Ebola: les États-Unis financent le déploiement de 100 professionnels de la santé en Afrique de l’Ouest

336 0

Les États-Unis vont soutenir la lutte contre l’épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola, en finançant le déploiement de 100 professionnels de la santé, a indiqué dans un communiqué de l’ambassade américaine au Burkina. Cet engagement des États-Unis vient en appui à l’initiative prise par l’Union africaine de déployer d’urgence, en Afrique de l’Ouest, un personnel médical formé et équipé pour aider à combattre l’épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola.

L’Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID) et le Département d’Etat américain vont financer le déploiement d’environ 100 professionnels de la santé au Liberia, en Guinée-Conakry, au Nigeria et en Sierra Leone, dont 25 médecins, 45 infirmiers et autres agents essentiels pour face à l’épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola.

La contribution du gouvernement américain, d’une valeur de 10 millions de dollars, sera utilisée pour le transport et la prise en charge du personnel médical de l’UA déployé à travers l’Afrique de l’Ouest, en plus de leur fournir les équipements sanitaires et les fournitures d’urgence nécessaires pour y faire face. Parallèlement, l’USAID offre des ressources pour l’achat de 1.000 nouveaux lits, 130.000 jeux d’équipements de protection individuelle et 50.000 kits d’hygiène, précise le communiqué de presse.

Le 8 septembre dernier, le conseil exécutif a tenu une réunion d’urgence à Addis-Abeba pour la mise en place une stratégie commune face à la propagation de l’épidémie. Plusieurs partenaires se sont manifestés pour soutenir l’UA et la contribution de 10 millions de dollars, qui porte à plus de 100 millions de dollars le montant déboursé par les Etats-Unis, participe à l’initiative de l’Union africaine de mobiliser les ressources pour une réponse africaine à cette épidémie qui continue de faire des ravages. « Les Etats-Unis sont déterminés à soutenir l’action de l’Union africaine face aux besoins urgents de l’Afrique de l’Ouest, du fait de cette maladie vicieuse » a déclaré le Dr Rajiv Shah, administrateur de l’USAID, convaincu qu’un effort coordonné de l’ensemble de la communauté internationale permettra d’éradiquer cette épidémie.

Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre