Maladies Tropicales Négligées : Un milliard de traitements administrés grâce à l’USAID

363 0

Le gouvernement des Etats-Unis avec USAID ont fait le point de leur contribution à la lutte mondiale contre les maladies tropicales négligées. Au cours des 8 dernières années, 1 milliard de traitements ont été administrés à 465 millions parmi les plus pauvres du monde, grâce au programme de lutte contre les Maladies Tropicales Négligées (MTN) de l’Agence américaine pour le développement international (USAID).

Dans un communiqué de presse diffusé le lundi 25 Août, l’Agence américaine pour le développement international (USAID) a annoncé qu‘à travers son programme de lutte contre les Maladies Tropicales Négligées (MTN), elle avait soutenu la distribution d’un milliard de traitements contre les MTN aux populations les plus pauvres du monde, atteignant environ 465 millions de personnes dans 25 pays au cours des 8 dernières années.

Au Burkina Faso, ce sont près de 153 millions de traitements qui ont été administrés.

Selon l’USAID, qui célèbre les progrès accomplis dans la lutte contre les MTN, ces maladies affectent plus d’un milliard de personnes dans le monde dont environ 800 millions d’enfants, et on estime à environ 500 000 le nombre de personnes qui meurent chaque année des conséquences d’une MTN, pendant que des millions d’autres personnes sont atteintes d’un handicap.

Au Burkina Faso, où l’on trouve 16 des 17 MTN répertoriées par l’Organisation Mondiale de la Santé, environ 14,2 millions de personnes étaient à risque de contracter une ou plusieurs MTN.

Mais grâce au soutien financier de l’USAID et l’appui technique d’Helen Keller International (HKI), “le pays a déjà atteint des résultats extrêmement encourageants dans la lutte contre les MTN“, indique le communiqué de presse de l’USAID, précisant que plus de 7 millions de dollars ont été investis par le peuple américain entre 2011 et 2014 au Burkina Faso pour permettre la distribution des médicaments préventifs à toutes les populations à risque, soit près de 900 millions de FCFA chaque année.

Au niveau mondial, depuis 2006, USAID a pu appuyer 25 pays touchés par les MTN à fournir un milliard de traitements contre les MTN et ce résultat spectaculaire a été atteint en moins de huit ans.

Pour célébrer cet événement, l’USAID a lancé le 8 mai dernier une campagne appelée “Un Milliard et Plus: Accélérons les Actions visant à Eliminer les Maladies Tropicales Négligées d’ici 2020″. 

Célébrer, mais travailler encore plus dur pour éliminer les MNT

«Notre succès dans la plupart des pays où nous soutenons les ministères de la santé dans la réduction de la charge des MTN est en grande partie dû à la puissance des partenariats engagés – une pierre angulaire du programme MTN de USAID,” explique le Dr Ariel Pablos-Mendez, Administrateur Adjoint du Bureau Mondial de la Santé de USAID. Le programme MTN de USAID est le plus grand partenariat public-privé dans les 50 ans d’histoire de l’Agence.

Ce partenariat a facilité à ce jour des dons de médicaments d’une valeur de 6,7 milliards de dollars (soit plus de 3 216 milliards de F CFA) destinés aux populations dans le besoin, ce qui représente l’un des partenariats les plus rentables et les plus innovants en matière de santé mondiale.

Au Burkina Faso, ce partenariat avec les programmes de donation des firmes pharmaceutiques suscitées permet de couvrir les besoins du pays en matière de médicaments chaque année et donc de mener les campagnes de traitement de masse dans l’ensemble des districts ciblés.

Bien que ce soit un moment de célébration pour l’USAID et nos partenaires, nous devons continuer à travailler dur et plus intelligemment pour atteindre les objectifs énoncés dans la Feuille de Route de l’Organisation Mondiale de la Santé pour le contrôle et l’élimination des maladies tropicales négligées“, dit le Dr Pablos-Mendez.

Beaucoup de médicaments indispensables sont disponibles grâce aux dons de nos partenaires pharmaceutiques, mais ces médicaments ne peuvent atteindre ceux qui en ont le plus besoin que lorsqu’on a l’assurance que des mécanismes et des plans distribution sont en place dans le pays.

Il est maintenant temps d’augmenter ces investissements en provenance des pays et des bailleurs de fonds pour s’assurer que les médicaments contre les MTN seront fournis. Perdre cet investissement nous ferait revenir en arrière par rapport aux progrès réalisés à ce jour ».

Synthèse de Justin Yarga
Burkina 24

Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Il y a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre