Verrouillage de l’article 37 : Le M37 approuve

635 49

Le Mouvement M37, qui se réclame de la société civile et dirigé par Tasséré Savadogo,  dit « approuver » la révision de la Constitution qu’a proposée le gouvernement au vote à l’Assemblée nationale.

Cette révision, si elle est adoptée par le vote de 96 députés à l’Assemblée nationale ou, le cas échéant, si elle est soumise au  référendum et que le oui l’emporte, classera l’article 37 (qui autorise un président à briguer trois mandats consécutifs) au rang des dispositions non modifiables de la Constitution.

Le Président du M37, dans un communiqué parvenu à Burkina24, rappelle que ce verrouillage a toujours été souhaité par les organisations de la société civile et les partis politiques de l’opposition, notamment. 

Le M37 considère donc cette proposition de révision comme répondant à leur souhait, d’où sa décision de l’approuver.  « Notre lutte, votre, la lutte du peuple n’étant pas contre un individu mais pour le renforcement de la démocratie, le Mouvement M37 réuni en séance extraordinaire approuve la présente décision qui va dans le sens de la volonté populaire », peut-on lire dans le communiqué.

 « Dans toute lutte, il faut des acquis et il faut savoir préserver ces acquis et surtout la paix sociale », soutient Tasséré Savadogo, qui  appelle par conséquent les organisations de la société civile et les partis politiques à  « préserver la paix l’intérêt supérieur de la nation ».  



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 49 commentaires

  1. Jeunesse Consciente |

    Oh quand je vois tous ces jeunes instrumentalis?s par la politique, je me demande comme un pays aussi pauvre en ressource naturelle peut avancer? A chacun son domaine, mais non au Burkina tout le monde est politicien. mais qui va construire le pays alors? Les politiques ne construise pas un pays, ils ne fond que prendre les ressources cr?es par les citoyens pour faire fonction les institutions, prot?ger la nation contre des menaces internes et externes. Voila le r?le des politiques mais ils cr?ent de richesse. Donc quand je vois tous ces jeunes qui se transforment tous en politiciens je ne demandes qui va cr?er des richesses dans ce pays, qui va b?tir le pays. J’ai mal de voir tous ces jeunes se laisser instrumentaliser par la politique.

  2. Il ne faut pas suivre aveuglement un homme politique parce qu?on veut l?alternance ou parce qu?on veut la chute du r?gime en place. Il faut avoir un esprit critique et analytique. La d?sob?issance civile pensez que c?est une solution pour des personnes responsables qui comptent gouverner le pays demain? Pour une question politique on invite les citoyens ? ne plus travailler, comment une nation qui ne travaille pas puisse changement. Par ce mode l? que les opposants comptent cultiver dans l?esprit des burkinab?. Aujourd?hui pour une question politique on parle de d?sob?issance civile et demain quand il y?au un probl?me plus grave, qu?est ce que l?opposition demanderait au citoyen de faire. Je pense que tout le monde doit ?tre responsable et regarder la r?alit? en face. On ne va pas br?ler notre pays une question politique.

  3. Au nom quoi les leaders politique devraient parler pour pr?s de 16 millions d?habitants alors qu?ils pourraient leur permettre de s?exprimer directement ? Pourquoi tant de m?pris pour le peuple dans son ensemble ? Le peuple sait ce qu’il veut et qui il veut ? la tete de l’Etat. Donc laissons le peuple faire son choix.

  4. L’opposition veut venir au pouvoir par tous les moyens. Les opposants sont pret ? enflammer le pays pour assoupir leur sauf de pouvoir
    Nous devons nous mefier de ces genres d’opposants et ne pas les suivre aveuglement. Surtout le MPP qui fait tout sans morale.

  5. Soyez responsables. Toute ?me p?trie des droits humains et des droits d?mocratiques sait le choix qui vaille. Celui des urnes. Le temps du suffrage n?est pas celui des croque-morts.

  6. Tall nous n’avons jamais eu de d?mocratie au Burkina. ?a toujours ?t? la dictature militaire, sournoise fait d’intimidation et d’assassinat.

  7. Dans tous les pays du monde ce qui a toujours fait la force d’une opposition n’est pas le nombre de combat gagner mais quelque chose d’autres. Une opposition forte se distingue des autres en sa qualit? faire des compromis et concessions quand la stabilit? nationale se voit menacer. M?me dans les nationales qui se disent les plus d?mocrates au monde quand on probl?me d’int?r?t nationale survient mouvance et majorit? se r?unissent pour trancher sur ce qui pr?vaut sur la nation car comme l’a toujours dit George Bush aucun am?ricain ne d?sire ?tre pr?sident de la nation en guerre et aucune personne ne d?sire parvenir au sommet du nation diviser

  8. Jeunesse consciente |

    Dans ces temps cours j’ai observ? des ?cart de comportement que je ne puis m’emp?cher de souligner. En effet l’on se permet maintenant de dire en tout qui?tude ce que l’on veut. A limite on quitte souvent de la zone de libert? d’expression pour fr?ler le libertinage. Deux policier que des soit disant honn?te citoyen kidnapping des dictatures avec des ?lections l’on irait jusqu’? croire que le m?me dictionnaire un mot et son contraire ont le m?me sens. Sommes nous en ?tat de r?clamer quoi que se soit dans ce climat? Qu’allons nous laisser a nos enfants? Comment ces derniers nous per?oivent actuellement?

  9. Ouvrez les yeux ? nos leaders d’opposition sur la n?cessit? de la paix et de la stabilit?. Le peuple doit s’exprimer imp?rativement comme le veut la d?mocratie sur ces questions cruciales comme l’article 37 de la constitution. Ce n’est pas ? l’opposition dire ce que le peuple veut, le peuple est mature et sais ce qu’il veut.

  10. On parle maintenant de mettre fin au r?gime dictatoriale alors quand dictature on ne parle ni d’?lections ni de r?f?rendum. Kadafi disait dans le livre vert que si l’on permettrait a la population a tranch? plusieurs questions a des moments diff?rents ceux qui verront toujours leur choix minoritaire et non applicable parleront toujours de dictature. Mais que faire quand tu n’arrive pas a convaincre le maximum de personne?{{ mais c’est de te soumettre au choix des autres car visiblement tu ne fais pas les bon choix}}

  11. Quel Honte pour ce mouvement et partant son premier responsable.
    Pour quelque millions ce mouvement est pr?t a vendre sa dignit? et partant l’avenir du Burkina et celle de la jeunesse.

    LE PEUPLE VOUS SUIT. CE MOUVEMENT VA PAYER CHER, LE MOMENT VENU POUR LE BALAYAGE DU PAYS.

    NA LARA AN SARA!

  12. Au nom quoi les leaders politique devraient parler pour pr?s de 16 millions d?habitants alors qu?ils pourraient leur permettre de s?exprimer directement ? Pourquoi tant de m?pris pour le peuple dans son ensemble ? Le peuple sait ce qu’il veut et qui il veut ? la tete de l’Etat. Donc laissons le peuple faire son choix.

  13. L’heure n’est plus au r?ve et aux si car le temps des sp?culations est d?pass?. A l’heure o? je m?adresse a vous notre nation doit faire une choix, ce choix d?terminera l’avenir de la d?mocratie burkinab? aussi bien que mondiale. Ce choix permet plus de transparence mais pas uniquement de la transparence mais de la libert? dans le choix du peuple. Si l’article 37 vient a ?tre r?viser par les urnes choses que tout bon r?publicain souhaite nous nous verrons soit la scell? dans les articles ver-rou? soit la d?verrouiller et dans ce sens nous aurons la lassitude de pr?senter l’homme de peuple a sa t?te autant de fois que le peuple le d?sir. Mes amis voyons les possibilit? immense qui s’offre a nous a travers le r?f?rendum. Vive la consultation populaire

  14. personnalit? en provenance du BF |

    Il faut que l’autorit? se ressaisisse car on dirait que l’on vit dans un pays sans autorit?s. Les d?bordement doivent ?tre soigneusement mat? pour assurer la stabilit? et la s?curit? de nos concitoyens. Une d?cision qui se prend dans les urnes ne peut prendre en compte les vas et viens dans la rue. Le CES pour une emutions ?conomique a eu une tr?s grande bienveillance de souligner cela au pr?sident du Faso

  15. Tche, tu es sur de ce que tu dis ou tu es ignorant. La d?mocratie n’existe pas au Burkina Faso. Il n’y a jamais eu d’?lection cr?dible, juste et transparente dans ce pays.
    Non au pouvoir ? vie de Blaise Compaor? et son clan.
    Non au r?f?rendum
    Non au s?nat
    Non ? la patrimonialisation du Burkina Faso

  16. Sofia la voix de la v?rit |

    Pourquoi l’opposition a t-elle si peur du referendum? On se rendra compte que sous le pr?texte de s?opposer ? un projet de referendum, les opposants craignent en r?alit? la d?faite et la sanction du peuple. Sinon, il est incompr?hensible qu?ils d?ploient autant de moyens pour rejeter le r?f?rendum alors qu?ils auraient pu, en lieu et place, appeler leurs militants ? faire triompher le non.

  17. C es ds gen qi cr? ds mouvement bidon pr avoir a mang? si c es pa un fou qi va adhere a ce mouvement regard? bien son visage c es un afam? ce qi es sur personne es imortel ns tous ns allon partir dc chacun doit grouiller prepar? l avenir pr qe ses enfan e ses peti enfan ne soufre pa ds le futur

  18. les gars du MPP et de l?opposition en general ont peur d?aller au r?f?rendum parce qu?ils ne sont pas s?re que la majorit? du peuple partage leur avis. s?ils vont au r?f?rendum ils ne sont pas sure de gagner

  19. “dans une situation ou toutes les parties estiment avoir raison, il est imp?rieux, juste, l?gal, l?gitime et responsable de consulter le peuple souverain.” seul la voix du peuple compte.la d?mocratie c?est le gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple !

  20. Alerte Alerte Alerte Alerte Alerte :
    La r?pression a commenc?. La dictature des Compaor? est en marche au Burkina Faso. Des dizaines de jeunes sont arr?t?s et tortur?s. A suivre

  21. Il ya toujours un moment pour prendre les d?cisions qui s?imposent pour l?int?r?t national. Ce n?est ni par plaisir, ni pour les beaux yeux de qui que ce soit. Arrive alors ce moment des d?cisions et c?est le pr?sident qui a la l?gitimit? pour prendre cette d?cision. c?est ainsi que la d?cision est prise hier et on doit aller au r?f?rendum. L?opposition va manifester c?est normal puisque la d?cision est contraire ? ce qu?elle veut et que les manifestions sont l?gales. Mais le CFOP est une institution r?publicaine et je suis sure qu?elle va finir par prendre une d?cision r?publicaine pour pr?server la r?publique et la paix. On sait que Zeph est un r?publicain, et il ne ferra rien contre la r?publique, d?autant plus que le r?f?rendum est inscrit dans la constitution. Mais ce sont les RSS qui veulent br?ler le pays pour satisfaire leur ego surdimensionn?. Mais le MPP est mort depuis hier avec cette prise de d?cision d?aller au r?f?rendum puis que le MPP ne veut pas passer par des voies r?publicaines et d?mocratiques.

  22. au lieu d?inciter le peuple a la r?volte et a la violence, l?opposition burkinab? devrait encourager le peuple a aller au r?f?rendum pour que vos id?aux passe l?galement.

  23. La d?sob?issance civile est le refus assum? et public de se soumettre ? une loi, un r?glement, une organisation ou un pouvoir jug? inique par ceux qui le contestent, tout en faisant de ce refus une arme de combat qui peut-?tre pacifique ou violente. Elle est reconnu par la loi. C’est un acte patriotique et r?publicain.
    Tout Burkinab? qui refuse cette forfaiture du clan Compaor? doit prendre ce combat comme la sienne.
    La d?sob?issance civile, c’est d?sob?ir au r?gime. C’est d?sob?ir ? tout ce qui vient du r?gime. C’est refus? d’ob?ir aux lois venant du r?gime.

  24. Sama Madou, c’est plut?t 15 ans de pouvoir ? partir de 2015. Il aura 80 ans.
    Non ? la patrimonialisation du pouvoir. Non au pouvoir ? vie de Blaise Compaor

  25. Le responsable de ce M37 ne sait pas ce qu'il veut! Un de vos membres a perdu un oeil au d?but des luttes contre cette modification pour laquelle vous ?tiez contre! Aujourd'hui, vous ?tes dans une telle reculade! Vous n'avez vu que du feu dans cette nouvelle loi! En quoi cette loi est-elle une avanc?, d?s l'instant o? Blaise fera au moins 10 autres ann?es au pouvoir?

  26. Il ne faut pas suivre aveuglement un homme politique parce qu?on veut l?alternance ou parce qu?on veut la chute du r?gime en place. Il faut avoir un esprit critique et analytique. La d?sob?issance civile pensez que c?est une solution pour des personnes responsables qui comptent gouverner le pays demain ? Pour une question politique on invite les citoyens ? ne plus travailler, comment une nation qui ne travaille pas puisse changement. Par ce mode l? que les opposants comptent cultiver dans l?esprit des burkinab?. Aujourd?hui pour une question politique on parle de d?sob?issance civile et demain quand il y?au un probl?me plus grave, qu?est ce que l?opposition demanderait au citoyen de faire. Je pense que tout le monde doit ?tre responsable et regarder la r?alit? en face. On ne va pas br?ler notre pays une question politique.

  27. Merci Nobga de ce rappel. C’est pourquoi j’aime internet. On ne peut jamais y tromper tout le monde pendant longtemps.

  28. Encore 15 ans de pouvoir pour Blaise. C’est un crime. Merci Tienfo pour l’?clairage et merci ? Burkina24 pour la libre expression.

  29. Le d?bat autour de la modification de l?article 37 de la Constitution est d?abord juridique et ensuite, politique. Le fait d?inviter le peuple ? se prononcer sur des questions juridiques a un caract?re inconstitutionnel.

    En faisant r?f?rence aux articles 161 et 165 de la Constitution burkinab?, le r?f?rendum des Compaor? est anticonstitutionnel car ( pouvoir ? vie ), contraire ? la nature et ? la forme r?publicaine de l’Etat. Nous sommes dans une r?publique et non une monarchie. Et pire, ? cause de la non r?troactivit? de la loi, Blaise ne peut se pr?senter pour un 3e mandat m?me si par un tremblement de terre, l’article 37 est modifi?.

    Du point de vu politique, le Pr?sident viole son serment de respecter ou de faire respecter la Constitution. Sa modification, concerne une seule personne qui est Blaise Compaor?. Ce n?est donc pas un probl?me d?int?r?t national mais de l’?go?sme.
    Un autre ?l?ment important qui explique l?inutilit? de la modification de l?article 37, c?est la protection de la Constitution par la d?sob?issance du peuple. On entend par d?sob?issance du peuple, la mani?re populaire de manifester sa d?sapprobation. Elle peut ?tre pacifique (marche, meeting, etc.) ou violente ? travers notamment un coup d?Etat civil (casses,manifestations bruyantes, soul?vement populaire) ou militaire

  30. Le d?bat autour de la modification de l?article 37 de la Constitution est d?abord juridique et ensuite, politique. Le fait d?inviter le peuple ? se prononcer sur des questions juridiques a un caract?re inconstitutionnel.

    En faisant r?f?rence aux articles 161 et 165 de la Constitution burkinab?, le r?f?rendum des Compaor? est anticonstitutionnel car ( pouvoir ? vie ), contraire ? la nature et ? la forme r?publicaine de l’Etat. Nous sommes dans une r?publique et non une monarchie. Et pire, ? cause de la non r?troactivit? de la loi, Blaise ne peut se pr?senter pour un 3e mandat m?me si par un tremblement de terre, l’article 37 est modifi?.

    Du point de vu politique, le Pr?sident viole son serment de respecter ou de faire respecter la Constitution. Sa modification, concerne une seule personne qui est Blaise Compaor?. Ce n?est donc pas un probl?me d?int?r?t national mais de l’?go?sme.
    Un autre ?l?ment important qui explique l?inutilit? de la modification de l?article 37, c?est la protection de la Constitution par la d?sob?issance du peuple. On entend par d?sob?issance du peuple, la mani?re populaire de manifester sa d?sapprobation. Elle peut ?tre pacifique (marche, meeting, etc.) ou violente ? travers notamment un coup d?Etat civil (casses,manifestations bruyantes, soul?vement populaire) ou militaire.

  31. Pauvre de toi. Comme le dit l’adage, il faut du tout pour faire un monde. Il y a aussi malheureusement des gens comme ?a parmi nous!

    Dieu sauve le Burkina!

  32. salut les gars moi chui ivoirien et je souhaiterai dire a l’intellect burkinab? qui aime sa nation que c’est le moment d’agir et d’ecrir la nouvelle histoire du Burkina qui le conduira vers le developpement. Blaise compaore n’est qu’un dictacteur endurcit, il se fout de sa population et ne voit que ses int?r?ts, il n’a fait que clouer les burkinab? dans un etat de pauvr?t? avanc? faisant de cette population la plus immigrante d’afrique. Blaise ne merite d’etre m?me un mois de plus ? la t?te du burkina ? forte raison 5ans. Il est temps que vous les intellectuels Africains en particuliers Burkinab? preniez votre b?ton de pelerin pour venir en aide a cette majorit? ignorante et souffrante de la pauvret? et de la mauvaise gouvernance. Blaise tu fais honte ? l’Afrique. @@1:[0:[1:l’afrique n’a pas besoin d’homme fort mais d’institutions fortes]] retiens sa BLAISE COMPAORE.

  33. Ce Tass?r? ressemble plut?t ? un tube digestif. Voici ce qu’il disait sur Burkina24 il n’y a pas longtemps:

    Le M37 sur l?article 37 : ? Le peuple r?el a fait son choix depuis 1991 ?

    Le d?bat sur l?article 37 de la Constitution du Burkina continue. Voici ici une d?claration du M37, mouvement qui milite contre la modification de l?article 37. Pour le coordonnateur du Mouvement, Tass?r? Savadogo, cette modification, si elle devrait avoir lieu, doit entra?ner la dissolution de la CENI et de l?Assembl?e nationale.
    Tass?r? Savadogo dit Tass Tass, coordonnateur du M37 (Ph: DR)

    Tass?r? Savadogo dit Tass Tass, coordonnateur du M37 (Ph: DR)

    Pascal Zaida du MPJ et autres acteurs au BF disent que deux parties du peuple s?opposent sur la r?vision de l?article 37 pour cela ils pr?conisent un r?f?rendum. Alors que pensent-ils sur ces questions dont deux camps du peuple s?opposent aussi !

    Le peuple r?el et le peuple virtuel : ? Pourquoi ne pas organiser un r?f?rendum sur les crimes impunis par exemple ? Est-ce qu?on a trouv? l?assassin de Norbert Zongo ? Est ce qu?on a trouv? l?assassin de Thomas Sankara ? Pourquoi ne pas organiser un r?f?rendum l?-dessus, puis qu?on n?arrive pas ? trouver les assassins. Le peuple a bien son avis l?-dessus. On peut lui poser la question. Pourquoi ne pas poser la question au peuple ? Qu?est ce qu?il pense de l?amnistie qui a ?t? accord?e aux anciens chefs d?Etat de 1960 ? nos jours ? Voici autant de questions qu?on aurait pu soumettre au r?f?rendum ?, disait GRAND INTELLECTUEL DE NOTRE PAYS dans un journal en ligne il y a quelques jours.

    ? Sauf le peuple pr?fabriqu?.. ?

    Le M 37, mouvement de conscientisation, d??veil de conscience et d?alerte pr?coce des dangers que coure notre pays rappelle ? ceux qui pensent que la r?vision de l?article 37 au r?f?rendum est possible au Burkina Faso se trompent d??poque et ont d?lib?r?ment ignor? que le peuple en adoptant par r?f?rendum la constitution du 2 juin 1991 l?article 37 disait ceci : le Pr?sident du FASO est ?lu pour 5 ans renouvelable une fois.

    Un sondage r?cent du Centre pour la Gouvernance D?mocratique ( CGD ) montre que le pays r?el est contre la r?vision de l?article 37. Sauf leur peuple pr?fabriqu? en 2013 si non, le peuple r?el a fait son choix depuis 1991 et ce choix est contre les mandats illimit?s en votant massivement oui.

    Modification de l?article 37 ?gale d?mission du pr?sident de la CENI

    Alors toute tentative de modification de l?article 37 doit entra?ner automatiquement la d?mission du Pr?sident de la CENI issu de la soci?t? civile composante chr?tienne qui courageusement nous a signifi? les cons?quences n?fastes d?une telle aventure.

    Aussi, les quatre autres membres suivront le pas de la d?cision historique de leur Pr?sident de m?me que les autres commissaires de l?opposition et certains de la mouvance pr?sidentielle, ce qui entra?nera la dissolution de la CENI du peuple en attendant la mise en place de leur CENI acquise !

    Toute modification parlementaire pour nous tous les d?put?s soucieux de la paix et de la coh?sion non seulement voteront contre et toute tentative de passage en force doit ?tre sanctionn?e par un boycott actif, voire une d?mission collective des d?put?s afin de rendre le parlement difficile ? g?rer dont sa dissolution de fait.

    ? Les hommes de dignit? du pays ne sont plus pr?ts ? cautionner tout tripatouillage ?

    Aussi, en plus du blocage ? la CENI et ? l?Assembl?e Nationale, la jeunesse consciente, les hommes de dignit? du pays ne sont plus pr?ts ? cautionner tout tripatouillage de notre loi fondamentale.

    Pour notre part, au M37, malgr? les menaces et agressions av?r?es, nos plaintes sans suite, nous sommes sereins et notre devise est ? la victoire ou la mort, les survivants continueront ?. Laissons notre pays en paix car la paix am?ne la prosp?rit?. Nous l?avons h?rit? de l?ancienne g?n?ration et nous avons l?obligation, le devoir sacr? de le l?guer aux g?n?rations futures dans la paix.

    En r?sum?, nous appelons les d?cideurs de notre cher pays de ne pas c?der au griotisme et vuvuzela des r?visionnistes car les auteurs seront les premiers ? vous l?cher en temps de crise grave. O? ?taient-ils au moment de la grave crise de 2011 ? Crise qui est toujours en phase d?incubation ! QUE DIEU SAUVE LE BURKINA FASO !

    Le coordonnateur du MOUVEMENT M37

    TASSERE SAVADOGO

    Coordonnateur des OSC du NORD

    Chevalier de l?Ordre de M?rite burkinab?

    [email protected]

    NDLR : Le titre et les sus-titres sont de la R?daction

  34. Quel Tasser? ? M?me TASS-TASS de Ouahigouya l?? Mon fr?re,tu feras mieux de chercher du travail, ?tre dans OSC c’est pas travail mon cher!

  35. on dirait qu’il est intelligent! on modifie un article pour que quelqu’un meurt au pouvoir et toi le surdou? tu trouve ton compte. vraiment trop de personnes sans ambition au burkina.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *