AJIR forme ses militants sur le sens d’un parti politique

165 0

L’Alliance des Jeunes pour l’Indépendance et la République (AJIR), un parti politique de l’opposition, a organisé ce samedi 30 août 2014 à Ouagadougou une formation à l’endroit de ses militants sur le thème « Les partis politiques » afin que ceux-ci appréhendent au mieux le parti politique.

En partenariat avec le Centre pour la Gouvernance Démocratique au Burkina Faso (CGD), il a été organisé une formation pour les militants d’AJIR sur le thème « Les partis politiques » et des thèmes connexes. Ces derniers sont libellés en questions : qu’est-ce qu’un parti politique ? A quoi sert un parti politique ? Les partis sont-ils capables de remplir leurs missions ? Quelles stratégies pour renforcer la citoyenneté ?

« Nous sommes un jeune parti et nos militants sont novices en politique et pour nous aujourd’hui, la prétention que nous avons de pouvoir commencer  à nous positionner au niveau de la sphère politique devait avoir pour soubassement une formation adéquate.  C’est pour cela la formation pour nous est le maître mot pour nous au sein du parti», explique Adama Kanazoé, président d’AJIR

Adama Kanazoé, président du parti AJIR (© Burkina 24)
Adama Kanazoé, président du parti AJIR (© Burkina 24)

Pour le formateur Thomas Ouédraogo, il serait opportun pour les militants, vu le jeune âge du parti,  de « leur donner le minimum d’informations sur le parti politique dans lequel ils sont souvent engagés innocemment ».

Portée sur les fonts baptismaux le 25 janvier dernier, L’Alliance des Jeunes pour l’Indépendance et de République (AJIR), se réclame un parti politique d’obédience socio-démocrate, affilié au Chef de File de l’Opposition Politique (CFOP).

Il se donne pour objectif de rétablir la dignité de la jeunesse burkinabè en imposant au niveau des plus hautes sphères dirigeantes un changement profond de la relation à la jeunesse.

D’où cette formation afin de permettre aux militants de l’AJIR de comprendre au mieux cette sphère politique et d’œuvrer au plus haut niveau pour la prise en compte véritable et surtout structurelle des aspirations légitimes de la jeunesse burkinabè.

Aboubakar KAMAGATE (Stagiaire)

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre