CDP: Les membres du bureau provincial du Kadiogo installés

836 21

Le secrétariat exécutif national du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP), a procédé à l’installation de ses membres de la section de province du Kadiogo, dimanche 26 octobre 2014 à la Maison du peuple de Ouagadougou. Ils sont au total 20 et Noel Sourwerma est celui qui a la charge de la section.

Réunis à la maison du peuple, dimanche 26 octobre, les militants et militants et les premiers responsables du Congrès pour la Démocratie et le Progrès, les membres du bureau de la section provinciale du Kadiogo, ont été installés officiellement dans leurs fonctions.

Vingt personnes des responsables choisis au niveau des structures de base des communes, des arrondissements et des départements, ont constitué le bureau  et Sourwerma Noel, nommé président est chargé de conduire cette section.

Dès lors, il dévoile ses toutes premières activités, à savoir l’installation des comités de base dans les secteurs et les sous-comités au niveau des zones des différents secteurs.

Cette installation rentre dans le cadre normal des activités du CDP. « Nous CDP nous nous organisons pour continuer la construction de notre pays».

La situation nationale n’a pas été occultée lors de ce rassemblement.   « C’est une façon de demander à tous ceux qui se disent démocrates et républicains qu’il faut appeler leurs militants au respect de la loi», explique Assimi Koanda, Secrétaire exécutif du CDP.

Les remous sociaux ne sont pas passés sous silence à la cérémonie. Assimi Koanda a rappelé que les manifestations n’empêcheraient aucun député d’aller voter et a salué les députés de la majorité et ceux de l’opposition favorables au projet de loi. « Ce sont les représentants du peuple, (…) leur devoir premier est de voter la loi » , a-t-il martelé.

Quant aux membres du bureau, ils disent être prêts à «faire exécuter les mots d’ordres» du parti.

Reveline SOME
Burkina24


Article similaire

Il y a 21 commentaires

  1. Mes amis, je pense que quand on s’exprime avec un tel langage, on ne pourra que voir avec desolation, ce que tout cela va entrainer. L’avenir du Burkina, c’est nous. Alors, apportons des arguments plus intellectuels pour ouvrir un debat d’opinion franc. Sinon pour moi, c’est le faso d’abord. Love

  2. Mes amis, je pense que quand on s’exprime avec un tel langage, on ne pourra que voir avec desolation, ce que tout cela va entrainer. L’avenir du Burkina, c’est nous. Alors, apportons des arguments plus intellectuels pour ouvrir un debat d’opinion franc. Sinon pour moi, c’est le faso d’abord. Love

  3. Merci pour cette mise en place des membres du bureau provincial du kadiogo pour renforcer le lien qui existe entre les militants ;pour bien informer les militants sur les activit?s du parti ?a ?t? une tr?s belle initiative au bon moment.Vive le CDP

  4. le pouvoir se m?rite ,alors celui qui croit le m?riter que le pr?sident Blaise qu’il vienne en concours avec le pr?sident Blaise Compaor? pour le prendre

  5. L'adf a fait un choix judicieux .l'article 37 sera modifi? sans passer par le r?f?rendum dont certains ont qualifier de budg?tivore .Leur choix permettra d'injecter les onze milliards pr?vus pour le r?f?rendum dans d'autres projet .adf votre choix est propre !

  6. Il n’y a rien en face le CDP fait son petit bonhomme de chemin. A l’assembl? le 30 pour mettre fin a cette cacophonie

  7. Karim Ou?draogo, ta passion pour Blaise est morbide. Sache que des gens ?taient plus amoureux de lui que toi. Que sont devenus ces gens de nos jours? Ne perds pas trop la raison comme tu le fais avec z?le.

  8. Si tu aime ton pays alors t occupe pas au probl?me des politicien , eux vont vous blaguer pour marcher et apr?s sa va envoyer une crise au pays , ces nous on tout perdre , laisser les avec leur probl?me il non cas r?gler ?a entre eux m?me , faut il vont compter sur la population ,on est pas des cobayes

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *