Notation : Moody’s donne « Aaa » à la BAD

383 0

Moody’s a confirmé, le vendredi 29 août dernier, la  note d’émetteur à long terme ainsi que celle des dettes de longue maturité non garanties de la Banque africaine de développement (BAD) à «Aaa». Dans la signification, la note « Aaa » est la première qualité de la notation financière.

L’agence  de notation américaine a aussi confirmé à «Prime-1» la note attribuée aux emprunts de court terme de l’institution panafricaine et à «Aa1», la note de sa dette subordonnée. Ces notes ont été toutes assorties de perspectives stables.

Moody’s a expliqué  dans un communiqué que ces notes reflètent la forte capitalisation de la banque, un  niveau de liquidité très élevée ainsi qu’un soutien fort des actionnaires.

Les capitaux propres utilisables de la Banque africaine de développement (BAD), qui représentent les capitaux libérés et les réserves de l’institution ont, en effet, atteint 7,645 milliards de DTS  (8,82 milliards d’euros) en 2013, contre 7,461 milliards en 2012.

L’agence de notation précise, toutefois, que le principal défi auquel la BAD fait face est le risque de détérioration de la qualité de ces actifs en raison de l’environnement économique et financier difficile dans lequel l’institution opère.

Sur les 53 pays africains dans lesquels la BAD peut opérer et les 16 gouvernements actuellement éligibles aux prêts souverains, seuls quatre, Botswana (A2 stable), Maurice (Baa1 stable), Namibie (Baa3 stable) et Afrique du Sud (Baa1 négatif), ont obtenu le statut «Investment grade » attribué par Moody’s.

Sur un autre plan, la situation politique très volatile en Afrique du Nord, où la BAD  concentre 46% de son portefeuille de crédits décaissés, risque d’augmenter le taux de prêts improductifs de l’institution, qui s’élève actuellement à 2,9%.

En rappel , Moody’s, officiellement Moody’s Corporation, est le holding de Moody’s Analytics, un fournisseur de solutions de gestion des risques, et Moody’s Investors Service, société active dans l’analyse financière d’entreprises commerciales ou d’organes gouvernementaux.

Moody’s est également connue pour ses notations financières standardisées des grandes entreprises en fonctions du risque et de la valeur de l’investissement. Elle a 40 % de parts de marché dans le domaine de l’estimation de crédit au niveau mondial.

Aboubakar KAMAGATE (Stagiaire)
Burkina24

Source: Agence Ecofin

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *