Situation nationale : Session extraordinaire du Bureau politique du CDP ce mardi

938 38

Ce mardi et les jours qui viennent s’annoncent effervescents sur le plan politique au Burkina.  La journée du  21 octobre 2014 sera animée de réunions “extraordinaires” sur la situation politique nationale.

Le Bureau politique national du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP)  tient en effet une session extraordinaire ce jour-là à 18h. “Informations sur la situation politique nationale“, tel est le seul point à l’ordre du jour de cette session.

Il faut rappeler que le même jour dans la matinée se tient une session extraordinaire du Conseil des ministres sur la situation politique nationale.

De nombreuses supputations sont murmurées sur l’avenir de l’actuelle équipe gouvernementale et le sort du référendum et de la modification de l’article 37, limitant le nombre de mandats présidentiels consécutifs à deux.

Toujours mardi et dans l’après-midi, des organisations de la société civile (composées du Collectif Anti Référendum (CAR), Réseau d’Action pour la Démocratie (RAD),  Balai Citoyen,  M21,   Délégués Cité John Kennedy, de la JEP, FOCAL,  Coordination de la Société civile pour l’alternance (COSCA), Mouvement ÇA SUFFIT, AEP,  Association Prendre son Envol et du   Centre pour la gouvernance démocratique) organisent une importante  conférence de presse sur les velléités de modification de l’article 37.

On annonce qu’à l’occasion, une déclaration publique sera lue sur  “la situation politique nationale et les actions engagées par les OSC pour contrer les velléités de modification de l’article 37».

Au Chef de file de l’opposition,  dans la soirée du mercredi 22 octobre,  les Comités contre le référendum (CCR) sont convoqués par leur coordination nationale pour une séance de travail.  L’Union nationale des jeunes du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP)  organise dès ce lundi des assemblées générales dans les 55 secteurs de la ville de Ouagadougou sur la situation politique nationale.

C’est peu de dire que la scène politique s’annonce mouvementée.



Abdou ZOURE

Abdou Zouré, journaliste à Burkina24 de 2011 à 2021. Rédacteur en chef de Burkina24 de 2014 à 2021.

Article similaire

There are 38 comments

  1. SI ON SE LAISSE FAIRE C’EST QUE NOUS VIVRONS L?OPPRESSION TOUT LE TEMPS QUE CES DINOSAURES SERONT AU POUVOIR.

    SI NOUS NOUS LEVONS PAS POUR DIRE NON ET D’UNE SEULE VOIX ET M?ME SI LE SANG VA COUL?E CES DINOSAURES VONT JAMAIS COMPRENDRE QUE LE POUVOIR REVIENS AU PEUPLE.

    NOUS PEUPLE INT?GRE NOUS ATTENDONS SEULEMENT UN MOT D’ORDRE VENANT DE L’OPPOSITION ET M?ME DE LA SOCI?T? CIVILE POUR MONTRE UNE BONNE FOIS POUR TOUTE QU’ON VEUT PAS DE CE REFERENDUM AU BURKINA.

    NA LARA EN SARA!

  2. La d?sob?issance civile est le refus assum? et public de se soumettre ? une loi, un r?glement, une organisation ou un pouvoir jug? inique par ceux qui le contestent, tout en faisant de ce refus une arme de combat pacifique. Si la d?sob?issance civile est une forme de r?volte ou de r?sistance, elle se distingue pourtant de la r?volte au sens classique. La r?volte classique oppose la violence ? la violence. La d?sob?issance civile est plus subtile : elle refuse d’?tre complice d’un pouvoir ill?gitime et de nourrir ce pouvoir par sa propre coop?ration.Chassons l’usurpateur!

  3. C'est vraiment dommage que des gens suppos?s responsables s'amusent ainsi avec la vie d'une nation. On comprend ais?ment par quel genre de responsables nous avons ?t? dirig?s pendant toutes ces longues ann?es. GRAVE!!!!!!

  4. Patrice Guira |

    Franck, le CDP est rempli d’incapable. Le Blaiso seul est leur homme. Sans lui, ils mouront de faim tous. UPC forever

  5. Apr?s 28 ans de r?gne sans partage, ton pays est toujours dernier du monde et tu cherches ? continuer de le gouverner. Quelle honte ? Si dans le CDP, il n’y a pas d’homme capable de gouverner le Burkina Faso, laisse la place ? l’opposition dite vraie du CFOP. Ils sont nombreux dans ce groupe ? pouvoir bien gouverner le pays. Sinon plus que le CDP. Nous voulons le changement.

  6. NON NON NON au Refer?ndum bidon de Blaise Compaor?. Il n’est pas le seul Burkinab? a pouvoir diriger ce pays. Il faut le changement.

  7. IL PEUVENT SE REUNIR, DIRE C QU'IL VEULENT. S'IILS SONT FOUS, NOUS ON EST SEREIN, CALME. ON ATTEND SEULMA QUE BLAISE COMPAORE DISENT "REFERENDUM" AVEC SA PROPRE BOUCHE ET NOUS ON REMPLI LES RUES DE OUAGA ET BOBO POUR PROTESTER JUSQUE NOUVELLE ORDRE……OU JUSQUE CE QUE LE POUVOIR DE BLAISE TOMBE

  8. Mon Dieu ! Regardez ces t?tes qui ne veulent pas l?avenir de leurs enfants ? Quel honte ! La jeunesse Burkinab? vous attend au tournant comme en 1987, mais cette fois-ci avec des marteaux de cerveaux sans armes appuy? par des institutions fortes de la CPI, et de la communaut? internationale. Pr?parez vos tani?res pour vos cachettes apr?s 2015 car le peuple meurtri par la corruption ? ciel ouvert.

  9. Toutes les conditions d'un vrai clash sont r?unis,vivement que la sagesse abrite le c?ur des dirigeants de la 4'eme afin de nous ?viter un bain de inutile. Il ne faut plus avoir peur de mots,lorsque les Bemba Fofana pensent que la situation n'est pas grave c'est qu'ils sont tr?s dangereux pour le Pays et m?me pour le Pr?sident Blaise Compaor?. Ceci nous rappel comment le CDP a tellement banaliser la situation,allant m?me a qualifier la d?mission des ses fondateurs de non-?v?nements et voil? o? nous en sommes. Aujourd'hui le m?me CDP organiser a grand frais le retour de certains de ses militants anonymes ou tr?s peu connus.

  10. La campagne ? commencer les opposants qui sont contre le referendum seront surpris car le referendum aura bel et bien li? et le OUI remportera inchalao.rien ne peut emp?cher la voix du peuple donc vive le referendum

  11. OUI et OUI au referendum,nous exigeons a ce que le peuple comprenne que nous sommes un peuple souverain et libre!en cas de divergence d’opinion nous devrions le r?gler a travers le referendum qui est un comportement d?mocratique et pacifique!n’?cartons pas le fa?tes que nous sommes tous des fils du Burkina

  12. COULIBALY Aminata |

    C’est demain l’heure de la v?rit?,nous esp?rons qu’ils trouverons un compromis afin de nous tirer d’affaire,dans le cas contraire le referendum devient une n?cessite!
    vive le referendum,vive la souverainet? du peuple

  13. Abdoul zampata |

    Article 32 de la constitution:la souverain?t? nationale appartient au peuple,alor ce peuple merite siffler la fin de ce match dan les urnes car les temps de jeu est largement depass?,les 90 minutes sont epuis?s et m?me le temp additionnel!!!oui au referendum.

  14. UPC forever |

    Y’a t-il un probl?me a respecter une constitution?je ne pense pas!
    alors tous ensemble disons OUI au referendum!!!

  15. Waite and see !!!!!!…… ….. si blaise traversait cet ?tape , mettons tont en oeuvre pour le faire chuter au second ( ?lection de 2015 )

  16. LA lutte continue et continuera pour toujours on ne baissera pas les bras!il faut que la vrais d?mocratie gouverne,il faut l’opposition arr?te de se plaindre et laisser le peuple souverain trancher!
    vive le referendum
    vive le modification de l’article 37

  17. Donc Mardi 21 octobre 2014 sera une date historique pour tous les combattants de la libert? et de la d?mocratie contre l’imposture, la forfaiture et le n?o-monarque qu’est le CDP. Non non non non non au r?f?rendum inutile et budg?tivore.

  18. toujours debout |

    rien de plus important que la tenue d’un r?f?rendum apr?s ces rencontre entre ministre et militants du partis pour le progr?s. et nous savions tous que ces gars qui sont en train de crier de rien dans les rues de Ouagadougou ne sont que des beau parleur et non des hommes de confiance pour ce pays..mais nous on en va pas le laisser ce pays!!!!!!!

  19. Y’aura le referendum piannnnnnn!!!!!
    a bas les aigris et vive notre referendum!!!

  20. Non au r?f?rendum non ? la modification de l’article 37 non au pouvoir ? vie de Blaise Compaor?. Non ? la monarchisation du Burkina Faso.

  21. enfant du peuple |

    nous les vrais citoyens de ce pays nous vous soutenons dans tous ce que vous aller entreprendre comme activit? qui pourra mettre toujours le pays dans la paix et la stabilit? total.car ce pays ne sera jamais dans les bras de certaines personnes comme ces gars que nous voyons de partout dans ce pays…
    le r?f?rendum est bel et bien l?gal et nous allons l’organiser tr?s bien pour que les uns et les autres se taisent!!!!!!!!

  22. LE peuple ne se touchera point car nous avions ?t? ?duqu? dans le sens du pardon,de la coh?sion sociale!nous demandons aux uns et aux autres de bien vouloir cultiver l’amour et la paix enfin qu’on ?pargne notre beau pays le Burkina Faso des griffes de l’opposition opportuniste.

  23. OUI au referendum
    OUI a la modification de l’article 37
    OUI a la paix
    vive la d?mocratie!

  24. awa sawadogo |

    ils n’ont qu’a rentrer et nous donner la date de la tenue du r?f?rendum un point c’est tous car cette population est toujours dans l’impatience absolue sur cette question qui ne fait que dur?e!et nous attendions cela avec un c?ur ouvert pour aller…

  25. Homme int?gre |

    NOUS savions une et une chose!a l’issue de cet session extraordinaire s’il y’a toujours pas de compromis je pense que l’id?al serait de consulter le peuple!le peuple est souverain et libre,donc a le libre choix de se prononcer sur des points relatifs a notre devenir!

  26. Chaque camp se prepare. Si la PAIX du BF n'etait pas mencee, la dynamique politique actuelle aurait ete tres interessante a analyser. Malheuresment Il y'a un risqu? majeur que cela degenere….

  27. A nous aller pour les campagnes du r?f?rendum. La m?diatisation des activit?s politiques a gogo, et que chacun met les atouts de son cot?. Vive la libert? au Burkina

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *