Le « rêve africain » viendra des jeunes entrepreneurs d’Afrique

482 0

Dans le cadre de la semaine de l’entreprenariat, le Centre de Recherche Panafricain en Management pour le Développement (CERPAMAD) en partenariat avec l’Ambassade des Etats-Unis, a organisé ce jeudi 11 septembre 2014,  un panel sur l’entreprenariat des jeunes burkinabè. Un moment d’échange, animé par le fondateur de Trace TV Claude Grunitzky.

Comment développer l’entrepreneuriat chez les jeunes africains, et burkinabè en particulier, et comment des exemples d’ailleurs peuvent inspirer. C’est l’une des questions au coeur de l’atelier d’échanges qui avait pour conférencier principal venu des Etats-Unis, accompagné de deux Burkinabè, Moumouni Séré entrepreneur et Philippe Diendéré.

Les panélistes ont prodigué des conseils et des orientations aux jeunes burkinabè, pour être un entrepreneur innovant et compétitif dans un monde de perpétuelle évolution. Cet atelier a été un cadre d’échanges avec les étudiants afin de recadrer la vision de ces jeunes autour du futur leader et entrepreneur.

Pour Claude Grunitzky fondateur de Trace TV, cette rencontre d’échanges est une sorte d’ « outils qui permettra de développer l’entreprenariat de manière tout à fait concrète dans nos pays africains. Il ne s’agit pas du tout d’appliquer des recettes toutes faites qui sont venu de concepts théoriques mais c’est vraiment comment est-ce qu’on organise une équipe après avoir identifié un projet qui est porté par une vision et aussi comment pouvoir monter en puissance à partir de ces outils. »

-

« Notre monde ne peut aller de l’avant sans créativité, sans curiosité » a déclaré Steven Koutsis, Chargé d’Affaires à l’Ambassade des Etats-Unis au Burkina Faso.

« J’espère que vous, étudiants et jeunes entrepreneurs en devenir, prendrez le temps de réfléchir à vos contributions et en ce qu’elles aient à améliorer le monde. Vous représentez la plus grande partie de la population en Afrique. En tant que jeunes entrepreneurs, vous avez le pouvoir d’améliorer le développement économique du pays (Burkina Faso) et du continent.» a-t-il ajouté.

Les panélistes par les expériences communes, ont conseillé que « les jeunes africains créent le rêve africain à l’image de celui américain, car c’est le porté par les jeunes» d’où être des entrepreneurs citoyens. Des entrepreneurs citoyens parce qu’il faudrait créer l’esprit d’équipe, avoir une vision de contribution et allé au delà de sa personne.

Ce panel sur l’entreprenariat des jeunes est « une initiative commune avec l’ambassade des Etats-Unis dans le but de contribuer à former les jeunes burkinabè sur ce qui est de l’entreprenariat. L’objectif principal de cette rencontre est de motiver, de pousser les jeunes à l’entreprenariat. » a expliqué Moumouni Séré, directeur général du CERPAMAD

Aboubakar KAMAGATE (Stagiaire)

Burkina24

 



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *