FITMO 2014 : un bilan positif pour la première étape

490 0

Après sept jours d’activités, la 14ième édition du Festival International du théâtre et de Marionnettes de Ouagadougou (FITMO), ferme ses portes et passe le relais qui l’abritera au Mali du 18 au 22 octobre prochain.

74 prestations artistiques en arts du spectacle (danse, théâtre, musique, marionnettes, conte et humour) de 34 groupes venus de 11 pays, un colloque, une rencontre, des ateliers, des forums débats sur les spectacles, sont entre autre activités qui ont animé la 14ème édition du FITMO à Ouagadougou du 10 au 16 octobre.

Au-delà de la richesse de la programmation, c’est aussi la qualité artistique des spectacles, des thèmes abordés par des experts et la détermination des artistes dans le combat de l’intégration culturelle dont ils ont fait preuve qui sont salués.

Le bilan de cette première étape est satisfaisant selon les organisateurs et passent la main au Mali, Togo, et Niger qui accueilleront le festival successivement jusqu’au 5 novembre prochain.

Le talent seul ne suffit pas

Les autorités burkinabè présentes à la cérémonie de clôture ont à leur tour salué l’ouverture faite à l’Afrique, la mémoire du professeur Jean-Pierre Guingané pour son œuvre qui «va grandissant» et l’initiative de Gambidi de mener des réflexions sur « La formation professionnelle des artistes et l’insertion socio-professionnelle».  «Le talent seul ne suffit pas, on a besoin d’un encadrement, d’une formation pour entrer dans cette dynamisme d’internalisation.», fait remarquer le ministre de la culture et du tourisme, Baba Hama.

Le festival de l’intégration mais aussi ce marché des arts en Afrique

Le FITMO a aussi été le lieu pour les festivaliers de faire des affaires. «De nombreux projets de création, de production, d’achats de spectacles et de tournées. Notre vœux est qu’ils voient le jour pour faire du FITMO le festival de l’intégration mais aussi ce marché des arts en Afrique », dit docteur Hamadou Mandé, président du FITMO avant de souhaiter un bon retour aux artistes dans leurs pays respectifs et une bonne suite du festival au Mali qui l’accueille du 18 au 22 octobre.

Reveline SOME

Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *