Burkina : 17 organisations de la société civile créent le Comité de soutien au référendum

863 67

En plus des partis politiques de la majorité, le référendum a trouvé des défenseurs au niveau de la société civile, au Burkina. En effet, 17 organisations et associations ont créé un Comité de soutien au Référendum (CSR) qui compte sensibiliser les citoyens sur la légalité et la légitimité d’un référendum sur la question de l’article 37 de la Constitution.

Pour les fondateurs du CSR,  présenté à la presse ce 24 octobre à Ouagadougou et composé d’une vingtaine d’associations et d’ONG, la preuve de la légalité et de la légitimité du référendum « ne sont plus à démontrer ».

 Selon son coordonateur, Salia Issoufou, cette consultation électorale est inscrite dans la constitution et elle s’impose après l’échec du dialogue politique.

Mais les animateurs du CSR semblent surtout en vouloir à leurs opposés qui sont contre le référendum.

Au lendemain du Conseil extraordinaire des ministres qui a décidé de soumettre le projet de loi au référendum, une dizaine d’organisations de la société civile ont en effet appelé à la désobéissance civile pour contrer ce qu’elles ont appelé « un Coup d’Etat constitutionnel ».

« Un groupe ne peut pas se prévaloir d’être le porte-parole de la société civile»

D’abord, le CSR leur a reproché d’avoir fait leur appel au nom de la société civile. « Un groupe (d’organisations, ndlr) ne peut pas se prévaloir d’être le porte-parole de la société civile», explique Salia Issoufou.

Ensuite, ils désapprouvent les méthodes utilisées par leurs « collègues » de la société civile. Les animateurs du CSR disent en effet « se démarquer » et « s’opposer » « à cette démarche qui tend  à braquer les uns contre les autres ».

« Si c’est soi-disant mandants de la société civile, s’ils sont sûrs qu’ils ne mènent pas leur combat dans le cadre d’un agenda politique caché dont la finalité est de permettre à ces derniers de réaliser leurs ambitions personnelles et inavouées, alors qu’ils fassent violence sur eux-mêmes et accepter accompagner le processus référendaire afin de faire triompher démocratiquement leur position à travers les urnes », défie Salia Issoufou.

Mais le CSR se défend de vouloir ou de faire le nid de l’affrontement avec ceux dont il dénonce le comportement. « Rassurez-vous, il n’y aura pas de confrontation », assure le coordonnateur du comité. Ce dernier procèdera, foi de ses animateurs, à des actions de sensibilisation sur le terrain à l’endroit des citoyens pour les convaincre du bien-fondé du référendum.

Même si la plupart des membres du bureau militent dans des partis politiques, notamment celui du pouvoir, Salia Issoufou assure que le CRS n’est pas inféodé à un parti politique et que ses sources de financement proviennent de l’association dont il est lui-même le président.

Abdou ZOURE
Burkina24

Les membres du comité : Fondation Blaise Compaoré pour la Paix, Coordination provinciale des Associations du Kadiogo (CPAK), Réseau des organisations de jeunesse pour le développement (ROJD), Partenariat pour le pain et la démocratie en Afrique de l’Ouest (PPDA/ONG), Coalition des Associations œuvrant dans le domaine de la santé et de l’éducation (CASE), Mouvement des jeunes pour la paix au Faso (MJPF),  Association des jeunes du secteur informel, Association des jeunes filles du Kadiogo, Association des chefs coutumiers Manegnaam, Association démocratie et citoyenneté pour le développement (DECID), Association Nouveau Regard, Association Marche de solidarité contre la faim des enfants à l’école, Association des jeunes pour le développement du Département de Léo, Réseau Consolance famille Burkina, Assocition Lanon-Gnynon pour le bien-être humain,  Mouvement patriotique burkinabè (MPB),  les jeunes de la FEDAP/BC.



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 67 commentaires

  1. JE CROIS QUE NOS D?PUTES PRENDRONT LA BONNE MESURE DE LA SITUATION NATIONALE ET FERONT LE BON CHOIX POUR LA PAIX ET LA STABILIT? DE LA D?MOCRATIE EN PENSENT AUSSI A L?AVENIR DU PAYS PARTANT DE LEURS ENFANTS ET DE LEURS PARENTS.

    A BON ENTENDEUR SALUT!
    NA LARA AN SARA!

  2. SI LES POLITICIENS DU BURKINA FASO ACCEPTENT ALLONS AU REFERENDUM ET BARRER LA ROUTE A CE COURT M?TRAGE “SOYEZ COURAGEUX ET AUDACIEUX”

  3. Pourquoi en d?mocratie on doit refuser d’aller s?exprimer dans les urnes “un peu de s?rieux” ces textes ont ?t? r?dig?s ,appuy?s, revendiqu? et accept?s par ces m?mes Burkinab?s qui sont aujourd?hui entrain de pomper l’air

  4. c’est quoi ?a? Des ONG qui s’invitent dans la sphere politique pour soutenir ou non le referendum….. un peu de respect pour votre propre statut qui se veut apolitique…Certes en tant que citoyen, ils ont aussi le droit comme vous et moi de d?fendre ce qu?ils pensent….mais pas au nom d’une Ong…ah non!!!
    Le r?f?rendum n?est pas une priorit? pour vous , mais plut?t l?acc?s ? une vie descente des populations quel qu’en soit leur bord politique et aux services sociaux de base de qualit?….respectez vos r?glements et statuts…

  5. Bonjour
    Merci a ces jeunes qui ont pris leurs responsabilit? en main
    vive le referendum vive la d?mocratie au Burkina Faso

  6. Enfin un autre son de cloche.
    Il ?tait temps que l’opinion sache qu’il y’a des gens qui sont pour le REFERENDUM
    Merci ? ces leaders pour leur initiative audacieuse

  7. Merci ? ces 17 ONG qui sont pour cette initiative de la modification de l’article 37 car si certaines ONG pensaient r?presenter le peuple pour mettre du d?sordre dans ce pays voici 17 ONG aussi qui vont metter de l’ordre en soutenant le projet du referendum donc ceux qui croyaient d?tenteur du peuple se trompent.le peuple a b?sion de s’exprimer et le peuple s’exprimera vive le referendum

  8. Le CDP vous donn? combien pour votre fameux conf?rence ? La honte.
    Malgr? tout, le r?f?rendum n’aura pas lieu. Le peuple dans sa majorit? dit non ? cette forfaiture.

  9. Les OSC ne sont pas instrumentalis?s comme le balai citoyen alors qu?elles fassent violence sur elle-m?mes et accepter accompagner le processus r?f?rendaire afin de faire triompher d?mocratiquement leur position ? travers les urnes.

  10. c’est soit disant repr?sentants de la soci?t? civile ne sont pas de dignes repr?sentants . aucun repr?sentant s?rieux de la societ? civile ne peut d?fendre l’organisation du r?f?rendum encore moins une possible candidature de Blaise Compaor?, c’est un recul d?cromatique. il faut etre corrompu pour sortir d?fendre de telle position, de grace si vous avez pris quelque chose cesser de nous divertir!!!

  11. Pour chercher d?autres solutions lorsqu?on sait que le verouillage de l?article 37 de la constitution profite ? tout le monde, et permet ? tout le monde d?atteindre l?objectif de sa lutte.

  12. Aillez piti?! De nous enfants du pauvre. Nous prions allah nuit et jour pour avoir ? manger. S’il vous pla?t ne nous arracher pas cette paix qui nous nourrit d’espoir que demain ?a va aller. Un homme ne sacrifie pas un peuple non c’est douloureux.

  13. quelle honte vivons-nous aux pays des hommes int?gres?comment peux-t-on soutenir le r?f?rendum?je renvoie ces patisans du ref?rendum au roman de Nazi Boni:”cr?puscule des temps anciens”.que direz-vous ? vos enfants demain quand ils d?manderont des comptes?

  14. C’est ?a le probl?me au Burkina et qui va nous nuire. On ne construit pas la paix dans le mensonge. Une soci?t? civile mont? de toute pi?ce rien que pour d?fendre leur r?f?rendum. Pitoyable

  15. L?Appel ? la souverainet? populaire est ind?passable.et chaque homme politique de ce pays le sait tr?s bien,car au del? de la loi existe une loi qui fait fonctionner cette loi et cette loi est bel et bien celle du peuple.et je pense que le moment est venu d?arr?ter tous les discours dans les marche et service et aller au r?f?rendum

  16. Le MPP est mort maintenant elle veut entra?ner dans la tombe toute l’opposition! M Diabr? a int?r?t a se ressaisir car au regard de comment la situation se pr?sente le radicalisme n’a pas raison d’?tre. Les voies comme le dialogue et autres ayant ?chou? cela doit ?tre un honneur pour le leader de l’opposition d’invit? au r?f?rendum pour trancher sur le objet de d?saccords. Nul dans les deux camps n’a men? ses actions en d?saccord avec la constitution et si les position diverge cela veut dire qu’un recours ? la constitution serait un non sens! Vive le r?f?rendum! Que Dieu b?nisse le Burkina Faso

  17. La loi c?est le peuple , alors seule elle , peut remettre en cause une autre voire la loi , alors seul le peuple peuple remettre en cause , une autre volont? populaire ant?rieure, vive le referendum !!

  18. Mais le burkinab? a un s?rieux probl?me. Si tu es contre le referendum, la modification de l’article 37, tu es un vrai citoyen. Mais malheur ? toi si tu es pour la modification de l’article 37, automatiquement tu n’es plus burkinab?, tu n’es plus citoyen, tu ne fais plus partie du peuple. Si le peuple burkinab? c’est ceu qui sont contre le referendum et la modification de l’article 37 de la constitution c’est qu’on un gros probleme. Je pensais que c’est le debat contradictoire republicain, le divergeance des points de vue qui fais la democratie. Mais au Burkina on veut le contraire, on veut que tout le monde soit unanime sur une question. C’est imposible dans une democrtie. En democratie c’est la majorit? qui remporte le debat et travers les urnes

  19. C’est vraiment regretable pour des individus qui ne pensent qu’? leur estomac, c’est honteux. ou est la liste de ses fantomes soci?t?s civils.
    Chacun profite la situation actuelle pcq ya l’argent ? gagner.
    C’est honteux

  20. Peuple Burkinab?, posez la question : Comment un pays peut avancer et se d?velopper avec des personnes mange mil comme ces soit distants groupement de la soci?t? civile. Revenons sur terre pour l?avenir de notre jeunesse, et l??mergence de notre pays. Oubliez les miettes du Pr?sident Compaor?, et comptons sur notre maturit? qui est la plus grande richesse pour faire avancer le pays que nous aimons tous.

  21. C’est ce qu’on appelle la mauvaise foi, quand on dit “c’est une affaire de Oui ou de Non” alors qu’on est entrain de tout mettre en oeuvre pour qu’il n’y ai m?me pas possibilit? de Non (le vote des 3/4 des d?put?s)

  22. Pour chercher d?autres solutions lorsqu?on sait que le verouillage de l?article 37 de la constitution profite ? tout le monde, et permet ? tout le monde d?atteindre l?objectif de sa lutte

  23. voici un acte ? saluer, des gens qui comprennent les enjeux r?els de la politique burkinab?. La politique ne se limite pas ? dire oui ou non et tout s?arr?te l?, il faut voir au del?, et regarder en face les vrais enjeux

  24. A la lecture de cet article, je ne trouve aucune d?claration d’une organisation de la soci?t? civile. D’abord le dernier paragraphe de l’article en dit trop, je le cite “M?me si la plupart des membres du bureau militent dans des partis politiques, notamment celui du pouvoir, Salia Issoufou assure que le CRS n?est pas inf?od? ? un parti politique et que ses sources de financement proviennent de l?association dont il est lui-m?me le pr?sident”. Ensuite la d?nomination des associations et ONG affil?es ? cette structure, notamment la FEDABC et la Fondation Blaise Compaor? pour la Paix,etc. Aucune structure n’est s?rieuse et la plupart d’entre elle sont pas connues du monde des OSC. Enfin, les personnes qui la dirigent ne sont pas des personnes ressources ou des leaders connus.
    SVP, au nom de la libert? d’association, ne nous divertissez pas, nous avons une lutte s?rieuse ? mener.
    Le r?f?rendum n’est pas une priorit? pour nous, mais plut?t l’acc?s ? une vie descente et aux services sociaux de base de qualit

  25. je le dit et je le repete persone ne va mourir pour l’argent , par contre toute persone a une conviction, une dignit? pour lesquelles elle pr?te a mourir donc verra quand sa va degenerer qui sont ceux qui seront pr?t a allez au charbon pour leur conviction ou pour l’argent.

  26. Mon oeil oui. Laquelle de ses associations a une centaine de membres. Des associations inconnues et sans militants qui pensent se faire voire. vous ne representez que l’ombre de vous meme.

  27. Mais les gars, ils ont aussi le droit comme vous et moi de d?fendre ce qu’ils pensent ?tre juste. Pourquoi les trait?s de tout. En ont-ils fait pareil lors de la cr?ation des autres mouvements?

  28. Le CDP comme a son habitude fait revivre ses vieilles structures creer a un moment ou un autre pour embrouiller le peuple. ou etiez vous depuis la???

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *