Le Front républicain penche pour une autre forme de dialogue, cette fois pour un consensus populaire

686 29

Après l’échec du dialogue, le Front républicain penche pour une autre forme de dialogue, cette fois pour obtenir un consensus populaire. C’est ce que ses co-présidents ont laissé entendre ce mercredi soir, lors d’une conférence de presse. 

Le jeu des accusations continue après l’échec de la médiation. Le Front républicain s’est prononcé sur la rupture du dialogue initié par le chef de l’État. Pour ce regroupement de partis qui a d’ailleurs enregistré quatre nouvelles adhésions, c’est l’opposition qui est comptable de la rupture. A la conférence de presse que ses leaders ont animé ce mercredi soir, le même doigt accusateur a été pointé vers l’opposition, tenue pour responsables de l’échec. « Lorsque nous avons, à Gaoua lancé cet appel, nous avions l’intention d’aller très loin si jamais le débat était engagé au fond » a déclaré Me Herman Yameogo, co-président du Front. Et d’ajouter : « mais en face, nous n’avons pas reçu les réponses qu’il fallait ».

Selon le Front républicain, l’opposition affiliée au Chef de file de l’opposition présageait déjà de l’issu du dialogue, pour avoir réagit à l’appel de Gaoua en disant qu’elle allait au dialogue “pour réaffirmer ses positions”.

Mais ce qui, selon le Front républicain, souligne clairement la responsabilité de l’opposition dans cet échec, c’est le fait qu’elle a “systématiser les préalables”. Or, a estimé Herman Yaméogo, « une discussion qui commence sur des préalables, c’est une discussion condamnée à l’échec. Il aurait fallu poser des réserves. Ça aurait donner l’occasion d’avancer ».

Le référendum sans le nommer

Malgré la rupture constatée et le fait que les acteurs se rejettent la responsabilité, pour le Front républicain, ce n’est pas la fin du dialogue. Ses deux co-présidents ont affiché la volonté du Front républicain à voir le dialogue se poursuivre sous d’autres formes.

Me Herman et Assimi Kouanda ont indiqué les voies par lesquelles on peut poursuivre le dialogue. Pour Me Herman le dialogue peut prendre plusieurs facettes. « Le consensus dont on parle peut se réaliser entre acteurs politiques. Ce consensus là c’est dans un cadre restreint. Mais le consensus populaire existe » a laissé entendre Me Herman, précisant que «  le consensus peut se réalisé au niveau du parlement, comme il peut se réaliser au niveau du peuple ».

Même discours de son co-président qui a affirmé que le dialogue se poursuit. Assimi Kouanda qui a été également co-président dans ce dialogue, estime qu’on ne peut pas limiter le consensus aux acteurs politiques: “le dialogue ce n’est pas forcément entre deux personnes ou deux regroupements. Le dialogue peut concerner et concerne toute la nation”.

Sans prononcer le mot référendum, le Front républicain a défendu une position qui laisse voir son penchant pour le référendum comme « autre forme de dialogue ».



Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Article similaire

Il y a 29 commentaires

  1. Bonjour, Je pense que l’heure est maintenant ? une vision au lieu de s’attaquer ? des personnes qui disaient le droit constitutionnel. Pour ma part, il faut mettre les partis politiques en comp?tition et non fragilis? certains. Il faudrait m?me ouvrir une enqu?te sur les ?v?nements dramatiques pass?s pour conna?tre les responsabilit?s des diff?rents leaders. Lors d’une interwium sur canal 3 le docteur PARE Emile a d?clar? tout haut ?tre l’?claireur des casses de la TNB et de l(Assembl?e Nationale. Quel leader est l’auteur de l’incendie des domiciles des diff?rents responsables. Le peuple souverain avait un objectif noble et int?gre et n’avait ? l’esprit de d?truire ce qui lui appartient.

  2. Je connais le pr?sidente blaise Compaor? consid?r? comme un enfant terrible, mais un agneau a sa fa?on, Chantale sa femme le confirmera si elle a le courage, c?est un homme peureux. Il n?osera jamais quitter le pouvoir par peur de rejoindre son fr?re GBAGBO a la CPI : Malgr? sa peur bleue, le peuple Burkinab? lui a pardonn? ? travers le conseil des sages en 1999 car j?y ?tais au dialogue, et la continuit? de notre vraie coutume exige de respecter une parole donn?e. ????Le peuple ? donner sa parole par le conseil des sage notre r?f?rence de d?mocratie de lui pardonner s?il respecte les prescriptions de l?article 37 qui interdisent un pr?sident de briguer 3 mandats pr?sidentiels cons?cutifs, le pr?sident a confirm? par sa parole qu?il quittera le pouvoir apr?s ses deux mandats.???? La parole donner de pardonner le pr?sident Blaise Compaor? par le peuple ? travers le conseil des sages est sacr? et reste valable pour toute une vie selon les coutumes de notre pays. Si le pr?sident Blaise Compaor? n?a rien dans la culotte comme homme fort du Burkina et tremble comme une feuille pensant qu?on l?en veux apr?s le pouvoir c?est son probl?me. Il doit respecter son serment et les prescriptions de l?article 37 qui limite le mandat pr?sidentiel ? 2 mandats rendu obligatoire par notre constitution de 1991. Une loi est une loi et doit ?tre respect? par tout le peuple Burkinab? comme une parole donn? aux sages doit ?tre respect?. J?ai toujours ?t? pour l?alternance politique dans notre continent qui sera le moteur ?conomique du monde dans 50 ans avec ses 3 milliards d?habitants ? venir. Les dictateurs n?ont plus leur place dans l?Afrique du 21e si?cle. Le pr?sident Blaise Compaor? doit le comprendre et arr?ter ce referendum bidon.

  3. VRAIMENT INADMISSIBLE POUR TOUTE PERSONNE ( CDP, FEDAFBC, ASSOCIATIONS AFFILIEES AU CDP, LES PARTIES DE LA MOUVANCE??) QUI VEUT UNE PRESIDENCE A VIE POUR BLAISE PAR LE TROUPATOUILLAGE DE LA CONSTITUTION.

    ET SI BLAISE N?EST PLUS ON MODIFIE LA CONSTITUTION POUR REVENIR A DES MANDATS LIMITES OU ON FAIS QUOI?

    VRAIMENT SI CE N?EST UNE DECADENCE INTELLECTUELLE ET UN ESPRIT DE JE M?EN FOU DE L?AVENIR DU PAYS (BURKINA FASO) ON NE PEUT COMPRENDRE CES GENS QUI VEULENT ORGANISES UN REFERENDUM POUR MAINTENIR BALISE AU POUVOIR.

    LES BURKINABES DOIVENT SE DECIDER DU SORT DE CES GENS QUI NE PENSENT QU?A LEUR VENTRE ET NON L?AVENIR DE LEUR FRERES ET DE LEUR DESCENDENCE.

    DE TOUTE FACON LE PEUPLE INTEGRE EST PLUSQUE VIGILANT.

  4. ? CITOYEN LIBRE ?, Il n’yaura pas de r?f?rendum sur l’Article 37 de notre constitution parce que blaise n’est pas un probl?me d’int?r?t national. Aide plut?t ton pr?sident ? quitter sa situation de mendiant larmoyant de lenga car il me fait piti? maintenant. A-t-il consult? le peuple pour ?liminer son ami SANKARA?

  5. “CITOYEN LIBRE” n’est pas libre. Il est esclave de blaise et de son clan. Il vend son ?me ? vil prix. Mange bien car tu vomira tout.

  6. A Mr. Compaor? Blaise et ses acolytes du CDP, en discutant avec un internaute Indien, nous sommes plus de 800.000 depuis un certain temps ? poser nos doigts sur des claviers ? travers le monde, surtout aux Etats Unis et appr?hender vos magouilles a duper un peuple meurtri, et violer la limitation du mandat pr?sidentiel rendu obligatoire par la constitution de 1991. Comme me disait cette personne du bout du monde, qui a m?me pris tous ces ?conomies, et prendre un avion et aller en Egypte s?associ? aux jeunes du printemps arabe et mettre un dictateur ? l?ombre, il juge que vous vous croyez encore au moyen ?ge, mais la jeunesse vous regarde ? travers leurs claviers et n?acceptera pas votre h?ritage de la honte. Le monde entier appr?hende la ruse du pr?sident Compaor? Blaise et ses collaborateurs Djihadiste, qui vont droit ? l?enfer en 2015, car la jeunesse, les intellectuels Burkinab? les feront une guerre sans armes, mais avec des claviers d?ordi, qui est un parti politique d?opposition redoutable aux anciens dictateurs, ignorants, sanguinaires et gourmands, qui ne voient m?me pas ? 1 centim?tre de l?avenir de leur peuple. Nous ne sommes plus en 1987, ou vous pouviez torturer gratuitement ? l?infirmerie de la pr?sidence avec des infirmiers complices et tuer qui vous voulez, nous ne sommes plus en 1987 ou vous emmeniez qui vous voulez dans un pavillon du conseil de l?entente et torturer, tuer, et jeter l? ou vous voulez. Le peuple a m?ri, avec une jeunesse intelligente. Le Burkina est devenu un vrais village, et chacun sait qui est qui. Vous ?tes suivis par les dits ordis, les drones, la CPI. Mr. Compaor? respectez votre serment de prot?ger nos institutions et votre peuple. Mr. Compaor? respectez votre parole donn? et les prescriptions de l?article 37 qui interdisent tout pr?sident de briguer 3 mandats pr?sidentiels cons?cutifs. Respectez votre fille parmi la jeunesse Burkinab? qui veut un r?gime pure, et continuez sur un chemin sans embuche pour faire avancer le pays qui est leur avenir. Au nom de la communaut? internationale, au nom des investisseurs futurs dans notre pays, acceptez l?alternance politique qui est un signe d?une vraie d?mocratie et qui donnera un bon image a notre pays. Votre Complexit?, vos mensonges, vos ruses, ne sont pas des plats pr?f?r?s de l??mergence d?un pays pauvre comme le n?tre. Quitter le pouvoir par une grande porte, car l?article 37 vous l?offre gratuitement malgr? votre ?tiquette d?un pr?sident assassin qui assume ses actes. Je ne suis pas contre vous, loin de l?, je suis pour le pays que nous aimons tous.

  7. Gongolma Sookh?; dieu des contraires; tu es devenu sophiste maintenant? Comment peux-tu nous faire croire que le consensus et le vote c’est la m?me chose? Consulte ton dico.

  8. Le Berge vous oublier une seule c?est le m?me pr?sident qui a instaur? la corruption, l?injustice et l?impunit? dont il ne contr?le plus. Chacun r?colte ce qu?il a sem?. Ce n?est pas une raison de violer le mandat pr?sidentiel rendu obligatoire par la constitution de 1991 et confirmer par le conseil des sages avec la parole donn? de l?int?resser de quitter le pouvoir apr?s ses deux mandats. Laissez-moi vous dire une seule chose, notre pr?sident est un menteur. La preuve lisait sa r?ponses a la presse Burkinab? le 07 juillet 1997 ne serait-ce dans Sidwaya, le n?3296 : ? Je vais vous dire franchement, l? o? je suis, ce qui me ferait le plus plaisir, ce n?est pas de rester ?ternellement ? la t?te du Burkina Faso. Mais c?est plut?t de voir un jour apr?s moi que les structures fonctionnent, que la constitution est respect?e et appliqu?e. Je crois que cela serait pour moi le plus grand plaisir. Ce qui me pr?occupe, c?est de voir comment le syst?me auquel je crois peut fonctionner avec des Burkinab? sans moi. ? En 2015 s?il ne ne respecte pas les prescriptions de l?article 37, et essaye de duper son peuple qui a appr?hend? ses mensonges, le pays sera a feu et a sang.

  9. je pense bien que le Pr s?n?galaise n?est pas le seul a soutenir cela car ils sont tr?s nombreux dans ce continent africain et m?me en occident,
    comme un adage africain qui le dit souvent ?quand dieu fait ton palabre tu n?a pas besoin de te d?shabiller ? et pense bien que cet adage va tr?s bien a l?endroit de notre pr?sident.
    la candidature de Blaise,ce n?est pas des individus qui vont venir un matin nous imposez a ce que cela ne soit pas!car cette imposition doit venir du peuple et c?est pour cela que nous allons organiser le r?f?rendum et savoir si le peuple tient encore a une candidature de Blaise.

  10. nulle n’est s?re que le peuple ne veut pas de Blaise. s’il est vrai que la d?mocratie c’est le gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple, cela signifie qui si le peuple veut qu’il se repr?sente il n’y a aucun incontinent a cela. le blaiso a dit qui si le peuple veut qu’il se repr?sente il le fera. alors allons au r?f?rendum si le peuple refuse qu’il se repr?sente, alors votre ?crit aura toute sa justification.

  11. les gars qui se disent ?tre pour le salut du peuple doivent avoir en vue la paix et la stabilit? dans notre chers Burkina Faso. Pour ce faire elle doit exhorter la population ? utiliser les outils ou les moyens que nous donne la d?mocratie c’est ? dire le refendu. c’est aller a l’encontre de la d?mocratie que de refuser que le peuple s’exprime sur des questions aussi cruciale que celles qui amine les d?bats actuellement au Faso.

  12. le pr?sident Blaise veut simplement s’assurer que ceux la qui ont piller le pays pendant plusieurs ann?e ne prennes pas les r?nes pour nous enfoncer encore plus profond?ment. c’est pourquoi la jeunesse est progressivement mis en avant. Les opposants pr?nent l’alternance pourtant ils sont tous vieux mais refuse de c?der la place aux jeunes! l’alternance ne s’applique pas seulement au pr?sident.

  13. le pr?sident a le droit oui ou non de demander la modification de l’article 37. si oui peut-il demander oui ou non la volont? du peuple? donc pourquoi se borner a refuser qu’il exerce ses droits et de surcro?t demander l’avis du peuple sur la question? si l’opposition est si confiante du refus du peuple de modifier l’article 37 pourquoi avoir peur d’aller aux urnes pour le prouvez? s’ils se disent d?mocrates qu’il laissent le peuple s’exprimer librement.

  14. M. Diabr? pr?tend que le peuple ne veut point de cette modification, mais quand on lui demande de laisser s?exprimer ledit peuple, il panique” c’est parce qu’il n’est pas s?re que le peuple ne veut pas la modification de l’article 37.

  15. Allons au r?f?rendum et arr?tons les discutions inutiles ! Juridiquement acceptable ou pas chacun l?interpr?te en sa faveur en fonction qu?il soit pour ou contre.il faudrait donc laisser le peuple s?exprimer !

  16. il faut privil?gier le dialogue et la paix au pays . contrairement a ses assoiff?s de pouvoir qui veulent a tout prix acc?der ? la magistrature supr?me

  17. Ludovic de Tanghin |

    il ne suffit pas de faire de l?alternance pour en faire. jeter une regard sur les pays qui on voulu vaille que vaille qu?il y ait alternance. Alg?rie, Egypte, Tunisie, Libye et m?me le S?n?gal. il regrette tous le pr?sident sortant parce qu?ils n??taient pas encore pr?s pour une alternance. apr?s plusieurs ann?e de pouvoir il est vrai que le syst?me de gestion n?a pas fonctionner mais il a engranger des acquis. pourquoi ne pas changer de syst?me mais garder la m?me personne et ?vit? de tous sacrifier avec l?arriver d?une autre personne qui va nous pr?cipiter dans le gouffre.

  18. Le front republicain regroupe des groupes de parti politique qui ont les m?mes id?os et il n y a aucun parti de l opposition digne de ce nom qui se retrouve au front republicain. En quoi est ce que cet organe peut servir? Rien

  19. Oui Herman il y aura un referendum bidon, ton v?u sera bien exauc? car c??tait d?j? inscrit par la famille Compaor? depuis la derni?re ?lection pr?sidentiel. La seule chose que le peuple Burkinab? retiendra de toi c?est que dans toute ta vie politique, tu n?as jamais eu un objectif concret pour le Burkina que de s?accrocher comme une mouche ? celui qui peut remplir ton gosier. Oui ! Ce referendum truquer aura lieu car il ne faut pas ?tre le pape, ou J?sus-Christ, ou un enfant d?un an, pour voir le faut man?uvre du pr?sident Blaise Compaor? dans ce dialogue attrape nigog pour d?tourner l?attention du peuple et appeler au referendum. Le pr?sident Blaise Compaor? qui a donner sa parole au conseil des sages qui est sacr? pour le peuple Burkinab? n?a aucune dignit? comme toi Hermann : Ne pas respecter la lettre et l?esprit de l?article37 qui interdisent tout pr?sident du Faso de briguer 3 mandats pr?sidentiels cons?cutifs est de ne pas respecter son serment, ou de respecter la constitution et les institutions d?un pays dont le peuple souverain a ?lu un repr?sentant pour les garantir est grave. Oui Hermann nous sommes dans la jungle de Bogota ou les drogu?s comme vous font la loi. Que nous voulons ou nous ne voulons pas, il y aura un referendum par la r?pression, et qui sera truquer ? 100% comme toutes les elections sous le r?gime Compaor?, qui passe outre toutes les lettres et les esprits de nos lois, et fait les lois de ceux qui ont les armes : Il aura un s?nat co?teux, malgr? les Universit?s qui peinent ? survivre, malgr? les h?pitaux qui manques des ?quipements, malgr? le peuple en pr?carit? et qui peine ? avoir un repas par jour : Il y aura un Tripatouillage d?un article de loi : Dans toute cette facilit? de duper un peuple meurtri qui n?a pas le choix, et qui sera l?int?r?t d?un individu et son entourage, ou mettez-vous la communaut? internationale ? La peur des futurs investisseurs ? La d?mocratie ? La jeunesse qui repr?sente 60% de notre population ? Je ne suis pas J?sus Christ le sauveur, mais ce qui est s?r et certain qu?apr?s 2015, le peuple Burkinab? sera pr?t ? rentrer dans le clan a la chasse aux dictateurs, anciens ou nouveaux de l?Afrique du 21e si?cle, car L?Afrique avec ses 3 milliards d?habitants dans 50 ans, sera le volant et le moteur de la d?mocratie et l??conomie mondiale, ces dictateurs doivent payer leurs crimes, et ?tres ?carter des r?gimes pures g?rer par une jeunesse averti pour l?avancer du continent que nous aimons tous : surtout un bon h?ritage pour la jeunesse africaine qui repr?sente 70% sa population, et bient?t conductrice du moteur de l??conomie du continent.

  20. VIVE LE PEUPLE INT?GRE BURKINAB? !

    VIVE LA D?MOCRATIE BURKINAB? !

    VIVE L?ALTERNANCE = LE CHANGEMENT RADICAL D?ICI AU PLUS TARD NOVEMBRE 2015 OU M?ME BIEN AVANT SI JAMAIS LE R?GIME COMPAOR? OSE FRANCHIR LES YEUX OUVERTS ET CONSCIENCIEUSEMENT LA LIGNE ROUGE DE L?ILL?GAL ET ILL?GITIME REFERENDUM !

    VIVE L'OPPOSITION POLITIQUE BURKINAB? !

    VIVE LE MOUVEMENT DU PEUPLE POUR LE PROGR?S = LE MPP !

    VIVE LE PR?SIDENT ROCH MARC CHRISTIAN KABOR? = LE ROCCO !

    VIVE LE ROCCO, LE FUTUR LOCATAIRE OFFICIEL DU PALAIS DE KOSYAM , DONC LE PR?SIDENT DU FASO D?MOCRATIQUEMENT ?LU EN NOVEMBRE 2015 PAR LE PEUPLE INT?GRE BURKINAB? !

    ? BAS LE R?GIME COMPAOR? !

    ? BAS LE FRONT R?PUBLICAIN = LE FRONT ALIMENTAIRE !

    ? BAS LA TYRANNIE ET LA DICTATURE ? LA SAUCE COMPAOR? !…………………VOTRE FID?LE ENVOY? SP?CIAL DANS LES RUES DE OUAGADOUGOU LORS DE L'IMMINENT COMBAT FINAL POUR LA LIB?RATION TOTALE DU BURKINA FASO DES GRIFFES DIABOLIQUES ET SATANIQUES DU R?GIME COMPAOR?……………..LE FERVENT MILITANT DU MPP, LE GRAND ZAPATA !!!!

  21. Je regrette. Un r?f?rendum est une consultation et non un dialogue. Ouvrez votre dictionnaire svp. Je ne sais pas pourquoi vous voulez mettre entre parenth?ses la soci?t? civile.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *