Djibo : Des manifestants réclament le bitumage de la route Djibo-Kongoussi

349 15

Le mouvement M26, créé spontanément par des jeunes de Djibo observe un sit-in ce lundi 1er septembre dans les locaux du Haut-commissariat de Djibo dans la province du Soum pour exiger des autorités le bitumage du tronçon Djibo-Kongoussi.

Une manifestation a lieu au haut-commissariat de Djibo dans la province du Soum, ce lundi matin. Le mouvement M26, créé spontanément, est  à l’origine du sit-in qui se tient de 8h à 18h pour dénoncer le mauvais état de la voie Koungoussi-Djibo.

« Depuis un certain temps, des promesses ont été faites que le tronçon sera bitumé et jusqu’à présent rien n’est fait. Voyant que l’intention n’y est même pas, raison pour laquelle nous nous sommes mobilisés pour manifester notre mécontentement auprès des autorités», affirme Dicko Ali,  le porte-parole du mouvement M26 joint au téléphone par Burkina 24.

D’après toujours Dicko Ali, cette action ne serait pas la première. «Par le passé, des associations se sont manifestées et les rencontres se sont terminées en queue de poisson» donc « pas de promesse cette fois –ci », martèle-t-il.

« Nous avons un marché de bétail qui est l’un des plus grands marchés de la sous-région, le boom minier donc nous ne savons pas pourquoi avec ces atouts la province n’en profite pas », s’indigne-t-il.

Leurs doléances ont été reçues par le Haut-commissaire de la province mais les manifestants sont restés toujours sur les lieux et exigent une réponse satisfaisante,  faute de quoi ils projettent barrer la route « pour interpeller les autorités pour qu’elles démarrent incessamment les travaux de bitumage».

Le haut-commissaire, Mohamed Dah, joint par Burkina 24, a confirmé la manifestation de même que les doléances formulées. Celles-ci ont été réceptionnées et seront transmises à qui de droit, a-t-il indiqué.

Reveline SOME
Burkina24

Photo : Droits réservés

Il y a 15 commentaires

  1. un mini bus de connu sous le nom samogo le seul moyen de transport en commun qui relie djibo A ouaga en passant par koungoussi est aujoud hui meme A ouaga A15h alors qu il a quiitte djibo a 6h. quelle rapidite 9h de parcours pour 200 et quelques kms.

  2. Il semble que le gouverneur est venu et les manifestants ne sont pas all?s ? sa rencontre. Il fallait accepter le rencontrer et l’?couter.

  3. M26 n’a pas eu le temps de passer l’info t?t. si non, nous aurions pris nos cong?s administratifs et serions venus de partout pour prendre part ? cette cause locale combien noble.
    Nous vous soutenons

  4. C’est vraiment d?plorable pour la province du Soum. P?le de croissance, boom minier, march? de b?tail, zone strat?gique de surveillance des maladies et des conflits arm?s…..Je n’accuse pas le CDP mais plut?t le b?tail ?lectoral de Djibo. Continuer ainsi vous serez coup?s du monde, vous ne pouvez m?me pas vous rendre facilement au chef lieu de votre R?gion et c’est vous qui recevez r?guli?rement des missions CDP. Chapeau ? ces jeunes qui ont le discernement, vos autorit?s locales s’en moquent.

  5. Je suis de tout coeur avc vous non seulement jai fait toute mon enfance et jai en mars dernier entre kongousi et djibo 96 km l, addition c, est 3h n, oublions les djibolais ils leurs faut du bitume

  6. Eric Sawadogo, vous avez tout dit. Ils ont pass? le temps ? v?n?rer Blaise, qui, ? chaque campagne pr?sidentielle promet au Soum le bitumage de cette voie. Vous aurez les m?mes promesses dans quelques jours venant du CDP. Peut ?tre m?me que le “Petit fr?re” accompagnera la d?l?gation qui ira ?teindre le feu ? Djibo. S’ils viennent, chers oncles du Soum, abattez des taureaux pour eux, d?pouillez vous une fois de plus de vos troupeaux pour faire plaisir au CDP, et vous aurez le goudron dans un mois (j’allais dire dans un si?cle).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre