Hermann Yaméogo, co-président du Front républicain : « Nous croyons à ce dialogue »

Le Front républicain croit au dialogue que veut amorcer le Chef de l’Etat Blaise Compaoré. Il nourrit cette foi avec l’implication personnelle de Blaise Compaoré et du fait que ce cadre tirera leçon des échecs essuyés par les autres cadres de concertation. Ses premiers responsables l’ont signifié ce 24 septembre 2014 lors d’un point de presse à l’issue d’une Assemblée générale.

« Nous croyons à ce dialogue« , martèle Me Hermann Yaméogo, co-président du Front républicain, qui animait cette conférence de presse avec le co-président Assimi Kouanda. Il explique que ce nouveau cadre proposé par le Président du Faso est laissé ouvert, contrairement aux autres cadres suscités jusqu’alors. Hermann Yaméogo ajoute que l’implication personnelle de Blaise Compaoré appose le sceau de la « crédibilité ».

Selon ses interprétations « personnelles », le président du Faso aurait décidé de « prendre du recul » face aux « 40 000 personnes qui disent non dans un stade à une réforme et 40 000 autres qui disent oui à la même réforme dans un stade« .

« Il faut positiver »

Les co-présidents du Front ont profité de cette conférence de presse de ce mercredi pour appeler à l’implication de tous les acteurs. « Il faut positiver« , souhaite le président de l’UNDD qui explique que contrairement à l’opposition, le Front républicain n’avait pas de « préalable ». Reprenant ses propos tenus à l’issue de l’audience du 23 septembre, Hermann Yaméogo a trouvé « dommage » de partir à ce dialogue avec des positions figées.

Par ailleurs, les responsables du Front républicain sont convaincus qu’il a sa place dans ce cadre de dialogue. D’abord, par sa spécificité, c’est-à-dire regroupant à la fois des partis de l’opposition et de la majorité. « Nous (le) voulons différent du CFOP. Nous le voulons différent de la majorité« , définit Hermann Yaméogo.

Enfin, les visites rendues aux autorités coutumières et religieuses ont reconnu une utilité au Front républicain. Du reste, le Front donne rendez-vous à l’entame du dialogue pour apprécier « l’originalité » de ses propositions.

De nouvelles adhésions au Front

Me Hermann Yaméogo  a également sa petite idée sur la raison pour laquelle la société civile n’a pas été conviée  à la table du dialogue. Pour lui, c’est certainement compte tenu du caractère « urgent » de la situation que cette composante n’a pas été invitée.

La forme que prendra le dialogue sera déterminée après plusieurs rencontres avec la classe politique, ont laissé entendre les responsables du Front républicain. Un Front qui note de nouvelles adhésions. Il s’agit notamment du RDP de Nana Thibault, du PRDF de Sorgho Zacharie, du PARI de Richard Tondé et du RDPF de Mamadou Tamboura. Ces nouvelles adhésions portent à 52 les membres du Front républicain.


Photo : Fasozine



Abdou ZOURE

Abdou Zouré, journaliste à Burkina24 de 2011 à 2021. Rédacteur en chef de Burkina24 de 2014 à 2021.

20 commentaires

  1. Oui pour le dialogue mais un pr?alable non n?gociable. Qu’on exclut purement et simplement le Front je-ne-sais-quoi de ce cadre dialogue. On est dans une R?publique et de ce fait, que ceux qui veulent s’aligner derri?re la majorit? le fassent en toute ind?pendance et que ceux qui veulent jouer la carte de l’opposition se fassent dignement. Il n’ya pas d’?quilibre possible.

    Dans le cas contraire, que le CFOB demande ? ?tre accompagn? par le Balai Citoyen. On me dira que le Balai Citoyen n’est pas constitu? de partis politiques. Et alors? Que repr?sentent ces partis regroup?s dans le Front …dans le Paysage politique national? Que valent leurs leaders? Heureusement que je n’ai pas mon p?re dans ce panier ? crabes, autrement, je me pends.

    Si le CFOB vend ? vil prix nos heures de marches et nos espoirs que ses leaders d?cr?tent leurs morts politiques car, ils ne mobiliseront point un burkinab? assoiff? d’alternance, pas m?me un ?ne.

  2. Colonel Yacouba Ou?draogo: Nous invitons chacune des parties politiques (Majorit?, Opposition ) ? accepter courageusement de se fondre dans cette unit? sup?rieure qu?est l?int?r?t national, car le moment est venu o? nous devons nous donner la main, par-dessus nos qualit?s distinctes, nos croyances confessionnelles et nos ob?diences politiques pour construire un Burkina en paix ? l?int?rieur de ses fronti?res et en paix avec le reste du monde.
    Ceci un message de paix, un message patriotique et plein de sens. Seuls les hommes politiques responsables prononcent ces mots. Un model ? suivre pour les hommes politiques et surtout ceux de l’opposition

  3. le peuple libre et conscient ne veut que la paix. Le peuple ne veut pas de crise, pas de marches dans les rues, pas de protestions dans les stades, ce que le peuple veut c’est le dialogue entre les acteurs politiques pour trouver une solution consensuelle, d?mocratique pour la paix. Tout ce que le peuple demande c’est la paix.

  4. Le dialogue est la solution ? nos probl?mes, heureusement que l’opposition ? fini par comprendre que la rue, les stades ne sont pas la solution aux probl?mes des burkinab?. Le Burkina a toujours ?t? un pays de dialogue, de paix, de solidarit?. Que la paix r?gne ici au Faso

  5. Sidky?ta (il reste encore la v?rit?) c?est votre nom emprunt, merci de me contredire sur Zoodmail : Je vous r?ponds ici si l?internet ne patine pas. ????S?il vous reste encore de la v?rit?, ne d?fendez pas l?ind?fendable, J?ai connu le p?re d?Herman Yam?ogo ou il m?a m?me pris ? ces cot?s quand j??tais au coll?ge devant une foule immense pour f?ter l?Independence de notre pays a Koudougou, je ne suis pas comme vous croyez, je suis dans un non lotis pr?s de la capitale et je vis le quotidien du peuple comme vous. Mais croyez-moi, vous ne connaissez pas Herman, un cam?l?on au-dessus des cam?l?ons. Je connais son parcourt politique plus que vous. Je suis pour l?alternance politique de notre pays depuis l?abolition des partis uniques, mais aujourd?hui, si le Burkina se dotait d?un pr?sident a dents longues avec un gosier qui ne soit jamais rempli comme Herman yam?ogo, je pr?f?re que la dynastie Compaor? continu de r?gner, qu?Herman yam?ogo qui veut faire disparaitre le Burkina a sa fa?on, le vendre aux pays riches. Regardez sa ville de koudougou, 0% de personne n?en veut de lui, il faudrait que la famille de son ?pouse d?c?d? vienne devant le peuple Burkinab? pour dire quel individu est Herman Yameogo, m?me son p?re au ciel ne lui pardonne pas de ses agissements de cam?l?on. J?ai lu plus de 20 fois ses arguments, mais derri?re, il y a le chemin de trahir comme toujours. Sans Rancune sidky?ta, le dolo avec une calebasse ? moiti? cass?e vous attend dans un hangar d?un non loti de Ouaga. Ne parlez pas des choses dont vous ne suivez la profondeur, m?me si vous diner avec le pr?sident Blaise Compaor? dont vous voulez me faire sa

  6. Sidky?ta (il reste encore la v?rit?) c?est votre nom emprunt, merci de me contredire sur Zoodmail : Je vous r?ponds ici si l?internet ne patine pas. ????S?il vous reste encore de la v?rit?, ne d?fendez pas l?ind?fendable, j?ai connu le p?re d?Hermann Yam?ogo ou il m?a m?me pris ? ces cot?s quand j??tais au coll?ge devant une foule immense pour f?ter l?ind?pendance de notre pays a Koudougou, je ne suis pas comme vous croyez, je suis dans un non lotis pr?s de la capitale et je vis le quotidien du peuple comme vous. Mais croyez-moi, vous ne connaissez pas Hermann, un cam?l?on au-dessus des cam?l?ons. Je connais son parcourt politique plus que vous. Je suis pour l?alternance politique de notre pays depuis l?abolition des partis uniques, mais aujourdhui, si le Burkina se dotait d?un pr?sident a dents longues avec un gosier qui ne soit jamais rempli comme Hermann yam?ogo, je pr?f?re que la dynastie Compaor? continu de r?gner, que Hermann yam?ogo qui veut faire dispara?tre le Burkina a sa fa?on, le vendre aux pays riches. Regardez sa ville de koudougou, 0% de personne n?en veut de lui, il faudrait que la famille de son ?pouse d?c?d? vienne devant le peuple Burkinab? pour dire quel individu est Hermann Yameogo, m?me son p?re au ciel ne lui pardonne pas de ses agissements de cam?l?on. J?ai lu plus de 20 fois ses arguments, mais derri?re, il y a le chemin de trahir comme toujours. Sans Rancune sidky?ta, le dolo avec une calebasse ? moiti? cass?e vous attend dans un hangar d?un non loti de Ouaga. Ne parlez pas des choses dont vous ne suivez la profondeur, m?me si vous dinez avec le pr?sident Blaise Compaor? dont vous voulez me faire savoir.

  7. De nouvelles adh?sions au Front:RDP de Nana Thibault, du PRDF de Sorgho Zacharie, du PARI de Richard Tond? et du RDPF de Mamadou Tamboura.parmi ces mendiants, je pense avoir entendu quelqu’un qui parle de « baiser les prix ». ce garribou peut-il parler de politique ? un homme normal? Hermann je te supplie ne t’abaisse pas jusqu’? ce niveau.

  8. JE NE COMPREND PAS POURQUOI DES GENS ANIMES D?AUTRES INTENTION PARLENT DE MEDIATION POUR LE BURKINA.

    LE BURKINA EST DANS QUELLE SITUATION POUR AVOIR BESOIN D?UN MEDIATEUR ? BLAISE DOIT PARTIR EN 2015 C?EST TOUT ! D?AILLEURS ALASSANE OUATTARA ET BIEN D?AUTRES N?ONT PAS FINI DE REGLER LES PROBLEMMES DE LEURS PAYS POUR VENIR S?IMPLIQUE DANS LES AFFAIRES DU BURKINA.

    DIT-ON PAS QUE BLAISE EST UN MEDIATEUR CHEVRONE ! ALORS, IL S?AURA COMME GENRE LA SITUATION DE NOTRE CHER BURKINA.

    L?OPPOSITION DOIT TRANSMETTRE LORS DE CETTE RENCONTRE AU PRESIDENT BLAISE COMPAORE LES PAROLES QUE LES CITOYENS ONT LAISSE ENTENDRE LORS DE LA FORTE MOBILISATION DE LA DERNIERE MARCHE QU?ELLE A ORGANISE.

    DE TOUT FACON 2015 SERA SANS BLAISE !

  9. mauvaise foi, certains doivent avoir honte de leur comportement! la politique c'est pas du marchandage, c'est des convictions! malheur ? ceux qui veulent nous tromper! on vous aura!

  10. mauvaise foi, certains doivent avoir honte de leur comportement! la politique c'est pas du marchandage, c'est des convictions! malheur ? ceux qui veulent nous tromper! on vous aura!

  11. Herman tu ne peux en aucun cas arr?ter la marche de l?alternance politique dans notre pays, tu es un incapable : M?me si le cam?l?on use toute sa ruse pour saboter ce dialogue avec tes magouilles d?homme-orchestre de la politique Burkinab? , un bon combat pour une juste cause a toujours eu le dessus : Si ce n?est pas aujourd?hui, ?a sera demain, car Dieu est le seule capable de faire ce qui est juste. Je demande au CFOP de ne pas l?cher leur refus ferme de la modification de l?article 37 qui sera le moteur du d?veloppement de notre pays. Que tous les responsables des partis d?opposition, reprennent le b?ton du p?lerin, et continuer la traverser du Burkina et le monde entier, en tant que des intellectuels et ?conomistes acharn?s comme ADO et son ?quipe en Cote d?Ivoire, pour faire comprendre ? la jeunesse Africaine de la diaspora, que dans 50 ans, l?Afrique sera la vrai locomotive du monde avec ses 3 milliards d?habitants, et que c?est maintenant que commence l?alternance politique pour aboutir ? la bonne gouvernance, et non celui des dictateurs sanguinaires qui veulent s??terniser au pouvoir et retarder l?avancement de leur pays. Depuis fort longtemps les intellectuels Burkinab? jeunes ou ?g?s, ont appr?hend?s la dictature du pr?sident Blaise Compaor? : c?est le moment que le Burkina retrouve la paix et son ?mergence avec une alternance politique apais

  12. Herman tu ne peux en aucun cas arr?ter la marche vers l’alternance politique de notre pays:m?me si le cam?l?on use toute sa ruse pour saboter ce dialogue avec tes magouilles d’homme-orchestre de la politique Burkinab? , un bon combat pour une juste cause a toujours eu le dessus : si ce n?est pas aujourd?hui ?a sera demain, car Dieu seul est le seule capable de faire ce qui est juste. Je demande au CFOP de ne pas l?cher leur refus ferme de la modification de l?article 37 qui sera le moteur du d?veloppement de notre pays. Que tous les responsables des partis d?opposition, reprennent le b?ton du p?lerin, et continuer la traverser du Burkina et le monde entier, en tant que des intellectuels et ?conomistes acharn?s comme ADO et son ?quipe en Cote d?Ivoire, pour faire comprendre ? la jeunesse Africaine de la diaspora, que dans 50 ans, l?Afrique sera la vrai locomotive du monde avec ses 3 milliards d?habitants, et que c?est maintenant que commence l?alternance politique pour aboutir ? la bonne gouvernance, et non aux dictateurs sanguinaires qui veulent s??terniser au pouvoir et retarder l?avancement de leur pays. Depuis fort longtemps les intellectuels Burkinab? jeunes ou ?g?s, ont appr?hend?s la dictature du pr?sident Blaise Compaor? : c?est le moment que le Burkina retrouve la paix et son ?mergence avec une alternance politique apais

  13. ? mon avis le front n’a pas sa place dans ce dialogue. Le front repr?sente quelle institution? Autant le dire si le front a sa place autant associer les acteurs de la soci?t? civile, les religieux… Je ne vois l? une manoeuvre pour cr?er le surnombre en vue d’imposer leur r?f?rendum. Mais ?a ne passera pas!

  14. Une com?die de plus. Hermann ne croit en rien. M?me pas en lui.C’est juste un bandit. C’est tout.

  15. nous croyons en vous!et nous avons foi sur la perspicacit? de ce dialogue!je dirai qu’il fallait forcement une telle initiative,je profite de la situation vous r?int?grer mes f?licitation et vous rappeler que vous aviez le soutient du peuple!le peuple qui est pour la paix:!

  16. Vraiment que ce dialogue donne un r?sultat positif aux diff?rents
    parti politique pour permettre au pays d’avanc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page