La ligue des consommateurs du Burkina dit « non à l’augmentation du prix de l’eau »

272 7

A quelques jours de l’application effective de la politique tarifaire 2014-2018 annoncée par l’ONEA le 30 juillet passé, la ligue des consommateurs du Burkina s’oppose à ce rapport adopté en conseil des ministres. Elle affirme néanmoins que « l’augmentation de la tarification de l’eau concerne bel et bien les ménages les plus démunis ».

A travers une conférence de presse organisée, ce jeudi 25 septembre 2014 à Ouagadougou, le président de la ligue des consommateurs du Burkina/Section du Kadiogo, Serge Horace Bambara dit « non à l’augmentation du prix de l’eau ».

« Il est inopportun et anachronique qu’au moment où notre pays figure parmi les derniers du monde dans le classement de l’indice humain de développement du PNUD, que l’on procède à une augmentation de la tarification de l’eau », a martelé Serge Bambara.

Accompagné de quelques présidents de Sous-sections d’arrondissements, il a interpellé l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) « à ne pas appliquer la nouvelle mesure », car selon lui cette situation entrainera inexorablement la réduction du nombre de ménages couverts par la nationale des eaux.

Annoncée depuis le mois de juillet, il dit ne pas être informé de cette nouvelle politique tarifaire sur la tranche de 30 mètres cube (m³) d’eau ramenée à 25 m³ « malgré qu’il y ait des représentants de la ligue des consommateurs à l’ONEA ».

Le président de la ligue des consommateurs du Burkina, Section du Kadiogo, Serge Horace Bambara (© Le Quotidien)
Le président de la ligue des consommateurs du Burkina, Section du Kadiogo, Serge Horace Bambara (© Le Quotidien)

La hausse des frais de scolarité et le déclassement des espaces verts ont aussi été au centre des débats entre le présidium de la ligue des consommateurs et les Hommes de médias, ce jour.

D’une part, Serge Bambara pense que « l’éducation doit rester l’apanage de la souveraineté de l’Etat ». Et qu’un Etat responsable ne peut la laisser entre les mains de spéculateurs sans vergogne.

D’autre part, concernant les espaces verts dans secteurs de Ouagadougou, il se demande si « le rôle d’un maire se limite à la vente illicite de terrain d’habitation et d’espaces verts » ?

A l’écouter, ces espaces constituent des lieux d’épanouissement social, des schémas d’urbanisation, de santé et de divertissement communs.

La ligue des consommateurs du Burkina compte se démarquer des « référendumistes »

«  Certains des responsables de la ligue sont devenus aujourd’hui des agents de course du pouvoir en place. D’autres sont devenus des référendumistes comme Pascal Zaida (Président du mouvement populaire des jeunes). Et nous avons décidé de nous démarquer de ces individus qui ne pensent qu’à leurs intérêts », a indiqué le président de la ligue/Section du Kadiogo, Serge Bambara.

Selon lui, des infiltrés au sein de la ligue exploitent les problèmes de la société pour leurs propres intérêts et « ces derniers seront démasqués ».

Noufou KINDO

Burkina24

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Il y a 7 commentaires

  1. Tout se sais a Ouagadougou les gars.Il semble que encore ce Moss? Abdoulaye qui a encore orchestr? ce fameux coup des inconnus.Il semble qu’il ne sont plus de la Ligue et le Serge est un fantome qui magouillait entre les Pierres Nacoulma et les Pustchistes(Moss?) qui ont malheureusement perdu le proces donc exclu de la Ligue.Quil parrait aussi que le presiduim est compos? de garde de coprs de Moss? au MPP et inconnu de la ligue.

  2. Ehi? Votre crise qui a fini donner raison a Piere Nacoulma s’est maintenant retourn? dans les sections? Vous n’avez pas honte?Lorigine de la crise etait li? a la naissance du MPP et maintenant vous voulez encore recuperer la brave section qu’on voyait sur le terrain tous les jours.Personne ne vous connait Messieurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre