Des policiers qui “filaient” Simon Compaoré “mis aux arrêts”

969 21

Des jeunes du quartier Gounghin-Nord ont mis la main sur deux individus accusés de prendre en filature le deuxième vice-président du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) , Simon Compaoré, dans la soirée du 27 septembre 2014. 

En début de soirée du 27 septembre 2014, deux individus, un homme et une femme, ont été “saisis” et gardés dans la cour de Simon Compaoré, a appris Burkina 24. Selon l’un des responsables du parti, joint par Burkina 24 ce 28 septembre, ces deux personnes filaient le deuxième  vice-président du MPP “depuis plusieurs jours“. “On les a remarqués, mais on les regardait“, indique cette source.

Les deux personnes “suivaient” Simon Compaoré dans plusieurs endroits. Mais le comportement de ce 27 septembre était flagrant et les “jeunes du quartier ont été obligés de mettre la main sur eux“.

Amenés chez Simon Compaoré, c’est là que, sur la base de leurs pièces d’identité,   leur profession  a été révélée. Il s’agit de policiers, un assistant de police et une élève policière. Cette information est également relayée par notre confrère Aouaga.com.

L’ancien maire de la ville de Ouagadougou a alors joint des responsables de la police pour leur demander de venir “chercher leurs éléments” afin d’éviter qu’ils ne soient lynchés s’ils étaient relâchés. Selon notre source, des éléments de la sécurité sont venus “récupérer” les présumés filateurs.

“Ce n’est pas pour notre sécurité”

Simon Compaoré a affirmé qu’il n’était pas le seul à avoir été suivi. Le Président du parti, Roch Marc Christian Kaboré, aurait également été pris en filature durant des jours. “C’est quand l’étau s’est desserré autour du président qu’ils se sont tournés vers moi”, affirmé Simon Compaoré, selon ses propos rapportés par Aouaga.com.

Les “filés” disent ne pas croire à la raison évoquée par les responsables joints au  téléphone par  Simon Compaoré, à savoir assurer leur sécurité. “Ce n’est pas pour notre sécurité; qu’est-ce qui prouve que ce n’est pas pour connaître nos habitudes et communiquer ensuite à  des malfrats ?”, s’interroge un  responsable du MPP, qui affirme que d’autres “faits suspects” sont posés chaque jour contre eux.

La Police nationale a réagi par un communiqué, affirmant que les policiers en question étaient “en mission recherche de renseignements opérationnels” afin d’appuyer les unités d’intervention déployées dans le cadre de la lutte contre le grand banditisme.

Pour rappel, le MPP est un parti qui a été créé par des démissionnaires du parti au pouvoir, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP). Simon Compaoré a été maire de la ville de Ouagadougou et Roch Marc Christian Kaboré, ancien président de l’Assemblée nationale.

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

There are 21 comments

  1. simon ou ?tait tu quand les militaire t’on fil? en live en 2011?hein?pays l? c? par pour toi seul;je comprend maintenant la r?action des militaire;tu as quel qualit? pour interpeller quelqu’un,ton domicile n’est pas un lieu de d?tention reconnu par la loi;tu as agit dans l’ill?galit? et tu veut gouverner le pays;Burkinab?s ouvrer l’oeil surtout le bon si non on va se manger i?i.

  2. Ce qui m??tonne dans ce regimbe cruel plein de ruse orchestr? par le CDP, au moment ou tout le Burkina est riv? sur un dialogue cruciale pour sa survie, on permet de perturb? les personnes sensibles et parents bien aim?s de voir ce beau jeune homme utilis? pour fermer la gravit? du dit dialogue de consensus nationale. Le CDP l?a fait au moment du dialogue nationale de 1999 en utilisant des jeunes voyous du si?ge au P50 pour voler, violer et semer la zizanie, mais le conseil des sages a tenu bon avec un avertissement fort au pr?sident Blaise Compaor? de quitter le pouvoir ?pres ses deux mandats. Si dans les medias du Burkina on exhibait les photos du plus grand criminel qui est GUIRO, qui a tout prix dans la caisse de l??tat et affam? 16 millions d?habitants, le peuple burkinab? accepterait de pardonner le pr?sident Blaise Compaor? : Si dans les medias de notre pays, on exhibait un t?moins ou un coupable du juge NEBIE, ou De Norbert Zongo, ce dialogue aura une autre forme pour donner une cr?dibilit? de sortie honorable a Mr. Blaise Compaor?. Nous gommer avec des futilit? de ce jeune, devenu l?ennemi publique num?ro 1 de notre pays, ou filer un opposant pour semer la panique, ne passe pas. Mr. Compaor? la ruse des ann?es 1987 est r?solu, ton peuple est m?re avec ta dictature qu?il a appr?hend? il y a plus de 27 ans.

  3. Si je comprends bien, 1) des policiers ?taient charg?s de se renseigner sur les mouvements de Simon 2) Simon a r?ussit ? se renseigner sur les mouvements de ces policiers et 3) Simon parvient ? les faire arr?ter en flagrant d?lit et les pr?sente ? la presse. SEM le Pr?sident du Faso, la plus haute hi?rarchie de la police doit r?pondre ? cette question “comment des policiers nationaux, bien form?s, charg?s de filer Simon se font filer par Simon?” En football ?a s’appelle de l’auto-goal. La police a marqu? contre son propre camp (les filers fil?s). Je pense qu’ il faut remettre le service de renseignement de la police ? Simon qui a r?ussit ? filer toute la police Nationale. j’aime pas le MPP mais je les pr?f?re au CDP qui ne parvient plus ? prouver quelque chose. Il faut laisser le MPP (qui veut innover) prendre ce pouvoir qui leur revient de droit en 2015.

  4. LES POLICIERS ONT SANS DOUTE FILE AUSSI? SALIFOU NEBIE ? ALORS UNE OUVERTURE D’ENQUETE EST N?CESSAIRE CAR

  5. HONTE A CES HOMMES DE SECURITE ET LES RESPONSABLES DE SECURITE QUI NE SAVENT CE QU?ILS VEULENT OU QUI PENSENT QU?A LEUR VENTRE.

    DE TOUTE FACON SI QUELQUE ARRIVE LA VERITE ECLATERA.

  6. Simon , l?homme qui se dit fort ah ah ah , cette fois ci tu va vraiment ?tre fort, car tu vas vraiment t?expliquer devant les autorit?s polici?res alors comme ?a monsieur est devenu tout puissant , il se rend compte qu?on le suit et il prend pas le temps d?alerter les autorit?s en charge de la s?curit? des citoyens et paff il se rend justice , il forme sa bande pour arr?ter ceux qui le suivent ah Simon , tu auras tout fait sans qu?on dise quoi que ce soit cette fois ci tu va pas t??chapper glace dans la bouche .

  7. Voil? , les gens ne savent m?me pas ce qu’ils font quoi ! et Simon encore toi , Voil? le naanbayisme , on veut se faire voir sur tous les points ? tout lieu c’est cas m?me d?cevant, alors le grand absent des rencontre du Dialogue ne veut pas rester ? l’ombre il faut donc vite cr?er le sc?nario de la publicit? , mais sieur Simon tu es tomb? sur la mauvaise cible , cet acte va t’apprendre beaucoup de choses et te prouver que tu es d?pass? , et tu te mets pas au parfum des choses actuelles. Aux responsables de la police , il faut qu’il soit entendu ,bon courage aux policiers

  8. Lui aussi il n’a qu’a gouter voire. lui aussi il envoyait des policiers faire ces genres de mission quand il ?tait dans le camp CDP!!! Normal

  9. Que simon n'oubli pas qu'il avait des milices qu'il armait de gourdins pour s'attaquer aux gr?vistes lors des differentes manifestation de gr?ve quand il ?tai dans l'autre camp(CDP).Aujourd'hui il est victime de ce qu'il faisait aux autres, je trouve que c'est normal

  10. DIEU merci kil ne l’ai rien arriv?. Le MPP saura ke ?tre opposant au BF c7 pas du jeu. Je f?licite et encourage au passage B?N?WEND? SANKARA ki a ?t? ras? et tortur? au conseil en 1999

  11. Au moins nous connaissons les vrais opposants du pr?sident Blaise Compaor?, des opposants qu?il a fabriqu?s sans se rendre compte.
    Oui la filature des opposants du r?gime Compaor? ne sont pas de nouveaut? : le r?sultat c?est que la personne se retrouve un jour dans une infirmerie d?une pr?sidence ou dans une villa du conseil de l?entente, ou g?ner en circulation par les petits voyous au vieux P50 du si?ge du CDP. La r?pression n?est pas une bonne solution pour la d?mocratie d?un pays comme le Burkina qui veut avancer. Quoi qu?il arrive, le peuple est averti pour ce qui va arriver un jour ? Simon et Compagnie.

  12. On le cache pour quoi ? |

    Mon type, si c’?tait pour leur s?curit?, pourquoi ne pas informer officiellement les int?ress?s. Et pourquoi subitement c’est maintenant qu’on se rend compte qu’il faut s’inqui?ter de leurs s?curit?s ?
    Heiii, ne commettez pas le crime de trop !!!

  13. peur de quoi? |

    Simon ,laissez les ils sont de la police , ils vous suivent , ce n’est pas n?gatif en ce que nous sachions la police a pour r?le de surveiller si c??tait des militaires l? on pouvait ?mettre des hypoth?ses , alors tachez de bien vouloir ne laissez utiliser cette affaire sur un plan politique

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *