Rocambolesque vol à l’arraché en plein centre de Ouagadougou

727 30

L’insécurité prend une ampleur inquiétante dans la ville de Ouagadougou. Dans la mi-journée du 14 octobre 2014, un homme a été victime d’un vol à l’arraché en plein centre de Ouagadougou, a appris Burkina 24 auprès de nos confrères de Notre Temps.

Des faits constants, la victime revenait d’une banque munie d’une mallette  que  lui ont délestée deux individus à moto, après l’avoir bousculée.

Selon le quotidien burkinabè dans son numéro à paraître ce mercredi et des témoins joints par Burkina 24,  les faits se sont déroulés  au cœur de Ouagadougou,  non loin de l’immeuble de l’Education sur l’Avenue de l’Indépendance,  et, comble d’ironie, à quelques mètres de la Direction générale de la police nationale.

La victime aurait essayé d’engager une course-poursuite jusqu’au feu tricolore de l’immeuble de l’Education. Le panneau tricolore étant passé au rouge, le “poursuivant” aurait mal négocié le slalom entre les véhicules à l’arrêt, occasionnant un accident.

Blessé grièvement à la jambe, l’homme a été évacué par les sapeurs pompiers, sans confier  les détails de l’agression à notre confrère de Notre Temps. On estime cependant que la mallette volée devait contenir une importante somme d’argent.

Des badauds  se sont mis à la poursuite des voleurs, mais en vain. Un détachement de Police secours, lancé également sur les traces des fugitifs, n’obtiendra pas un meilleur résultat.



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 30 commentaires

  1. Nous avons en quelque sorte ?t? t?moins de cet accident puisque nous ?tions devant la porte du MENA ce jour-l?. nous avons tous d?missionn? devant l'ins?curit? dans notre cher Faso. c'est une responsabilit? collective mais le gouvernement gagnerait ? agir mieux. Le besoin de certains jeunes, de vivre comme nos nouveaux riches (ch?teaux de mille et une nuit, villas de r?ves et jolis "2?me bureaux", v?hicules de paradis…) n'explique t-il pas cette ins?curit? rampante? Nous devrons repenser notre de d?veloppement, notre rapport ? l'existence.

  2. Ainsi va le pays de l’homme fort et sa police! Ainsi va la police de mission sur des leaders politiques! Ainsi va enfin le Burkina ?mergent!

  3. O? est Thomas Sankara? On a vraiment besoin de lui pour remettre de l’ordre dans ce pays. On est sans march? int?rieur, sans industrie de transformation, sans homme int?gre. Piti?, remettez-nous Thomas Sankara! Depuis le 15 Octobre 1987, jour maudit, on ne sait plus o? il est, m?me pas sa femme et ses enfants. Et pourtant, Dieu sait ? quel point on a besoin de lui aujourd’hui!

  4. Au Burkina, il faut qu’on ait le courage de se regarder en face. Nous devons changer de comportement au lieu de continuer ? vivre comme des insens?s. les choses changent et evoluent. malheureusement, le citoyen burkinab? reste toujours le m?me, dans des manies de paysans, dans ses fringues des ann?es je ne sais pas, toujours la m?me logique de de faire voir aussi au risque d’affamer toute sa famille. Il y a de nombreux moyens qui nous permettent de ne plus colporter de l’argent et mettre ainsi en mal sa vie. Je suis toujours surpris de voir que tant de Ouagalais font encore perdre deux voire trois heures de temps devant l’ONEA ou la SONABEL alors qu’ils ont de quoi leur facilit? la vie. Je ne comprends pas cet ent?tement. Les affaires de plusieurs milliards se font sans que le moindre kopeck ne soit visible sur la table.Les banque sont la pour les grosses transactions; il y a les ch?ques; les cartes bancaires, etc. On peut m?me payer les gens sur les chantier ? partir de son t?l?phone. Vraiment je ne comprends pas. Quand je vois toutes les possibilit?s que nous avons et nous continuons a prendre de gros risques, ca me fend le coeur. Je pense s?rieusement qu’on devrait interdire tout retrait de liquide de plus de trois millions. Au del?, faire un ch?que, ou des virements. Pour acheter une voiture, j’ai pas besoin de bourrer les poches de 5 millions et aller sur le terrain avec ca. Je localise la voiture, je discute le prix, je fais un ch?que au vendeur (qui a obligation d’accepter), il va le faire v?rifier et le d?pose sur son compte, il revient me faire mon re?u de paiement, me donne les documents du v?hicule, et je fous le camps avec ma voiture. qui va m’attaquer pour me retirer mon ch?quier??? Changeons de comportement et arr?ter de toujours jouer les zouaves dans ce pays.

  5. mes chers amis mes il y a des camera sur cette avenue donc je supose que biento les service de s?curit? vont nous les present?s en conference de presse SI NON je dirai que ces cameras on soit un role dissuasif soit ils ne sont pas faite pour les delinkans mes les grevistes.a bon entendeur salut

  6. Ah wai …il son surment aide par par des chef d’arm?e….mm ls pti d?linquan de 20 ans on des armes ..?a devien come l’Am?rique …vs avez bien vue maitena k c’?tait pas la peine de publi? chaque braqueur k vs attrap?….j m demande cki c’est pass? dans la t?te de gendarmes pour kil publi? clairement ls voleur maintenant tout en chassent kil von le rel?ch? to ou tard…kan il resor ocun de ces bon amis n voudra plus l vwr en ce moment k fera til…

  7. Si vou remarqu? bien plus la question du referendum monte en effervecence plus les braquage s’intensifie. Ce n’est pas un hasard mais une machination du regime COMPAORE visant ? cr?er la psychose dans l’esprit du peuple comme ca les gens auront peur. Le meme scenario avait lieu en RCI avant la chute de GBAGBO.

  8. ??Mettre des cam?ras, cr?ez des emplois en renfor?ant une vrais et bonne police et r?compensez les d?nonciations prouv?es par la suite svp !!! Autrement c est trop facile pour les voleurs et la facilit? c’est tentante pour les jeunes attention c’est comme l’?ducation chez les enfants il faut vite r?agir !!!……………

  9. On a touch? le fond! Reste plus pour ces voleurs et autres bandits, ? venir nous braquer avec des armes de guerre, ? domicile en plein midi.

  10. Mais que vont-ils dans les casernes ? longueur de journ?e, nos policiers? Boire le th? et jouer aux cartes? Il est de leur devoir de prot?ger les burkinab?. Cesser de parler des histoires bidons de r?f?rendum car la question la plus urgente au BF c’est l’ins?curit? grandissante!!

  11. les d securites snt la mai ils n peuvent pa etre partout et o mem moment ou encor savoir k ls bandits fraperont a tel ou tel endroit.natendon pa tt d la securite securison ns mem est mieux

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *