Récréâtrales 2014 : Les préparatifs vont bon train

476 0

La 8ème édition des Récréâtrales (Résidences panafricaines d’écriture, de création et de formation théâtrales) se tiendra du 25 octobre au 2 novembre. Les acteurs s’activent pour que tout soit fin prêt à la date prévue. Une conférence de presse s’est tenue à cet effet le 7 octobre à Ouagadougou pour annoncer l’évènement et donner les grandes articulations de cette édition.

Des soirées partages avec des personnalités de renoms tels le professeur Sam Sawadogo, Idrissa Oudraogo et le professeur Laurent Bado, des résidences de création, les cours familiales du quartier Gounghin et des espaces pris d’assaut par les artistes pour des aménagements sont les signes annonciateurs de la 8ème édition des Récréâtrales.

Cette année, l’évènement se déroulera du 25 octobre au 2 novembre sous le thème : «Tenir la main au futur pour qu’il ne tremble pas, qu’il sourit», un thème qui n’est pas anodin car faisant référence à la situation socio-politique actuelle du Burkina.

«Il est évident que  nous sommes attentifs et inquiets mais plein d’espérance par rapport à la situation tendue depuis quelques mois, personne ne peut ignorer que notre pays traverse une situation la plus tendue de son histoire (…) nous espérons rencontrer là, la plus grande espérance des Burkinabè, que demain soit meilleur», explique Etienne Minougou, directeur des Récréâtrales.

Des mesures contre Ebola

Etienne Minoungou (milieu) assure que toutes les mesures sécuritaires sont prises (© Burkina 24)
Etienne Minoungou (milieu) assure que toutes les mesures sécuritaires sont prises (© Burkina 24)

Deux cents artistes d’une dizaine de nationalités, plus d’une soixantaine de représentations avec plus de 2000 entrées par jour aux spectacles sont attendus à cette édition. Ce qui soulève le problème de  sécurité avec la fièvre Ebola qui sévit de nos jours. Mais le directeur des Récréâtrales rassure.

« En relation avec les autorités, nous prenons toutes les mesures nécessaires pour que les Récréâtrales ne soient pas la porte d’entrée ici d’Ebola, des artistes, les professionnels qui vont nous rejoindre, nous n’avons pas des gens qui viennent de ces pays déjà touchés.

Mais on va prendre toutes les mesures pour que les gens soient sensibilisés sur l’hygiène, les dispositifs de précautions que le ministère de la santé a mis en place. Mais Inch Allah nous continuons et nous espérons offrir de la beauté aux Ouagalais dans trois semaines.»

Les innovations n’ont pas manqué, un deuxième plateau musical sera animé par les lauréats de la Semaine nationale de la culture, un colloque international qui réunira des chercheurs, des universitaires et en prélude à la plateforme des Récréâtrales, la compagnie «feeren» pour son 20ème anniversaire, organise des journées d’hommage à Amadou Bourou, le 23 et 24 octobre.

Reveline SOME
Burkina24

Article similaire

Il y a 1 commentaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *