Les sermons du vieux Yelmighan : Encore un anniversaire, Thom !

495 2

Mais bon anniversaire à qui ? A mon fiston, Thom, né il y a exactement 27 ans ! euh,  non à Blaise,  27 ans de naam ! Mais surtout pas  à Thomas Sankara, dont il y a 27 ans qu’on cherche qui l’a « fait ». Zut ! Ma mémoire me joue des tours.

 Mais on me souffle qu’il s’agit d’une mort naturelle au milieu des balles du Conseil. C’est un médecin qui l’a dit. Un médecin ça se respecte. Donc je ferme ma bouche.

Revenons à Thom Sank. Ce bonhomme reste une fierté burkinabè. Il suffit de sortir du Burkina pour le savoir. Certains disent qu’il nous a inculqué « la verve et l’énergie de l’espoir, l’emblème de la probité et la conscience historique de l’inaliénabilité de la lutte contre toutes oppressions ».

Il mérite donc une réhabilitation, …mieux que cette petite avenue

Les grands hommes n’ont pas été tous exemplaires. Des colons, qui ont torturé nos ancêtres, ont de grandes avenues au Burkina. Même Blaise Compaoré lui-même a un hôpital. On me dira que c’est lui le père de cet hôpital.

Mais Thomas n’est-il pas le père du stade du 4-Août ou encore de la Place de la révolution, euh, pardon de la nation ? Il aurait dû calligraphier son nom tout en haut du stade, pour que cela soit visible par tout Ouagalais. Mais voilà qu’il n’a même pas de tombe… euh,  disons que certains doutent qu’il soit dans la tombe de Dagnoën.

Thom Sank où te caches-tu alors ?

Comment peut-on faire son deuil quand on ne sait même pas avec exactitude où est enterré l’être cher ? Selon le PF, Thomas est enterré à Dagnoën. C’est déjà une avancée, mais où ? Est-il vraiment dans la tombe badigeonnée aux couleurs nationales ?

 Si ça se trouve, maître Sankara (Bénéwendé, il s’appelle) va tous les 15 octobre tendre sa barbichette devant la tombe d’un inconnu et ceux qui savent doivent bien rigoler dans leur coin.

Même le juge est incompétent

La famille Sankara ne cherche plus à connaître l’origine de sa mort naturelle. Elle veut  savoir si c’est bien lui qui est dans la tombe désignée. Mais après quatre ans de recherche, le juge a trouvé qu’il était incompétent.

Alors qui est maintenant compétent ? Oh zut, j’oubliais ! Les affaires de tombe, ce n’est pas une question de droit, c’est une question de croque-mort, donc c’est logique ! Le juge n’est pas un croque-mort.

Hé ! Messieurs les avocats, désormais il faut apprendre à saisir les personnes compétentes. Voilà,  si on vous dit que la tombe c’est ça, vous devez croire. Est-ce que vous étiez là même à l’enterrement ? Et puis si vous ne croyez pas, qu’est-ce que vous partez faire devant la tombe peinte aux couleurs nationales ?

Et ces apôtres qui s’unissent en rangs dispersés …

Thomas est persécuté de partout. Il y a des gens qui ont cru bon de dire qu’ils défendent ses idéaux. Ils ont même créé un néologisme : le sankarisme. Ils ont passé leur temps à se livrer en spectacle comme des chiffonniers. Ce n’est pas moi qui le dis hein ! Ça  s’est passé devant tout le monde ici !

 Aujourd’hui ils veulent fusionner mais en rangs dispersés. Si vraiment l’objectif est de répondre à l’invitation à perpétuer l’idéologie révolutionnaire lancée par Sankara un certain 8 octobre, alors moi Yelmighan, je vous dis, Sankaristes de tout le Burkina unissez-vous sincèrement.

Cher fils Thom, 27 ans, tu te rends compte ? A toi et à ta génération de choisir le Faso de votre demain.

Yelmighan



Article similaire

Il y a 2 commentaires

  1. Bon anniversaire mon capitaine, homme int?gre, panafricaniste, tiers-mondiste,…cela fait 27 ans que nos larmes n’ont pas cess? d’inonder nos visages. Vaillants Etalons jouez en m?moire de notre pr?sident THOMAS ISIDORE NOEL SANKARA et vous rempoterez la victoire .Bon courage les ?talons.

  2. quoi m?me , thom ?a se depasse |

    n’importe quoi !!! vieux!!! toute mort est naturelle , si la nature ne l’avait pas voulu ainsi il ne serait mort ce jour l? alors c’est une mort naturelle

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *