Assimi Kouanda : « Nous ne provoquerons pas, mais si nous sommes provoqués …»

687 46

Ce sont des consignes guerrières qui ont été données par le Secrétariat exécutif national (SEN) du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) aux délégués du parti venus des 45 provinces du Burkina. Assimi Kouanda leur a dit d’aller « se préparer » pour riposter à toute provocation.

Le SEN du CDP a rencontré les secrétaires généraux, les responsables des jeunes et des femmes des structures provinciales des 45 provinces du Burkina au siège du parti, ce 25 octobre 2014. L’ordre du jour était de leur donner des informations sur la situation nationale, notamment sur la décision du gouvernement de soumettre la révision de la Constitution à l’appréciation de l’Assemblée nationale.

Assimi Kouanda leur a signifié que face à l’échec du dialogue, le CDP s’est concerté avec d’autres partis politiques et a trouvé un compromis pour limiter les mandats consécutifs à trois et verrouiller la clause de l’article 37.

« L’essentiel, en 2015, notre président (Blaise compaoré) est candidat, en 2020, il est candidat, le reste, nous laissons entre les mains de Dieu », a expliqué le Secrétaire exécutif du CDP.  « L’article 37 doit être modifié pour que Blaise Compaoré soit candidat en 2015 », a ajouté Assimi Kouanda.

« La réaction doit être à la hauteur de ce qui a été fait »

Les responsables des différentes structures du CDP lors de la rencontre (© Burkina 24)
Les responsables des différentes structures du CDP lors de la rencontre (© Burkina 24)

Il a ensuite soutenu devant les délégués venus des 45 provinces que la procédure suivie est tout à fait légale, c’est seulement celle des opposants, qui ne l’est pas. Le patron de l’exécutif du CDP estime en effet que les « dernières activités constatées », à savoir les manifestations de rue, « sont des activités hors la loi ».

Assimi Kouanda a alors donné des consignes fermes aux responsables des structures provinciales du parti à transmettre aux militants. C’est celle de riposter s’ils sont l’objet d’attaque. « Nous ne provoquerons pas. Mais si nous sommes provoqués (…), la réaction doit être à la hauteur de ce qui a été fait », a martelé Assimi Kouanda.   « Les troubleurs seront troublés », a-t-il ajouté.

« S’ils y a des citoyens qui se mettent hors de la république, il nous appartient de nous organiser pour  défendre nos points de vue, nos personnes, nos biens et les biens de la République », a affirmé le Secrétaire exécutif national du CDP.

Il leur a enfin dit de retourner dans leurs provinces respectives « rassurer » les militants que la voie choisie par le CDP est celle de la légalité.

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Il y a 46 commentaires

  1. Salut!au moment o? les citoyens burkinab? cherchent les voix et moyens pour sortir de cette petite p?riode chaude et m?rit?e qu'ils ont v?cu dans leur pays,les citoyens de fait veulent nous ramener encore dans le pass?.Mais nous leur demandons d'accepter malgr? eux car cela est ind?pendant de leur volont?.Et qu'il doivent,en effet, comprendre que nul n'est au dessus du peuple ,?tant donn? que le sup?rieur hi?rarchique du chef de l'ETAT d'un pays est le peuple;et donc on doit imp?rativement prendre en consid?ration leurs suggestions surtout quant on n'est dans un ETAT de droit.Quelque soit la classe ou la position que l'on occupe dans une soci?t? hi?rarchis?e,on n'est oblig? de se soumettre dans le cas contraire on se retranche et on se tais.Dans la mesure o? "tout ce qui a ?t? d?fait par la volont? commune ne peut ?tre refait que dans les m?mes conditions."On doit comprendre que le pr?sent est ce qui appartient ? tout chacun,mais,quant ? l' avenir ,il appartient ? tous.Citoyen et peuple burkinab?, laissons 2020 ? l'appr?ciation de l'avenir .Cultivons la paix et r?fl?chissons tous ensemble pour faire avancer notre ch?r pays le BURKINA FASO.Je vous remercie.

  2. “Le vrai bonheur on ne l?appr?cie que lorsqu’on l’a perdu.”(Feu F.Houphouet Boigny)
    Kouanda Assimi es-tu du m?me avis que l’auteur de cette phrase?

    “Les troubleurs seront troubl?s.”(Kouanda Assimi)

    Assimi il fallait tout simplement dire que celui qui s?me le vent r?coltera la temp?te.alors bonne r?colte.
    Mais Assimi l’argent voler au peuple revient au peuple;on le r?clamera haut et fort!

  3. La chasse aux sorciers ! Trouvez quelq choz contre Alain Bedouma Yodo et autres (?a manq pas) pr les metr o ouff. Dans un pays o? r?gne l’injustice, il est injuste d’?tre juste !!

  4. et toi meme tu es ou aujourd hui ? quand on parle meme sur les reseaux sociaux , il fo faire bcp attention; un bon conseil ;;;;a respecter a la lettre sous peine de rejoindre assami koanda en prison

  5. Ils sont tous politicards, et sont pas au diapasona vec le monde auour de d eux. Cett mafia politique a atteint son apogee. Si en 27ans d pouvoir,Blaise n a pus pas pu realiser son chantier ce ne serait pas en 2015 qu il pourra l achever. Cette duperie est claire. Lhomme veut echapper comme un certain Mobutu, pourque lhistoire ne le rattrappe. L equation a une seule inconnue: les crimes de sang non elucidees. L assassinat de Thomas I.Sankara, Norbert Zongo et ses freres et amis de la Revolution. I est condamne de jouer cette derniere carte.

  6. Assimi merci pour cette d?claration car ce qu’ils veulent semer la pagaille dans ce pays seront punis par la loi et ceux qui comptent menacer les militants du CDP auront devant eux des guerriers combattants ; le burkina faso appartient ? nous tous.vive le CDP et Oui ? la modification de l’article 37

  7. lui l? il est vraiment un ?ne comme la dit quelqu’un.si vous comptez sur les braves forces de l’ordre du pays,detronpez vous car ells n’agirons pas comme des robots elles est conscient qu’elle doivent etre du cote de popution et non du cote des ?nes

  8. “..si nous prenons un fauteur de trouble, notre reaction sera imminente et violente”, c’est ce que disait a peu pres Mr. Zephirin Diabre (CFOP) dans l’observateur il y a de cela quelques mois. “…si nous sommes provoques, la reaction sera a la hauteur de la hauteur de ce qui a ate fait” vient de dire A. Kouanda. Dans les differents forums en ligne, des gens ont appele literallement au meurtre des partisans de la majorite et a la destruction de leurs biens. Pour paraphraser MLK, nous pouvons resoudre nos differences poliques comme des personnes sensees, ou nous pouvons perir ensemble de nos differences politiques comme des imbeciles. La premiere etape serait que les responsables des deux cotes evitent le language guerrier!

  9. l? intimidatn n peuvent pa fl?chir la determinatn du peuple.tt ce ki ? bn,l peuple acompagn par contre l? inter?t individuel,l peuple s’oposera.combre en faveur contre plu d 20millions habitan?ceux ki mangent ojrd8 sachez q1 jr dieu vs quitera.

  10. Vou ne provoquer? pa? Mai pourkoi la revision de l’article 37? N’est ce pa une provoquation? Au lieu de reviser les prix des marchandise vou ?te l? ke sai l’article 37.Nimport koi!!!!!!!!!

  11. Vraiment un intello ki parle de la sorte c’est d?cevant c’est normal leurs enfants ?tudient ? l’ext?rieur et leur ann?e ne sera pas perturb? donc ils prennent des d?cisions sans penser ? l’avenir du Burkina Faso mais ? remplir leur ventre pour ojordui sans penser ? demain

  12. Pro blaise,Anti blaise,,vs avez mis trop de temps la,,bruler le pays la,on va se chercher dautre horizons et dire,mais mon ami,tu ne me connais pas???cest nous les burkinabes qui avions bruler notre pays la en 2014.Du courage les gars ,bruler ,tuer,violer,assaciner,noublier pas surtout de fair plus de 3000 morts hein!

  13. leurs biens wah, quelqu’un est parti voler chez eux? ce jeu entrainera d’enormes consequences. les pro-referendum qui attendent le jour de la revision. ensuite, les anti-referendum qui sont contre et qui manifestent de maniere digne, integre et civique. et enfin, les bandits qui profitent de la situation pour braquer leurs propres semblables. ces derniers sont parfois dangereux que ceux du premier groupe (pro-referendum) et si on ne fait pas vite la difference entre ces 3 groupes il risque d’y avoir confusion. Dieu benisse le Burkina, amen!

  14. Assimi, le r?f?rendum en lui-m?me est une provocation. Vous provoquez le peuple et vous pensez qu’il restera les bras crois?s vous regardant ?
    As-tu oubli? o? tu dormais en 2011 pendant la crise ?

  15. Je suis dessol? qu'un intellectuel parle ainsi. Blaise n'est pas ?ternel. Et vous pouvez modifier la constitution comme vous voulez c'est un torchon pour vous et ?a l'ai pour nous. Vous n'avez pas ? faire ? l'opposition mais ? des jeunes qui disent non au gens qui ne respectent pas leurs paroles. J'ai piti? pour vos enfants, les tristes. J'ai vraiment honte pour toi Assimi qui dit que Blaise sera candidat en 2020 comme si tu ?tais Dieu pour savoir qu'il sera en vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre