TNT au Burkina : Les normes « MPEG 4 AVC » et « DVB-T2 » sont à respecter

554 2

Le délai du 17 juin 2015 pour le passage à la Télévision numérique terrestre (TNT) court pour bon nombre de pays africains dont le Burkina Faso. 

Le Burkina a déjà bouclé « la phase 1 » du projet, consistant à se doter des outils techniques de collecte et de traitement des informations numériques.

Il s’agit notamment des ordinateurs et des équipements de studio. Il reste l’ « étape 2 » qui concerne les équipements de diffusion et de réception.

Les hommes d’affaires doivent saisir les marchés qui s’ouvrent à eux. A l’instar de celui des téléviseurs numériques et des adaptateurs. Sans oublier aussi que plusieurs téléviseurs analogiques sont stockés dans des magasins par des commerçants grossistes. Il suffirait donc de vendre les adaptateurs numériques qui accompagneront ces téléviseurs.

C’est entre autres ce qui a été annoncé lors de réunion d’explication organisée le vendredi 26 septembre 2014 à Ouagadougou par le ministère de la Communication, à l’intention des opérateurs appelés à jouer un rôle dans la mutation numérique. Toutefois, Alain Edouard Traoré, ministre de la Communication, vice-président du Comité de pilotage de la TNT, a averti sur les téléviseurs de seconde main communément appelés « France au revoir », qui abondent sur le marché burkinabé.

Il est également ressorti que ces appareils ne serviront pas, car ils ne répondent pas aux normes au sein de l’Union économique et monétaire ouest-africain (UEMOA). Il y a de ce fait une nécessité pour les importateurs de téléviseurs de connaître les normes en vigueur avant de se lancer dans le marché.

Il s’agit notamment de la norme de compression « MPEG 4 AVC » et de la norme de diffusion « DVB-T2 ». Alain Edouard Traoré a promis que le Comité de pilotage de la TNT réfléchira sur « le moyen d’accompagner les opérateurs économiques afin qu’ils ne se fassent pas arnaquer ». Mais surtout, il a prévenu que « les importateurs doivent reconvertir leurs activités sinon ils seront appelés à disparaître ».

Noufou KINDO
Burkina24

(Sources: Agence Ecofin)

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Related Post

There are 2 comments

  1. C’est plut?t le pauvre paysan au village qui sera arnaqu? et va payer le prix le plus fort, car on lui a d?j? fait savoir qu’il suffit d’adaptateur pour que son vieux t?l?viseur continue de fonctionner. Maintenant qu’on joue un autre son de tamtam c’est ? y perdre son latin, car demain n’est pas la veille pour cette histoire. Attendons de voir…

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *