
    BON HOUPHOUET A FAIT AINSI ET VOILA COMMENT IL A PLONGE LA COTE D’IVOIRE.Moi je ne souhaite pas vivre cela , donc BLAISE LAISSE LE POUVOIR EN 2015 POUR QUELQU’UN D’AUTRE.N’YA TIL PAS QUELQU’UN AU CDP CAPABLE DE DIRIGER LE PAYS? r?pondez moi SVP

  8. KABORE EMANUEL, tu es en C?te d’Ivoire et tu n’es pas bien inform? sur le Faso.
    Blaise a trop dur? au pouvoir. Et quand on dur, ce sont des probl?mes apr?s. ” Le peuple en mouvement” vient d’expliquer clairement. Ce sera dangereux pour le Burkina, si Blaise Compaor? tripatouille encore la constitution pour se repr?senter. L’histoire nous a enseign? qu’apr?s les longs r?gnes, c’est le chaos total. C’est pourquoi nous refusons le r?f?rendum et le S?nat pour ?viter ? notre cher patrie, des troubles. Nous demandons simplement ? Blaise de respecter la constitution et sa parole donn?e en 2005 et 2010.

  9. Blaise faut partir !!!!!!!!!!!!! tu n’es pas le seul Burkinab? avec ton niveau lamentable….!!!!!!!!!!! tu n’es pas un bon p?re. un bon p?re ?coute ses enfants. Regard comment les gens sont sortis le 23 Aout pour te dire ……. pas de referendum.

  10. ASSAMI KOUANDA qui parle WOBA WOBA; alors qu’il a construit au GHANA en cas de feu au pays qu’i s’exil.

  11. taisez vous !…………….. vive l’opposition. pas de referendum! pas de pouvoir ? vie! car ce pays n’est pas un royaume. Blaise m?me le sait tr?s bien qu’il doit partir en 2015. Qu’il demande des conseils ? ami sans coeur lAURENT K GBABO AU CPI CENTRE DES POLITICIENS IMPOLIS. Quand quelqu’un est impoli il n’?coute personne.

  12. Le peuple en mouvement |

    Mon ami Kabor? Emmanuel, il faut savoir que ce n’est pas une bonne chose de laisser quelqu’un faire des decennies au pouvoir. Regarde l’apr?s Houphouet, l’apr?s Cont?, l’apr?s Moubarak, l’apr?s Kadaffi, etc. Regarde par contre l’apr?s Mandela, l’apr?s Rwalings, l’apr?s Konar?, l’apr?s Diouf, etc. Le mandat de Blaise fini en 2015 et il doit partir selon ce qui est ?crit dans la Constitution. Au lieu de cela, il veut jouer le plus malin en modifiant ce qui est ?crit. “Si tu vois deux personne se bagarrer sur 100F c’est que y’a un qui veut 75F”, dit un adage ivoirien. R?fl?chi et tu fera du bien au Burkina en demandant ? Blaise de respecter la Constitution car ce n’est pas lui seul qui est homme de paix mais ton p?re et ton oncle aussi ainsi que beaucoup de Burkinab

  13. REFERENDUM AU BURKINA FASSO : LES OPERATEURS ECONOMIQUES ET RESSORTISSANT BURKINABES EN COTE DIVOIRE RECLAMENT KIMA EMILE

    NOUS OPERATEURS ECONOMIQUES ET RESSORTISSANT BURKINABES EN COTE DIVOIRE RECLAMENONT KIMA EMILE POUR SENSIBILISER LES TROIS MILLIONS DE COMPATRIOTE EN COTE DIVOIRE?
    NOUS NE COMPRENONS RIEN DANS LA GUEGUERE DU REFERUNDUM, NOS PARENTS SONT PERDUS DANS CE DEBAT ET INTOXIQUES PAR CERTAINS DE NOS COMPATRIOTES, NOUS DEMANDONS AU PRESIDENT BLAISE COMPAORE DE NOUS DELEGUER NOTRE FRERE KIMA EMILE QUI A EU LHABITUDE DE NOUS SENSIBILISER SUR L ACTUALITE POLITIQUE DE LA COTE DIVOIRE ET DE NOTRE PAYS?MEME SIL Y A EU DES ERREURS DU A LA CRISE POST ELECTORAL EN COTE DIVOIRE, KIMA EMILE NOUS A TOUJOURS PROUVE QUIL AIME SON PAYS ET SON GRAND FRERE LE PRESIDENT BLAISE COMPAORE ET QUIL ETAIT PARTANT POUR LE REFERENDUM AU BURKINA FASSO AFIN DE PRESERVER LA PAIX SOCIALE ET D EVITER AU BURKINA CE QUI EST ARRIVE EN COTE DIVOIRE?
    NOUS N ARRIVONS PAS A CONVAINCRE NOS PARENTS ICI, NOUS AVONS BESOIN DE QUELQU UN QUI A UNE CAPACITE DE MOBILISATION ET HABITUE DES MEETING DE GRANDE ENVERGURES POUR CONVAINCRE NOS PARENTS SUR LA NECESSITE DE PRESERVER LA PAIX SOCIALE AU DETRIMENT DES AMBITIONS POLITIQUES DES UN ET DES AUTRES?
    KIMA EMILE NOUS LE SAVONS EST LE SEUL QUI PEUT FEDERER TOUS LES BURKINABES DE TOUS BORD POLITIQUE ICI EN COTE DIVOIRE?
    NOUS SOUTENONS LE PRESIDENT BLAISE COMPAORE ET SON AMBITION DE PRESERVER LA PAIX AU BURKINA ET NOUS AVONS BESOIN D UN HOMME D EXPERIENCE QUI A DEJA FAIT SES PREUVE EN COTE DIVOIRE PUISQUE NOUS NE POUVONS ETRE SUR LE TERRAIN POUR EXPLIQUER L UTILITE DE LA PAIX EN PASSANT PAR LE REFERENDUM QUI EST UNE VOIE CONSTITUTIONNELLE A NOS COMPATRIOTE?
    KIMA EMILE A ETE LE SEUL BURKINABE EN COTE DIVOIRE TRES ECOUTE ET A POUVOIR REUNIR DES MILLIERS DE BURKINABES D ABIDJAN A MEAGUI EN PASSANT PAR SOUBRE, SAN PEDRO, BASSAM ETC?
    NOUS OPERATEURS ECONOMIQUES ET RESSORTISSANT BURKINABES DE COTE DIVOIRE PENSONS QUE LHEURE N EST PLUS AUX PROBLEMES DE PERSONNES ET QU IL FAUT PENSER A L INTERET GENERAL DU BURKINA FASSO ?
    LE BURKINA FASSO A BESOIN DE TOUS SES FILS DANS CE TOURNANT DECISIF DE NOTRE HISTOIRE DANS LA PAIX ET LA FRATERNITE?.
    VIVE LE BURKINA FASSO

    KABORE EMMANUEL
    MEAGUI ? COTE DIVOIRE

  14. ils peuvent m?me aller voir le pape,une chose est claire nous irons au referendum co?te que co?te!notre inqui?tude c’est a quand son organisation??????

  15. Monsieur soit disant la PAIX,si vous voulez que Blaise gouverne ? vie,appeler-le dans votre famille et le nomer chef de famille et vous verrez que personne ne s’opposera.
    Au BURKINA nous voulons une vraie democratie.

  16. C?est vrai F?lix. Le CDP ne connait que ?a. La fraude. Non au referendum. Nous ne voulons pas de monarchie dans notre pays

  17. Dites aux chefs coutumiers que le r?f?rendum est un poison dangereux pour le Faso.
    Le r?ferendum sera source de trouble car le CDP va frauder grandement pour le oui. Nous connaissons ses m?thodes. 99% des Burkinab? sont contre le r?f?rendum.

  18. NOTRE opposition toujours dans les pas du mim?tisme!a quand ce sc?nario prendra fin!tout ce que votre adversaire fait vous calquer!

  19. JE ne comprend pas notre opposition,votre derri?re est trop mince pour que notre pr?sident cherche a dialoguer avec vous,foutez nous la paix,bande de cr?ateur de trouble!nous allons pas vous laisser mettre le pays en sang!laisser le peuple s’exprimer au nom de la d?mocratie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre