Simone Gbagbo sera jugée le 22 octobre à Abidjan

485 0

Simone Gbagbo, épouse de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, et vice-présidente du Front populaire ivoirien (FPI) sera jugée le 22 octobre 2014 devant la Cour d’assise d’Abidjan, avec près d’une centaine d’autres proches de l’ancien président, rapporte BBC.

L’épouse de Laurent Gbagbo est poursuivie pour crimes contre l’humanité commis pendant la crise postélectorale 2010-2011 lors de laquelle environ 3 000 personnes ont péri.

Les autorités ivoiriennes avaient refusé qu’elle soit transférée à la Cour pénale internationale comme son époux, estimant avoir les moyens nécessaires de la juger au pays.



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 1 commentaire

  1. Madame GBAGBO en 2011, je vous avertissais vous et votre mari le Boulanger, que la communaut? internationale et la CPI ne badine pas avec ceux qui ne veulent pas respecter la constitution qui prot?ge tout peuple. J?ai appris que vous parcouriez mes messages depuis 2010 et me traitait d?un jaloux de votre popularit?. Aujourd?hui je continu ? soutenir l?alternance politique et ?conomique dans les pays d?Afrique gouvern?s par des demeur?s et drogu?s par le pouvoir comme celui du Burkina que j?avertis ? travers les sites d?informations des r?seaux sociaux dont vous ?tiez accro en 2011 d?apr?s votre entourage. Vous voil? derri?res les barreaux gr?ce ? la communaut? internationale et la France, et la Cote d?Ivoire d?ADO en 2014 avance avec un taux de croissance bient?t ? 10 chiffres par rapport au v?tre qui ?tait a z?ro. Et je pense que la justice des hommes vous jugera pour vos actes surtout l?assassinat du journaliste Kiefer que j?ai connu. Vous ?tes comptables d?une crise qui a co?t? la vie de 3000 innocents, uniquement pour s??terniser au pouvoir comme Blaise Compapor?. La justice de celui qui a donn? les 3000 vies sera encore plus s?v?re que celui des hommes puisque vous dites chr?tienne et croyante. Je crois ? la justice Ivoirienne de 2014 avec un Conseil constitutionnel, bien structur? et reform?, bourr? des professionnels du droit, notamment des professeurs titulaires, des ma?tres de conf?rences, des docteurs en droit avec des ann?es d?exp?rience ainsi que des avocats et des magistrats qualifi?s, et j?en s?r que la justice des hommes vous sera rendue ?quitablement.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *