Priscilla est amputée des 4 membres suite à un avortement

471 0

Après l’interruption volontaire d’une grossesse (IVG) contractée en 2011 peu après la naissance de son troisième enfant, Priscilla, une commerçante de 36 ans été amputée  de l’avant-bras droit, des deux pieds et de la main gauche.

Souffrant d’une forte fièvre et de douleurs, elle  serait retournée à la maternité le lendemain de son IVG. Son état s’est ensuite empiré, après qu’elle ait subi des prélèvements et renvoyée chez elle.

Diagnostiquant plus tard des symptômes de la septicémie, un médecin de garde lui aurait administré des antibiotiques. Une réaction tardive à son mal, selon Priscilla, qui accuse les  infirmiers d’être responsables de son amputation.

En effet, la septicémie est une infection généralisée de l’organisme, due à des micro organismes pathogènes de type bactérien. Elle apparaît suite à une primo-infection non ou mal soignée, déchargeant régulièrement des bactéries dans le sang à partir du foyer infectieux, qui peut être au niveau dentaire, veineux, utérin, urinaire, cardiaque, pulmonaire.

Pour l’heure, la direction du centre hospitalier régional de Bordeaux où s’est réalisée l’IVG se refuse à commenter l’affaire. Des expertises et une information judiciaire sont toujours en cours.

Sources : Futura-sciences.com et Francetvinfo.fr

Mouniratou LOUGUE

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre