Des députés de l'ADF/RDA, le 20 septembre 2014 à Kokologho lors d'une journée parlementaires

Lutte contre Ebola : L’ADF/RDA offre un million de F CFA au ministère de la santé

567 3

Le parti de l’Eléphant, l’ADF/RDA, a décidé d’offrir un million de F CFA au ministère burkinabè de la santé pour le soutenir dans son plan de riposte contre une éventuelle épidémie d’Ebola, a appris Burkina 24.

L’annonce a été faite lors de la clôture des deuxièmes journées parlementaires des députés du parti, ce samedi 20 septembre 2014 à Kokologho dans la province du Boulkiemdé.

Le président du parti, Gilbert N. Ouédraogo, tenant le chèque qui sera remis au ministère de la santé ( © DR)
Le président du parti, Gilbert N. Ouédraogo, tenant le chèque qui sera remis au ministère de la santé (© DR)

Il faut noter, en rappel, que le Burkina a élaboré un plan de préparation et de riposte à l’épidémie évalué à 12,5 milliards de F CFA. Mais seulement 1,2 milliard de F CFA a pu être mobilisé, selon le bilan d’août dernier.

Tenues sous le thème “implication des élus locaux et nationaux dans la prévention  de la propagation de l’épidémie d’Ebola au Burkina : Réflexion du groupe parlementaire ADF/RDA“, ces journées parlementaires avaient pour objectif de sensibiliser les élus du parti de Me Gilbert Ouédraogo sur la maladie qui endeuille actuellement l’Afrique de l’Ouest.

Un spécialiste du ministère de la santé, a, à cet effet, donné aux députés des informations, entre autres, sur les modes de transmission et de prévention de la maladie à virus Ebola.

Le groupe parlementaire ADF/RDA a alors formulé des recommandations, dont notamment la sensibilisation de la population  sur les comportements à risque, la mise en place de comités de prévention et d’action contre la propagation de la “fièvre rouge” dans les 45 provinces et  l’implication des élus dans la gestion des risques et la prévention de la propagation de la maladie.


Photo : Les députés de l’ADF/RDA aux journées parlementaires à Kokologho (© DR)



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 3 commentaires

  1. JE NE COMPREND PAS POURQUOI DES GENS ANIMES D?AUTRES INTENTION PARLENT DE MEDIATION POUR LE BURKINA.

    LE BURKINA EST DANS QUELLE SITUATION POUR AVOIR BESOIN D?UN MEDIATEUR ? BLAISE DOIT PARTIR EN 2015 C?EST TOUT ! D?AILLEURS ALASSANE OUATTARA ET BIEN D?AUTRES N?ONT PAS FINI DE REGLER LES PROBLEMMES DE LEURS PAYS POUR VENIR S?IMPLIQUE DANS LES AFFAIRES DU BURKINA.

    DIT-ON PAS QUE BLAISE EST UN MEDIATEUR CHEVRONE ! ALORS, IL S?AURA COMME GENRE LA SITUATION DE NOTRE CHER BURKINA.

    L?OPPOSITION DOIT TRANSMETTRE LORS DE CETTE RENCONTRE AU PRESIDENT BLAISE COMPAORE LES PAROLES QUE LES CITOYENS ONT LAISSE ENTENDRE LORS DE LA FORTE MOBILISATION DE LA DERNIERE MARCHE QU?ELLE A ORGANISE.

    DE TOUT FACON 2015 SERA SANS BLAISE !

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *