5ème journée championnat burkinabè de dame : Jérôme Ouédraogo en tête

504 0

Le championnat burkinabè de dame se tient depuis le samedi 13 septembre 2014. Après cinq journées, c’est un jeune joueur de 30 ans, Jérôme Ouédraogo, qui tient la tête du classement suivi par le champion en titre Adama Koné qu’il affronte ce vendredi.

 

Le leader Jérôme Ouédraogo (droite) a fait match nul contre son adversaire Abdoulaye Doucouré 3ème au classement.
Le leader Jérôme Ouédraogo (droite) a fait match nul contre son adversaire Abdoulaye Doucouré 3ème au classement.

A quatre journées de la fin du championnat burkinabè de dame, le nouveau leader est le jeune Jérôme Ouédraogo du club Grand Damier du Faso (GDF) de Tampouy avec 8 points. Jérôme Ouédraogo, vice-champion universitaire, la surprise de cette compétition est co-leader de ce championnat saison 2014 qui a débuté le samedi 13 septembre 2014 au Palais de la culture Jean-Pierre Guingané.

Près de 100 candidats issus de différents clubs participent à ce championnat parmi lesquels une fille. Selon le Président de la Fédération Burkinabè de Dame, Guibrine Sawadogo, ce championnat a été divisé en trois séries.

Il s’agit de la série nationale qui constitue la première division, la série excellence pour la 2ème division et une série dédiée à la relève pour ce concerne la 3ème division. «L’objectif est de promouvoir le dame à la base. C’est pourquoi nous avons mis en place la série promotion. Nous avons demandé à tous les clubs d’intégrer des enfants pour cela », confie Guibrine Sawadogo lui-même classé 13ème à ce championnat sur 26 candidats.

Le Président de la Fédération Burkinabè de Dame Guibrine Sawadogo (droite) participe également même si les choses ne se passent bien pour lui à la 5ème journée (ph. Burkina24.com)
Le Président de la Fédération Burkinabè de Dame Guibrine Sawadogo (droite) participe également même si les choses ne se passent bien pour lui à la 5ème journée (ph. Burkina24.com)

Considéré comme un loisir pour personnes désœuvrées, Guibrine Sawadogo estime que la mentalité a évolué dans ce sens. Les préjugés sont tombés même s’il reconnait que cette discipline prend beaucoup de temps. Selon lui « dans un jeu comme en football, il faut mettre en place la stratégie, les tactiques. Il faut donc de la patience ». Pour le championnat, un match dure environs 2 heures soit 120 minutes.

Une seule dame Aguiratou Guiré, participe au championnat saison 2014.  Lire la suite sur B24 Sports. 



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *