Burkina : Deux audiences, mille interrogations

673 37

Dans le Mercure de la semaine du 25 août 2014, nous titrions que dans la situation politique du Burkina, la balle était désormais dans le camp du Président du Faso. Après avoir annoncé qu’il recevra la majorité et l’opposition politiques le 23 septembre, Blaise Compaoré veut-il dire qu’il est disposé à engager la partie ?

Tous l’y appellent, y compris les membres de son propre camp politique. Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) lui a lancé un appel depuis le 26 avril 2014 à convoquer le corps électoral pour le référendum, mais n’a toujours pas reçu d’écho.

 Cet appel a été modulé d’une autre manière par 81 députés du Parlement burkinabè le 13 septembre dernier, comme pour demander au locataire du palais de Kossyam ce qu’il attend pour réagir.

Pour désamorcer ou corser ?

Et voilà donc l’annonce de deux audiences successives avec  une heure d’intervalle qu’accordera le Chef de l’Etat à l’opposition, puis à la majorité ce mardi. Si la Direction de la communication de la Présidence du Faso a indiqué que cela entre dans le cadre du « dialogue politique national », on n’en sait pas plus.

D’où de multiples interrogations qui fusent depuis le 19 septembre.  Est-ce enfin  pour désamorcer  la tension ou pour la corser davantage ?

Comme les acteurs politiques ne s’entendent pas …

La première piste est que, peut-être, Blaise Compaoré veut juste formaliser ce qu’il a dit le 12 décembre 2013 à Dori : « si les acteurs politiques ne s’accordent pas sur la question de l’article 37, le peuple souverain” pourrait être consulté.

 Les rencontres de ce 23 septembre viseraient donc à entendre l’opposition et la majorité sur la querellée question de l’article 37,  à tirer la conclusion qu’elles ne s’entendent pas et à en déduire la conséquence : convoquer le référendum pour trancher. Avec toutes les  implications que cela suppose.

Gouvernement d’union ?

La deuxième piste est celle d’un début de dialogue que le Chef de l’Etat voudrait instaurer afin d’essayer de trouver une porte  à  ce cul-de-sac dont, visiblement, chacun des deux camps ne sait comment s’en sortir.

Dans ce cas de figure, ces deux audiences pourraient ne pas être les dernières et convergeraient vers la troisième piste : la formation d’un gouvernement d’union nationale, fortement murmurée. Ce qui expliquerait alors ce remaniement ministériel annoncé comme un train qui n’est jamais entré en gare !

Deux audiences et rien ?

Mais ces deux audiences peuvent-elles avoir lieu puis passer et laisser le coutumier silence retomber sur le dôme du  palais de Kossyam et abandonner de nouveau les hommes politiques à leur désarroi ? Rien n’est exclu. Affaire à suivre le 23 septembre.

La Rédaction



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 37 commentaires

  1. Soyons honn?tes et r?aliste, il ne sortira aucune d?cision majeure de ce pseudo dialogue initi? par Blaise Compaor? juste pour la forme. La position de Blaise, nous la connaissons c’est ? dire une r?vision de la constitution, un lenga, ou laiss? son fr?re prendre la t?te du pays. Cet appel n’est en rien une preuve de maturit? mais plus t?t un calcul politique des plus habiles. Que Blaise signe poue le r?f?rendum et embrase son pays, nous n’attendons rien d’autre de lui. Je constate que les nombreux employ?s CDP pay?s pour inonder les forums se sont pr?cipit?s.

  2. Une fois de plus Blaise fais preuve de maturit? politique ce que j’admire pleinement!! Il a tjr assure sa fonction et g?re ses probl?mes avec intelligence!! Je crois que ns savons ce qui sera dis a kosyam ce 23… la partie est engag?e!! Ts pr Blaise compaore

  3. Il n’y a pas 1000 chemins dans cas pareil et sachez bien que dans les deux camps il y’aura d?ception dans l’un des camps,tout le monde ne peut pas sortir gagnant,et plus ?a dure plus les gens deviennent plus frustr?s,donc il faut aller au r?f?rendum ici et maintenant,Blaise dit leur que le r?f?rendum sera pour bient?t!!!!!

  4. Apr?s cette rencontre si l’opposition refuse toujours d’aller au
    referendum,il n’aura pas aussi organisation des ?lections en 2015!!
    il serait que que l’opposition prenne confiance en elle-m?me, d?cide courageusement d’aller au r?f?rendum pour faire triompher le non. Mais voil?, malgr? les fanfaronnades entendues lors de ses marches – meetings, au cours desquelles elle a pr?tendu avoir mobilis? plus que la majorit?, elle continue de douter de ses capacit?s ?lectorales.Tans pis pour l’opposition.
    Allons au referendum et que le meilleur gagne!!!

  5. Il faut m?rir les r?flexions,prendre les d?cisions avec beaucoup de recules et pour moi c’est ce que vaut l’objet de cette rencontre,rien de telle qu’ensemble nous nous asseyons pour discuter d’une question qui il faut le signaler est d?int?r?t national car apr?s tout le pays nous appartient tous et nous devons tout faire pour trouver un compromis pour n’est pas tomber dans une crise,s’en suit les propositions.

  6. Et a moi d’ajouter ou de compl?ter si vous voulez:BURKINA : DEUX AUDIENCES, MILLE INTERROGATIONS,une r?ponse pour toute ces mille interrogations:le r?f?rendum!!!!!!!

  7. LE referendum devient plus qu’une n?cessit? mais une urgence nationale qu’il faut d?lib?rer le plus vite le jour qu’il se tiendra!OUI au referendum

  8. en r?publique, il n'ya que des citoyens,pas de demi-dieu.
    -blaise est un citoyen mortel comme tout autre
    – au cdp,il n'y a beaucoup de gens capables de faire mieux que blaise
    -pourquoi cet acharnement sur l'art 37, pourquoi modifier l'article ? chaque fois qu'il fixe une limite ? une personne?

  9. Pour cette rencontre tout est claire et il n?y a pas de pol?mique
    a faire la dessus!!!!
    En tant que garant de la nation,le chef de l??tat a le droit de discuter
    avec les deux camps afin qu’ils trouve un compromis sur la situation actuelle.

  10. Monsieur Romar non seulement on va toucher la constitution mais aussi si tu ne fait plus attention on va te toucher ?galement,tu ne trouve pas que c’es trop facile de t’asseoir autour d’un th? et dire de telles sottises,le r?f?rendum se trouve dans la constitution oui ou non enfin pourquoi je te demande m?me puis que tu n’en sait rien.Tu peut aller dire non a la candidature de monsieur Compaore,c’est normal mais tu ne peut pas dire qu’on ne touche pas a la constitution.Mais pour qui te prend tu enfin??????????????

  11. LES politiciens ne toucheront pas a la constitution mais le peuple souverain le touchera au nom du principe de la d?mocratie et de la paix!

  12. OUI au referendum!qui dis le contraire le peuple est souverain et fort!par cons?quent tous ceux qui s’offusque comme ka,panga,andre diallo sont des pseudonyme que je suis de pr?t!je viens a la conclusion suivante il travaille qu compte de l’opposition il se r?clame d’?tre de donneur de le?on sont Ceux la qui veulent mettre le pays en sang de part leur radicalisme chose qui n’ pas de sens d’ailleurs!que Dieu ?pargne mon pays de la main de ses sanguinaires,semeurs de trouble!seul la nature vous punira

  13. Mon cher anonyme je,?a se vois que tu n’y connait rien en politique et pourtant il en a pas du tout l’aire chez toi,ironie l?albatros de Charles Baudelaire ces grosses ailes l?emp?che de voler,voila ce qui en est de ton cas,dit moi si la paix a un prix,si le pr?sident du Faso a initier cette rencontre c’est pour notamment qu’on trouve un compromis,a toute chose c’est le dialogue qui a le dernier mot,il faut tourner ta langue 1000 et 1 fois dans la bouche avant de faire sortir ce qu’on a nous enseigne une sagesse!!!!!!!!!!

  14. Ismo de Bobo dans mon non loti l?internet passe peniblement et je vous r?ponds par ma site pr?f?r? B24, ou Lebanco.net : ?????? j?ai eu des pens?s comme vous dans les ann?es de gloire 1998 – 2006 du pr?sident Blaise Compaor?, repr?sentant d?une bonne ?quipe qui faisait des bonnes actions, des actions concr?tes et bonnes que cette bonne ?quipe entreprend par son repr?sentant qui est Mr. Blaise Compaor?. A pr?sent cette bonne ?quipe est remplac?e par une mauvaise ?quipe familiale, des proches mal attentionn?s, ?go?ste, et qui ne fait plus ce qui est mieux pour le peuple, mais ce qui est mieux pour eux-m?mes. La r?pression l?injustice et l?impunit? qui ?taient endormis et que le peuple pensait a la paix, se sont r?veill?s, ?????les Guiro, les NEBIE???? ne sont que des exemples.????? Une seule raison tr?s valable pour une alternance politique reste la corruption ? ciel ouvert que le repr?sentant Blaise Compaor? par son rel?chement a ouvert, et ne contr?le plus. Vous vous ?tes un fonctionnaire corrompu et bien pay?, que pensez-vous des salaires des autres qui ne peuvent pas terminer la fin du mois ? Les ?tudiants qui peinent dans les universit?s ? Les h?pitaux en manque de mat?riels de soins ? 98 % de la population qui n?a pas un repas par jour ? O? va la richesse de nos mines ? Cette ?quipe depuis 2006 ne marche pas bien, il faut la chang?, car a cette vitesse, elle d?truise tout ce que la bonne ?quipe a fait pour le bonheur du peuple et l??mergence du pays. Si vous pouvez me dire le contraire, donnez-moi un chiffre de taux de croissance de notre pays ? Oui l?article 37 dont sa lettre et son esprit interdisent un pr?sident du Faso a briguer 3 mandats pr?sidentiels cons?cutifs, est l?arbitre du peuple et son repr?sentant pr?dateur, et qui peut donner ? votre ?quipe un carton rouge pour que vous quittiez le terrain pour ceux qui veulent bien jouer pour le bonheur du peuple.??????

  15. JUSTEMENT parlons de dialogue!il faut reconna?tre de prime abord que le dialogue est une discussion entre une ou plusieurs personnes!aussi on dialogue pour communiquer,trouver un consensus,un terrain d’entente!revenons en aux dialogue du pr?sident et de l’opposition!il n’est pas connu et pr?vu qu’a l’issu de se dialogue ce soit comme vous le pensez Mr ka!le torchon br?le vivement entre les deux camps et chacun pensent ?tre sur la bonne voie!je d?nonce la maladresse de notre opposition qui a pour Mobil de lutte l’article 37 et rien de plus!elles ne pr?voient rien pour le peuple Burkinab?!Blaise a beaucoup fait et je pense qu’on doit lui laisser terminer ce qu’il a entrepris!Mr ka aviez vous lu les 150 action pour un Burkina ?mergent?alors vous comprendrez plus qui est Blaise;a vous ?cout? il vous parait comme un monstre et pourtant!cette libert? d’expression que vous abuser,cajoler la c’est une valeur tr?s noble de la part de Blaise!je sais que Blaise agira dans le sens de tous les BURKINABE qui ne connaisse autre que la paix depuis belle lurette!une autre opposition OUI!mias pour le moment c’est Blaise ou rien.je pr?f?re le diable que je connais a celui que je ne connais pas!armez vous pour le referendum pour ne pas ?tre surpris car l’opportunit? de la victoire appartient a celui qui attaque.la paix rime avec referendum…..

  16. Heureux de savoir que le paysage politique national pourrait pr?senter un autre visage avec ce communiqu? qui marque le d?but du dialogue. Esp?rons que ce ne serait pas une arnaque de plus et une strat?gie pour mieux noyer la soif du peuple pour l’alternance.

    Passer ce souhait, dites-nous, honorables citoyens, chers internautes et journalistes ind?pendants, si l’on connait bien la majorit? et assimil?s, quid de l’opposition. Parle-t-on de la vraie opposition politique, c’est-?-dire celle des partis politiques affili?s au CFOP ou bien va-t-on y ajouter les “cam?l?ons”? Dans le second cas, qui sera le chef de file? Et si d’aventure, le m?lange bizarre viendrait ? ?tre retenu, ce serait un autre clash qu’on vivra ? l’entr?e de Kosyam.

    Restons vigilants pour ne pas s’enfermer dans une logique de dialogue de sourds. D’ailleurs m?me, c’est pour dialoguer sur quoi? Le meilleur dialogue a d?j? ?t? conduit par le coll?ge des sages et ses conclusions demeurent plus que jamais pertinentes d’actualit?s ; il suffit d’appliquer pour qu’on avance dans la paix durable

  17. le referendum recherch? existe d?j?: le vote pass? a produit 81 d?put?s qui ne peuvent pas selon la constitution modifier l article 37. inutile de gaspiller du carburant pour des concertations naus?abondes. inutile de gaspiller des milliards de F CFA pour un referendum vivement contest? et dont les r?sultats seront contest?s, ouvrant la voie ? de v?ritables disputes dans le pays. que le CDP pr?sente un autre candidat ? la pr?sidence en 2015; c est la seule porte de sortie de crise.

  18. Le peuple en mouvement |

    “Il n’y a pas d’hommes forts dans notre entendement. Il n’y a que les peuples forts! ?a prendra le temps que ?a prendra, les peuples forts vaincrons par del? les hommes forts!” Nous, peuple fort restons vigilant et sur le pied de guerre face aux manigances de l’homme fort.

  19. Je pense qu’a l’issue de cette rencontre avec le pr?sident du
    Faso SEM Blaise Compaor? les partis trouverons un compromis favorable
    pour permettre une meilleur coh?sion de la population et pr?server la
    paix sociale?
    Ils faut que nos acteurs politique comprennent maintenant que cette question
    va au del? de la politique et par cons?quent il faut une implication du peuple
    pour trancher la question.

  20. JE NE COMPREND PAS POURQUOI DES GENS ANIMES D?AUTRES INTENTION PARLENT DE MEDIATION POUR LE BURKINA.

    LE BURKINA EST DANS QUELLE SITUATION POUR AVOIR BESOIN D?UN MEDIATEUR ? BLAISE DOIT PARTIR EN 2015 C?EST TOUT ! D?AILLEURS ALASSANE OUATTARA ET BIEN D?AUTRES N?ONT PAS FINI DE REGLER LES PROBLEMMES DE LEURS PAYS POUR VENIR S?IMPLIQUE DANS LES AFFAIRES DU BURKINA.

    DIT-ON PAS QUE BLAISE EST UN MEDIATEUR CHEVRONE ! ALORS, IL S?AURA COMME GENRE LA SITUATION DE NOTRE CHER BURKINA.

    L?OPPOSITION DOIT TRANSMETTRE LORS DE CETTE RENCONTRE AU PRESIDENT BLAISE COMPAORE LES PAROLES QUE LES CITOYENS ONT LAISSE ENTENDRE LORS DE LA FORTE MOBILISATION DE LA DERNIERE MARCHE QU?ELLE A ORGANISE.

    DE TOUT FACON 2015 SERA SANS BLAISE !

  21. Pour ceux qui ne connaissent pas leurs d?put?s illettr?s du CDP a l?assembl?e nationale, n?ont qu?? litre les ?claircissements de ma?tre Herv? Kam sur l?article 37 au Faso.net. Merci ma?tre Herv? Kam d?avoir compl?ter mes cris de 100 pages d??cris au sites d?information des r?seaux sociaux Burkinab? pour dire ? nos illettr?s d?put?s qu?ils n?ont pas la qualit? de repr?senter notre peuple dans une assembl? nationale dont ils ne savent pas les lois qu?ils votes pour nous prot?g?. L?article 49 ne s?applique pas par un pr?sident intelligent pris par des d?putes comme leurs ma?tresses soumises au lit. L?article 37 est intouchable au vouloir des d?putes, car il est prot?g? par certaines r?gles dont il faut passer, mais ces d?putes illettr?s ne pensent qu?? leurs copines barricad?s dans les villas de Ouaga 2000, oubliant d??tudier profond?ment nos articles de lois.
    Merci ma?tre, m?me un ?l?ve de CM1 connaisse sur ses cinq doigts nos articles de lois, leurs lettres et leurs esprits, que ces d?putes ramass?s dans des tas d?ordures de nos villages. Merci ma?tre, que chacun consulte mes messages depuis plus de deux ans, mes cries sur l?article 49 qui pouvaient r?veiller les d?put?s endormis. En tant qu?archiviste, et connaissant par c?urs les lettres et les esprits de nos articles de lois, il sera tr?s difficile ? une assembl?e nationale bidon de modifier l?article 37 a 15 mois de l??lection pr?sidentiels a moins de passer visiblement par un tripatouillage.
    98% des juristes Burkinab?, jeunes ou vieux, ont appr?hend?s l?incapacit? des d?put?s majoritaires ? l?assembl?e nationale de lire et d??clairer une loi qui prot?ge r?ellement le peuple dont ils sont garants. Pourtant ce sont ces m?mes d?put?s qui sont cens?s de prendre toutes responsabilit?s pour prot?ger nos lois qui est l?arbitre du peuple et ses gouvernants corrompus. Merci ma?tre, je confirme

  22. Le g?n?ral de Gaulle apr?s avoir consult? son opposition fini par dire ceux-ci, ??????peuple fran?ais je vous ai compris????? et l?homme fort de la France se retira et laissant l?alternance politique faire son chemin. Comptons sur la sagesse Africaine, pour que le pr?sident Blaise Compaor? donne la chance ? l?alternance politique qui sera le beau cadeau pour la paix au Burkina : un dictons de la m?me sagesse Africaine nous dit nous dit qu?en opposant la haine ? la haine la violence ? la violence, on applique une vieille philosophie qui ne donne pas de bon r?sultats. Le dialogue est la bonne solution de tout conflit.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *