Côte d’Ivoire : Le ministre de l’intérieur promeut l’entrepreneuriat des Jeunes

541 0

Le ministre de l’intérieur Hamed Bakayoko s’investit dans l’entrepreneuriat des jeunes en Cote d’ivoire. C’est ce que permet d’affirmer le dernier évènement lié à l’entrepreneuriat de la jeunesse du coté de la lagune Ebrié.

En effet, du 16 Juillet au 31 Août derniers s’est déroulé en Côte d’Ivoire le « concours du jeune entrepreneur Ahmed Bakayoko ».

C’est via la page facebook du ministre de l’intérieur et une plateforme web de formation que s’est déroulé le concours avec notamment la participation des fans de ladite page.

Effectivement, environ 700 participants ont suivi une formation entrepreneuriale en ligne, laquelle comprenait 10 modules principaux. Après la formation, chaque module enseigné a fait l’objet d’un test en ligne pour permettre notamment de s’assurer du bon niveau de compréhension et de réussite de la formation et éventuellement pour permettre si nécessaire de revenir sur certains modules afin de mieux les faire comprendre.

C’est à la suite de ces tests que 92 projets ont été proposés selon le canevas enseigné au cours de la formation ; les projets ont ensuite été soumis à un comité d’experts qui en a sélectionné 10.

Les 10 porteurs de projets sélectionnés, ont alors été soumis d’une part au vote public des près de 53 000 fans de la page facebook du ministre Bakayoko ; et d’autre part les porteurs de projets ont été amenés à défendre leurs projets face à un jury de spécialistes.

Le Vainqueur du Concours
Le Vainqueur du Concours recevant son chèque

A l’issue de tout ce parcours, les résultats combinés du vote public des fans et de celui du jury ont donné Monsieur Kouadio Blé Herman Wilfried comme vainqueur avec un projet de production de fictions radiophoniques destinées à éduquer, former et sensibiliser les populations par le biais du divertissement.

Cependant, le ministre Bakayoko est tombé d’admiration pour un des projets présentés et il a en plus du vainqueur de la compétition décidé de récompenser Mlle Cissé Mabré dont le projet a pour objet de mettre sur le marché national ivoirien et international le miel ivoirien en stick de 12g ; procédé dont l’originalité a sans doute séduit le ministre.

Les deux récipiendaires ont chacun reçu un appui financier du Ministre, l’accompagnement d’un cabinet d’expertise comptable, et la caution du ministre pour un prêt bancaire.

C’est sans doute un exemple que beaucoup d’autres dirigeants africains se doivent d’imiter si l’on se réfère à la pertinence de la question de l’emploi et de l’entrepreneuriat des jeunes pour nos sociétés africaines actuelles.

Youssouf Bâ
Pour Burkina 24


Youssouf Bâ

Juriste, Spécialisé en Droit de l'Intégration. Journaliste, Poète.

Article similaire

Il y a 1 commentaire

  1. La jeunesse Burkinab? attende des gestes de ce genre pour mieux d?coller. Mr. Bakayoko, je me rappelle d?un ?tudiant r?volutionnaire que vous ?tiez ? Ouagadougou, vous aviez fait des chantages avec diplomatie au vieux Houphou?t qui, en un lape de temps, a pris en charge tous les ?tudiants Ivoiriens au Burkina qui ?taient dans la pr?carit? totale : vous ?tes une personne des vrais changements. Vous qui connaissez la valeur de l?alternance politique, conseillez au pr?sident Blaise Compaor? de ne pas suivre les traces de Laurent GBAGBO, mais de respecter la lettre et l?esprit de l?article 37 de notre constitution qui interdisent tout pr?sident du Faso de briguer 3 mandats pr?sidentiels cons?cutifs, afin que l?alternance politique au Burkina soit une r?alit?, et qu?une bonne ?quipe comme en Cote d?ivoire prenne le relais pour faire avancer notre pays dans l??mergence pour l?avenir de notre jeunesse.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *