Modification de l’article 37: Le projet de loi soumis au vote le 30 octobre

853 56

Selon le texte du projet de loi  introduit par le gouvernement auprès  de l’Assemblée nationale sur la révision de la Constitution  burkinabè obtenu par un citoyen, la modification concerne bien sûr l’article 37, mais aussi l’article 165.

Le nouveau projet de loi, s’il est adopté,  autorisera désormais un bail consécutif de 15 ans à tout président élu, au lieu des 10 ans actuels. L’article 37  ne sera également désormais plus modifiable.

Le gouvernement a déposé le projet de loi sur la table du bureau de l’Assemblée nationale. La conférence des présidents l’a examiné et l’a programmé pour être soumis au vote des députés, le jeudi 30 octobre prochain.

Aucun projet de loi sur le code électoral

La question de l’organisation du référendum se pose également, certains observateurs estimant que l’Eglise catholique et l’opposition pourraient claquer la porte de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) en cas de recours à la consultation électorale. Un projet de loi portant modification du code électoral avait été adopté par le gouvernement.

Ce projet de loi dessaisit la CENI de l’organisation d’une consultation électorale au profit du ministère de l’Administration territoriale si l’institution électorale venait à être confrontée à  des difficultés.

Mais selon une source proche du bureau de l’Assemblée nationale, ce projet n’a pas été soumis à la séance de travail de la conférence des présidents de commission. Il n’est donc pas programmé. Du moins,  pour le moment.

Le libellé de la loi modificative

Pour le premier des articles, le projet de loi propose la modification suivante:

Au lieu de:

Art.37. Le Président du Faso est élu pour cinq ans au suffrage universel direct, égal et secret. Il est rééligible une fois.

Désormais :

“Le Président du Faso est élu pour cinq ans au suffrage universel direct, égal et secret. Il est rééligible DEUX fois.”

Pour le second article concerné par la modification, le projet de loi propose:

Au lieu de:

Art. 165. Aucun projet ou proposition de révision de la Constitution n’est recevable lorsqu’il remet en cause :
– la nature et la forme républicaine de l’Etat ;
– le système multipartiste ;

– l’intégrité du territoire national. Aucune procédure de révision ne peut être engagée ni poursuivie lorsqu’il est porté atteinte à l’intégrité du territoire.

Désormais:

Art. 165. Après la promulgation de la présente loi, aucun projet ou proposition de révision de la Constitution n’est recevable lorsqu’il remet en cause :

– la nature et la forme républicaine de l’Etat ;
– le système multipartiste ;

 la durée et/ou le nombre de renouvellement du mandat

– l’intégrité du territoire national. Aucune procédure de révision ne peut être engagée ni poursuivie lorsqu’il est porté atteinte à l’intégrité du territoire.

Cédit photo: Souleymane Ouédraogo.
Cédit photo: Souleymane Ouédraogo.

Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Il y a 56 commentaires

  1. combien de Burkinab? sont exclus de la “prochaine consultation”. La liste ?lectoral est elle repr?sentative? si l’opposition ne peut pas s’exprimer sur la loi fondamentale en quoi moins d’un quart du peuple peut s’exprimer l?gitimement au nom de tous ? co?t exorbitant?

  2. L’opposition veut venir au pouvoir par tous les moyens. Les opposants sont pret ? enflammer le pays pour assoupir leur sauf de pouvoir
    Nous devons nous mefier de ces genres d’opposants et ne pas les suivre aveuglement. Surtout le MPP qui fait tout sans morale.

  3. Soyez responsables. Toute ?me p?trie des droits humains et des droits d?mocratiques sait le choix qui vaille. Celui des urnes. Le temps du suffrage n?est pas celui des croque-morts.

  4. Ouvrez les yeux ? nos leaders d’opposition sur la n?cessit? de la paix et de la stabilit?. Le peuple doit s’exprimer imp?rativement comme le veut la d?mocratie sur ces questions cruciales comme l’article 37 de la constitution. Ce n’est pas ? l’opposition dire ce que le peuple veut, le peuple est mature et sais ce qu’il veut.

  5. Au nom quoi les leaders politique devraient parler pour pr?s de 16 millions d?habitants alors qu?ils pourraient leur permettre de s?exprimer directement ? Pourquoi tant de m?pris pour le peuple dans son ensemble ? Le peuple sait ce qu’il veut et qui il veut ? la tete de l’Etat. Donc laissons le peuple faire son choix.

  6. Sofia la voix de la v?rit |

    Pourquoi l’opposition a t-elle si peur du referendum? On se rendra compte que sous le pr?texte de s?opposer ? un projet de referendum, les opposants craignent en r?alit? la d?faite et la sanction du peuple. Sinon, il est incompr?hensible qu?ils d?ploient autant de moyens pour rejeter le r?f?rendum alors qu?ils auraient pu, en lieu et place, appeler leurs militants ? faire triompher le non.

  7. Il ya toujours un moment pour prendre les d?cisions qui s?imposent pour l?int?r?t national. Ce n?est ni par plaisir, ni pour les beaux yeux de qui que ce soit. Arrive alors ce moment des d?cisions et c?est le pr?sident qui a la l?gitimit? pour prendre cette d?cision. c?est ainsi que la d?cision est prise hier et on doit aller au r?f?rendum. L?opposition va manifester c?est normal puisque la d?cision est contraire ? ce qu?elle veut et que les manifestions sont l?gales. Mais le CFOP est une institution r?publicaine et je suis sure qu?elle va finir par prendre une d?cision r?publicaine pour pr?server la r?publique et la paix. On sait que Zeph est un r?publicain, et il ne ferra rien contre la r?publique, d?autant plus que le r?f?rendum est inscrit dans la constitution. Mais ce sont les RSS qui veulent br?ler le pays pour satisfaire leur ego surdimensionn?. Mais le MPP est mort depuis hier avec cette prise de d?cision d?aller au r?f?rendum puis que le MPP ne veut pas passer par des voies r?publicaines et d?mocratiques.

  8. Le d?bat autour de la modification de l?article 37 de la Constitution est d?abord juridique et ensuite, politique. Le fait d?inviter le peuple ? se prononcer sur des questions juridiques a un caract?re inconstitutionnel.

    En faisant r?f?rence aux articles 161 et 165 de la Constitution burkinab?, le r?f?rendum des Compaor? est anticonstitutionnel car ( pouvoir ? vie ), contraire ? la nature et ? la forme r?publicaine de l’Etat. Nous sommes dans une r?publique et non une monarchie. Et pire, ? cause de la non r?troactivit? de la loi, Blaise ne peut se pr?senter pour un 3e mandat m?me si par un tremblement de terre, l’article 37 est modifi?.

    Du point de vu politique, le Pr?sident viole son serment de respecter ou de faire respecter la Constitution. Sa modification, concerne une seule personne qui est Blaise Compaor?. Ce n?est donc pas un probl?me d?int?r?t national mais de l’?go?sme.
    Un autre ?l?ment important qui explique l?inutilit? de la modification de l?article 37, c?est la protection de la Constitution par la d?sob?issance du peuple. On entend par d?sob?issance du peuple, la mani?re populaire de manifester sa d?sapprobation. Elle peut ?tre pacifique (marche, meeting, etc.) ou violente ? travers notamment un coup d?Etat civil (casses,manifestations bruyantes, soul?vement populaire) ou militaire.

  9. Etalon ya but, MPP ya Kosyam. Etalon ya but, UPC ya Kosyam. Etalon ya But, FPS (Front progressiste Sankariste) ya Kosyam. Etalon ya but PDS/metba ya Kosyam

  10. au lieu d’inciter le peuple a la r?volte et a la violence, l’opposition burkinab? devrait encourager le peuple a aller au r?f?rendum pour que vos id?aux passe l?galement.

  11. Il ne faut pas suivre aveuglement un homme politique parce qu’on veut l?alternance ou parce qu’on veut la chute du r?gime en place. Il faut avoir un esprit critique et analytique. La d?sob?issance civile pensez que c’est une solution pour des personnes responsables qui comptent gouverner le pays demain? Pour une question politique on invite les citoyens ? ne plus travailler, comment une nation qui ne travaille pas puisse changement. Par ce mode l? que les opposants comptent cultiver dans l’esprit des burkinab?. Aujourd’hui pour une question politique on parle de d?sob?issance civile et demain quand il y’au un probl?me plus grave, qu’est ce que l’opposition demanderait au citoyen de faire. Je pense que tout le monde doit ?tre responsable et regarder la r?alit? en face. On ne va pas br?ler notre pays une question politique.

  12. Gilbert Noel Ou?draogo |

    ? Ne c?dons pas ? la provocation, l?ADF/RDA n?a pas de le?on politique ? recevoir de personne ?. Ainsi s?est fendu le d?put? maire, pr?sident de l?Alliance pour la d?mocratie et la f?d?ration/Rassemblement d?mocratique africain (ADF/RDA), et troisi?me vice-pr?sident de l?Assembl?e nationale ? l?occasion de la rencontre des sages de son parti.
    les positions du parti sur le s?nat, le r?f?rendum et la modification de l?article 37 sont claires. L?ADF/RDA se pr?pare ? investir son candidat ? la prochaine ?lection. Ce qui n?est pas contraire ? sa ligne politique actuelle.

    Au contraire, le parti s?investit ?norm?ment pour une sortie de crise pacifique. Contrairement ? bien d?autres. Ce qui est une bonne posture pour un parti qui veut aller loin dans la recherche de la paix et du bien-?tre des populations. Car, finalement, tout le monde politique et m?me les Burkinab? d?une mani?re g?n?rale, recommandent le dialogue pour une sortie de crise. Le parti se positionne donc aujourd?hui comme celui qui a d?nou? la crise.

    Pour un tel objectif, Gilbert et ses camarades doivent justement rester sereins, ne pas c?der ? la provocation et surtout maintenir le cap. Tout comme eux, tous les patriotes, ?pris de paix et de justice sociale doivent prendre toutes leurs responsabilit?s. Le Burkina Faso est ? un tournant historique de son itin?raire politique. Cette p?riode ne doit pas ?tre prise ? la l?g?re et trait?e dans des salons de th?, ni dans la haine, ni dans l?intol?rance, ni dans l?exclusion encore moins, dans la passion purement politicienne.

    Les tous prochains jours nous situeront chacun, sur ses responsabilit?s et le r?le qu?il aura jou

  13. D?sormais:

    Art. 165. Apr?s la promulgation de la pr?sente loi, aucun projet ou proposition de r?vision de la Constitution n?est recevable lorsqu?il remet en cause :

    – la nature et la forme r?publicaine de l?Etat ;
    ? le syst?me multipartiste ;

    – la dur?e et/ou le nombre de renouvellement du mandat

    – l?int?grit? du territoire national. Aucune proc?dure de r?vision ne peut ?tre engag?e ni poursuivie lorsqu?il est port? atteinte ? l?int?grit? du territoire.

    *********ATTENTION””””””ATTENTION********ATTENTION.

    Mais, attention. la dur?e et/ou le nombre de renouvellement du mandat????
    Mais quel mandat? mandat de qui?
    attention ? la formulation vague et sans aucune pr?cision de cet point.
    regarder bien, IL N’Y A M?ME PAS DE POINT VIRGULE A LA FIN DE CET ALINEA.
    Attention. Non au pouvoir vie. non au r?f?rendum.
    Que les dirigeants jettent un peu un regard sur l’histoire et lisent un peu les livres saints s’ils ont encore le temps.
    DIEU B?NISSE LE BURKINA FASO.

  14. nulle n’est s?re que le peuple ne veut pas de blaise. s’il est vrai que la d?mocratie c’est le gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple, cela signifie qui si le peuple veut qu’il se repr?sente il n’y a aucun incontinent a cela. le blaiso a dit qui si le peuple veut qu’il se repr?sente il le fera. alors allons au r?f?rendum si le peuple refuse qu’il se repr?sente, alors les d?bats seront d?finitivement clos.

  15. Lettre ouverte au Peuple Burkinab?

    Chers amis Burkinab?,

    Camarades de luttes d?mocratiques,

    Chers fr?res et s?urs,

    Permettez-moi de vous adresser cette lettre en faisant d?abord un tour dans l?histoire. ? Peuple de Haute-Volta ! [?] Aujourd?hui, 4 ao?t 1983, les soldats, sous-officiers et officiers de toutes les armes et de toutes les unit?s, dans un ?lan patriotique, ont d?cid? de balayer le r?gime impopulaire, le r?gime de soumission et d?aplatissement? ?. Ce discours du Capitaine SANKARA est plus d?actualit? vu que les maux qu?il d?non?ait ? l??poque sont d?sormais incarn?s par le nouveau ? r?gime impopulaire ? du Pr?sident Compaor?. Et aujourd?hui plus que jamais, le devoir vous appelle. Vous devez vous lever comme un seul homme pour barrer la route ? Blaise Compar? et son ?ni?me mandat, ? son referendum et ? la modification de l?article 37 de la Constitution. Blaise Compar? n?est plus dans la logique de respecter la Constitution et d?assurer l?unit? nationale comme le lui demande l?article 36 qu?il escalade pour tomber sur le 37. Vous avez le droit d?exprimer et de diffuser vos opinions selon les dispositions de l?article 8 de la Constitution, et si vous dites NON AU REFERENDUM ET A LA MODIFICATION DE L?ARTICLE 37, vous devez faire en sorte que le MONDE ENTIER vous entende. Devant un r?gime aussi v?tuste qu?ancestral, friand du sang, l?on ne doit plus passer son temps ? conjuguer des verbes. Ce temps est r?volu. Puisque des gens passent d?sormais ? l?action, c?est qu?ils ont fini avec le dialogue et ?videmment, la parole.

    Chers amis et camarades de luttes,

    J?ai ?cout? l?un des ministres thurif?raires de Blaise Compaor? ?voqu? le Titre XV de la Constitution, et notamment l?article 161 pour justifier l?initiative de la r?vision de la Constitution par le Pr?sident du Faso. Il est all? plus loin, arguant qu?aucune d?mocratie s?rieuse ne peut refuser un r?f?rendum. Non, ces hommes sont d?sormais dans une posture d?inf?riorit? et il faut les aider ? vite d?guerpir. Au demeurant, vous devez savoir que l?article 161 doit ?tre lu de fa?on combin?e avec les dispositions de l?article 165 du m?me Titre XV pour mieux appr?cier la port?e et le sens. Si c?est un droit constitutionnel pour le Pr?sident du Faso d?introduire une r?vision de la Constitution (art.161), il doit aussi savoir (art.165) qu? ? Aucun projet ou proposition de r?vision de la Constitution n?est recevable lorsqu?il remet en cause la nature et la forme r?publicaine de l?Etat; ? le syst?me multipartiste; ? l?int?grit? du territoire national. Aucune proc?dure de r?vision ne peut ?tre engag?e ni poursuivie lorsqu?il est port? atteinte ? l?int?grit? du territoire ?. Oui, aujourd?hui, l?int?grit? du territoire burkinab? est fortement menac?e. La paix et l??panouissement r?el du peuple burkinab? semblent ?tre brad?s au profit du ? pouvoir personnel ? que tente d?instaurer le Pr?sident Compaor? et ainsi, la nature et la forme r?publicaine de l?Etat du Faso c?de progressivement place ? une monarchie qui ne dit pas son nom.

    Camarades de luttes, chers combattants.

    La souverainet? nationale appartient au peuple. Le Pr?sident du Faso est ?lu pour un mandat de cinq ans et r??ligible une fois. Blaise Compaor? est ? la fin de son deuxi?me mandat, aidez-le, par tous vos moyens, ? le faire partir. Peuple du Faso, c?est une trahison de la Patrie et l?atteinte ? la Constitution si Blaise Compaor? veut modifier l?article 37 alors qu?il avait jur? dans son serment de respecter les dispositions constitutionnelles. Je le dis et je le r?p?te, une r?vision de la Constitution ? la veille des pr?sidentielles, est une trahison, un crime commis ? l?encontre du peuple. Vous devez alors r?agir. Devant vous la Constitution a ?t? modifi?e ? cinq ou six reprises, si vous laissez encore cette occasion, vous serez aussi comptable devant l?histoire. Faites montre de dignit? et d?int?grit?. ? L?esclave qui n?est pas capable d?assumer sa r?volte, disait feu le Capitaine SANKARA, ne m?rite pas que l?on s?apitoie sur son sort. Cet esclave r?pondra seul de son malheur s?il se fait des illusions sur la condescendance suspecte d?un ma?tre qui pr?tend l?affranchir. Seule la lutte lib?re? ?.

    A travers vous, je demande avec instance aux puissances occidentales, notamment la France et les Etats-Unis, de tout faire pour faire partir du pouvoir ? la fin de leur mandat, tous les despotes africains qu?ils ont install?s ? la t?te de nos ?tats. Nous en avons assez !

    L?Alternance ou la mort, nous vaincrons !

    L?Afrique ou la mort, nous triompherons !

    Camarades, Salut

    http://wordactualite.centerblog.net/90-lettre-ouverte-au-peuple-burkinabe

  16. les gars du MPP et de l?opposition en general ont peur d’aller au r?f?rendum parce qu’ils ne sont pas s?re que la majorit? du peuple partage leur avis. s’ils vont au r?f?rendum ils ne sont pas sure de gagner

  17. frere de retour au pays |

    Une analyse au profit de la jeunesse ,la consciente surtout,voil? des vieillards qui ont pass? toute leur vie ? suivre les autres tout en donnant l?impression de former groupe avec ces derniers ,alors un beau matin le chef de l??quipe eh que dis je ? le capitaine de l??quipe invite l??quipe et dit ceci”” chers amis je vous ai r?uni ce matin pour qu?ensemble nous d?cidions de l?avenir de notre nation tout en r?organisant notre parti ,ainsi je voudrais vous demander un sacrifice ,celui de laisser tomber certains de nos accords car la solution que je vais vous proposer en ait besoin,tous d?mes “on vous ?coute pr?sident ” alors je vous qu?on renouvelle la classe dirigeante de notre parti afin de pouvoir faire face aux d?fis futures car les choses ont beaucoup avanc?es, ainsi donc vu le caract?re r?fl?chi de cette d?cision le d?accord l?emporte ,cependant bon nombre furent touch? par cette decision dans sa mise en oeuvre ,donc le retrait se fit,pour pouvoir encore esp?rer ronger les morceaux lourds des choses ,voila pourquoi nous jeunes nous devons ouvrir les yeux ,car nous serions plus proche de l?autonomie avec le soutien des id?es de son excellence Blaise compaor? que de vouloir servir d??chelle pour d?autres ,jeunesse la r?ussite c?est apr?s une opportunit? ,et donc moi entend que jeune de 25 ans te dit que c?est maintenant ou jamais ,en tout moi je veux pas perdre mon temps afin de ne pas d?ranger ceux qui me suivrons ,merci IDRISSA d?abord OUI AU REFERENDUM

  18. “dans une situation ou toutes les parties estiment avoir raison, il est imp?rieux, juste, l?gal, l?gitime et responsable de consulter le peuple souverain.” seul la voix du peuple compte.la d?mocratie c’est le gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple!

  19. Il ya toujours un moment pour prendre les d?cisions qui s?imposent pour l?int?r?t national. Ce n?est ni par plaisir, ni pour les beaux yeux de qui que ce soit. Arrive alors ce moment des d?cisions et c?est le pr?sident qui a la l?gitimit? pour prendre cette d?cision. c?est ainsi que la d?cision est prise hier et on doit aller au r?f?rendum. L?opposition va manifester c?est normal puisque la d?cision est contraire ? ce qu?elle veut et que les manifestions sont l?gales. Mais le CFOP est une institution r?publicaine et je suis sure qu?elle va finir par prendre une d?cision r?publicaine pour pr?server la r?publique et la paix. On sait que Zeph est un r?publicain, et il ne ferra rien contre la r?publique, d?autant plus que le r?f?rendum est inscrit dans la constitution. Mais ce sont les RSS qui veulent br?ler le pays pour satisfaire leur ego surdimensionn?. Mais le MPP est mort depuis hier avec cette prise de d?cision d?aller au r?f?rendum puis que le MPP ne veut pas passer par des voies r?publicaines et d?mocratiques.

  20. a vrai ce qui reste a faire dans ce pays est d?aller au r?f?rendum une fois pour toute pour que chacun de nous puisse se faire entendre dans les urnes car la constitution de notre pays demande cela avec bon c?ur et nous devons l?accompagner a cela…en disant haut et fort oui au r?f?rendum dans ce pays d?homme int?gres et pour cela il faut mettre tout les disposition a son niveau pour que cet r?f?rendum ait lieu dans ce pays….

  21. La parole du pr?sident menteur du pays ces hommes int?gres ils disait ceci le 07 juillet 1997 dans Sidwaya, le n?3296 : ? Je vais vous dire franchement, l? o? je suis, ce qui me ferait le plus plaisir, ce n?est pas de rester ?ternellement ? la t?te du Burkina Faso. Mais c?est plut?t de voir un jour apr?s moi que les structures fonctionnent, que la constitution est respect?e et appliqu?e. Je crois que cela serait pour moi le plus grand plaisir. Ce qui me pr?occupe, c?est de voir comment le syst?me auquel je crois peut fonctionner avec des Burkinab? sans moi. ? C?est une affirmation du Pr?sident Compaor? en 1997.

  22. Pourtant, il faut le redire, le r?f?rendum est un instrument d?expression de la volont? du constituant originel, le peuple. Aussi, c?est une contradiction flagrante pour nos chers opposants de se proclamer d?mocrates et r?publicains et ?tre contre l?organisation d?un r?f?rendum dans les conditions pr?vues par la loi.

  23. le pr?sident a le droit de demander la modification de cette article et la mise en place du senat qui est dans la constitution. ce serait donc de la dictature que de l?emp?che de jouir de la libert? de faire ce que les loi permettent.

  24. l?alternance ne se d?cr?te pas y compris par la constitution m?me dans les d?mocraties les plus avanc?es. Elle est la r?sultante d?un rapport de forces ?lectorales qui indique quelle formation politique ou quel groupe de formations politiques a la confiance de la majorit? de la population pour gouverner.

  25. L’homme il a d?j? assez argent, il veut quoi? Le pouvoir, il l’a eu pendant 25ans sa lui suffit pas!! Il veut mourir au pouvoir.
    Fils de l’homme descend t’es malade t’es pas apte ? gouvern?. Le Burkina veut le changement, le Burkina ne veut pas d’une dictature, le Burkina veut ?tre dans le progr?s et non d’un pr?sident qui ce croit indispensable .
    Sa me R?VOLTE
    Il n’y a donc personne pour mener le peuple a ce r?volt??!!!

    Cri de col?re d’une ?tudiante

  26. C'es presque dr?le ce projet de loi. Sauf que c'est une atteinte ? l?int?grit? de tout un peuple. Quand on le lit on se rend compte que la b?tise de notre l?che de pr?sident n'a pas de limite. Il parait que le pr?sident sera r??ligible 2 fois, pourquoi pas 3, 4 ou N fois. Juste 2 fois, et apr?s on vas nous dire que c'est pas pour l?int?r?t d'un seul individu dont la m?diocrit? et l'insouciance envers son peuple n'ont plus de mesure. Juste un simple jeux de mots (ou de chiffres) pour encore voler 50 milliards aux honn?tes citoyens. Comme le disait Sankara "Malheur ? ceux qui b?illonnent le peuple…!" Malheur ? Blaise et ? son gouvernement idiot et inconscient de la situation r?elle du pays… La Patrie ou la Mort, Le peuple Vaincra…!

  27. L’homme il a d?j? assez argent, il veut quoi? Le pouvoir, il l’a eu pendant 25ans sa lui suffit pas!! Il veut mourir au pouvoir.
    Fils de l’homme descend t’es malade t’es pas apte ? gouvern?. Le Burkina veut le changement, le Burkina ne veut pas d’une dictature, le Burkina veut ?tre dans le progr?s et non d’un pr?sident qui ce croit indispensable .
    Sa me R?VOLTE
    Il n’y a donc personne pour mener le peuple a ce r?volt??!!!

    Cri de col?re d’une ?tudiante

  28. Messieurs les d?put?s de la majorit?, monsieur le premier ministre, monsieur le pr?sident de l?assembl?e nationale, vous ?tes le miroir et le r?pondant du pouvoir du pr?sident Blaise Compaor?, en modifiant l?article 37 par la pression ? violer la limitation du mandat pr?sidentiel rendu obligatoire par la constitution de 1991, votre manipulation ?tablira votre volont? de mettre le feu au pays que nous aimons tous, et souhaite son d?veloppement par l?alternance politique et ?conomique qui est la base de l??mergences d?un pays qui attend un chiffre de taux de croissance pour l?avenir de sa jeunesse. La communaut? internationale, l?UA, la communaut? Europ?enne, sont t?moins de vos actes criminel qui est de modifier un article de loi pour l?int?r?t d?un seul individu et non de ce qui est mieux pour une nation et son peuple. Vous mettez mal ? l?aise a tous nos valeureux juristes et magistrats qui ont ?uvr?s pour cr?er des institutions qui prot?ges le peuple. Dans les mois ? venir vous serez comptable des crimes qui vont suivre ? un soul?vement populaire. Ne croyez pas que ?a arrive seulement ailleurs et non au Burkina, le peuple Burkinab? de 2014 n?est pas celui de 1987, il est mur, et pr?t a laisser sa vie pour son int?r?t. Cette phrase a ?t? dit ? Mr. Laurent GBAGBO en 2011 dans un site d?information des r?seaux sociaux en ligne.

  29. est-ce c’est la peine d’avoir une constitution dans les pays comme le Burkina? un seul homme resume la loi fondamentale en sa personne;il est plus fort,plus intelligent, enfin le pays c’est pour lui et il en fait ce qu’ils. nous burkinabe, sommes la chose de blaise et sa famille….ainsi donc chaque peuple merite ses dirigeants.

  30. Le bulletins de vote du r?f?rendum sont d?j? imprim?s ? l’insu de la CENI. Le OUI l’emporte avec 88%des suffrages. Quel Burkina ? sacr? CDP.

  31. le malin un calcul rapide nous donne 15 ans de plus,je me demande quel peuple il va gouvern? au del? de 2015 ?

  32. kabor? ludovic de tanghin |

    tout est fin pr?t pour le r?f?rendum !!!! la voie suivie par le pr?sident est l?gal et nul ne peut dire le contraire .pr?parez vos cartes d??lecteur c?est pour bient?t

  33. ? Le Pr?sident du Faso est ?lu pour cinq…Il est r??ligible DEUX fois. ? Pourquoi pas 3, 4… n fois. De vrai farceurs. C’est vraiment taill? sur mesure pour qui vous savez. Pourquoi ne pas dire simplement:? donner un “lenga” d’un mandat ? M. Blaise Compaor? ?

    Dieu sauve le Burkina!

  34. Eh dieu, BC veut nous ramener au probl?me de 2005 car la r?troactivit? de la loi va se poser et par jurisprudence, le conseil constitutionnel va permettre a BC d’avoir 10 ans et sur de mourir au pouvoir ou bien de ne plus les capacit?s. Ou bien, si le projet de loi est introduit au parlement, les d?putes peuvent modifier l’article 37 au profit. Donc: pas de modification de la constitution au cours de dernier mandat de BC. C’est un nouveau President qui le fera. Nous le peuple, on est vigilant. Ce qui est une bonne nouvelle dans ?a, le pouvoir a peur et il veut nous dribbler en mettant la confusion.

  35. Article 165. Elle ne dit pas de quel mandat il s’agit. Un autre pi?ge ? rat que mes usurpateurs laissent tra?ner expr?s.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre