Côte d’Ivoire : Trois mois de suspension pour le journal hebdomadaire « Liberté »

360 0

Le journal hebdomadaire ivoirien « Liberté » a été suspendu pour trois mois pour un article sur la santé du président de la république. C’est le Conseil national de la presse (CNP) de Côte d’Ivoire qui a tranché ainsi, depuis ce mercredi 3 septembre 2014. Cette peine correspond à 12 parutions du journal.

L’hebdomadaire est sanctionné pour avoir publié un article sur l’état de santé du président de la République, Alassane Dramane Ouattara (ADO). Le journal aurait porté d’ailleurs à sa grande une : « A cause de sa maladie, Ouattara est en difficulté grave ».

En rappel, plusieurs journaux avaient déjà été suspendus pour s’être attaqué au chef de l’Etat de Côte d’Ivoire, en avril dernier.

Le CNP avait sanctionné les quotidiens « Aujourd’hui », « Soir Info », « Le Quotidien d’Abidjan », « Le Temps », ainsi que l’hebdomadaire « Bôlkotch ».

Il était reproché à ces publications d’avoir soit utilisé le terme « dictateur » pour désigner le Président de la République, soit d’avoir publié des caricatures offensantes de lui.

Cette décision avait été taxée de musèlement des organes de presse « pro-Gbagbo ». Et elle a été finalement annulée.

(Sources : Agence Ecofin)

Noufou KINDO

Burkina24

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Il y a 1 commentaire

  1. Des journaux comme l’EVENEMENT doivent s’en inspirer et ne pas mettre en danger la grande libert? qu’on au Burkiba

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *