Contre la révision de l’article 37: Massive mobilisation à Ouaga

413 51

Des milliers de Burkinabè – 1,2 million de personnes, selon le comité d’organisation de l’opposition –  ont envahi les rues de Ouagadougou à l’appel de l’opposition politique burkinabè, ce 28 octobre 2014. C’est une véritable déferlante humaine qui a rejoint la Place Nation, puis les principales avenues du centre de la ville de Ouagadougou. La vie dans la capitale a marché au ralenti durant cette matinée. Pour l’opposition, c’est “le dernier avertissement” lancé à l’endroit du pouvoir. Après la fin du meeting, des manifestants ont voulu faire le blocus du rond-point des Nations Unies. Dispersés par les forces de l’ordre, la manifestation a tourné à l’affrontement. 

4
Les manifestants à la Place de la Nation

Dans la matinée de ce mardi 28 octobre  2014, les klaxons et les bruits des engins à deux roues et quatre roues ont été remplacés par les cris, les sifflets et les bruits des vuvuzelas de manifestants qui convergeaient vers la Place de la nation où a lieu le rassemblement de l’opposition contre la révision de la Constitution burkinabè.

8
L’Avenue Charles de Gaulle ce matin à 8h

Les boutiques, banques, commerces étaient clos. Dès 9h, la Place de la Nation a refusé du monde. Et en fait de marche, il n’en pratiquement pas eu, en tout cas, pas comme d’habitude où les leaders de l’opposition étaient au début et à la fin.

L'Avenue Kwameh Nkrumah aux environs de  13h, ce 28 octobre 2014 (© Burkina 24)
L’Avenue Kwameh Nkrumah aux environs de 13h, ce 28 octobre 2014 (© Burkina 24)

Les manifestants ont simplement envahi le circuit prévu pour la marche. Et au moment où le Chef de file de l’opposition prononçait son discours, les manifestants étaient toujours sur le circuit.

1En fait de discours, Zéphirin Diabré a juste constaté “la réussite” de la manifestation du jour, qui, a-t-il dit, est “le dernier avertissement lancé à l’endroit du pouvoir. “Maintenant, ça passe ou ça casse!”, a-t-il dit, rappelant que cela fait deux ans que l’opposition organise des marches pour dissuader le Chef de l’Etat de modifier la Constitution en son article limitant des mandats présidentiels.

"Maintenant, ça passe ou ça casse !"
“Maintenant, ça passe ou ça casse !”

Le changement, c’est maintenant ou jamais“, déclare Diabré qui, après avoir indiqué que l’heure n’est plus à la persuasion, mais à la “confrontation”,  a lancé un ultimatum au Chef de l’Etat afin qu’il retire le projet de loi “avant midi”.

Le Rond point des Nations Unies après les tirs de lacrymogène
Le Rond point des Nations Unies après les tirs de lacrymogène

Diabré a mis en garde contre les partisans du pouvoir qui profèrent des “propos belliqueux qui donnent froid dans le dos” et appelé les députés à “voter le projet de loi en pensant à l’avenir du peuple burkinabè”.

Les manifestants sur l'avenue Kwameh Nkrumah
Les manifestants sur l’avenue Kwameh Nkrumah

Diabré a mis fin à la manifestation aux environs de 10h30, non sans indiquer aux manifestants que la lutte est désormais la leur et que ce n’est plus à l’opposition de la diriger. Si le Chef de file de l’opposition a appelé les manifestants à rejoindre leur domicile, ces derniers ont refusé d’y retourner.

Un monument dédié à Blaise Compaoré à Bobo-Dioulasso détruit par des manifestants (© DR)
Un monument dédié à Blaise Compaoré à Bobo-Dioulasso détruit par des manifestants (© DR)

“Aujourd’hui, on ne rentre pas ! On va à l’Assemblée nationale”, ont-ils clamé, prenant la direction de l’Assemblée nationale.

Rassemblés au Rond-point des Nations Unies, les manifestants ont été cependant dispersés par des tirs de lacrymogènes. S’ensuivent des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre.

Plusieurs villes du Burkina, comme Bobo-Dioulasso, Kaya, Ouahigouya,  ont également répondu à l’appel de l’opposition politique.

f e d c b a

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Il y a 51 commentaires

  1. Peuple du Burkina dites non ? cette monarchie rampante.Faites comme les s?n?galais.27 ans de pouvoir ca suffi.
    Nous (ya na marre s?n?galais ) nous vous soutenons

  2. ceux qui pansse que sans blaise le fasso n’exsistera plus, se trompe et en plus c’est insulter tous les fils du fasso. blaise n’est pas le plus inteligent du fasso il a selment eu la chance parmis des milliard de perssonne pour gouverner pandent 27ans ce la ne veux dir que sans ya pa de fasso. qui est l’homme qui a rebatiser la haute-volta en burkina fasso. par son courage et ses propre conviction c’est bel et bie le cmarade cpt thom-sank. donk il y’a des millier de perssonne plus inteligen et capable pour mieux diriger le fasso. que la paix reigne dans mon fasso natale par la volote de dieu.

  3. Mort de rire Ouagadougou fait environ 2 millions , tu ne pourras pas me dire que plus de la moiti? de la population de Ouagadougou est sortie , et bon supposons que tu avais raison mais ce serait une raison de plus pour vous d'aller au referendum , ouvrez vos yeux et pr?servons la paix .

  4. marie tu n’as meme pas piti? de toi m?m m?m si c? blaise ki vs nouri je me rapel Tiao av? di k si sa al? pas kil al? demissionn? je s8 sur k vs pas dormir ojourd’hui.Nous on ira jusko bout.

  5. Moi je ne suis pas Burkinabe,c’est mon exil force et encadre par les militares pendant quatre ans pour ne pas dire residence surveillee ,qui m’a offert l’occasion de connaitre le Burkina et les Burkinabe…je suis oppose a tout militaire d’etre a la tete de l’Etat excepte SANKARA Thomas militaire son intelligence etait hors du commun,ses discours etaient un tonnerre tres orateur sans brouillons et sortaient du coeur…c’etait un president poete et philosophe genre Lumumba.Mais,autres militaires leurs places c’est les casernes et les armes et Blaise sa place paisible c’est la retraite ca suffit…Et c’est peut-etre l’occasion pour mes freres qui restent de retrouver leurs familles et leurs enfants 20 ans c’est trop…Avec le depart du capitaine,ont une chance d’avoir une solution parce que c’est le signataire de leur dossier “des algeriens expulses de France”…sans le Burkina aucun pays n’a accepte ce probl?me presume islamique y compris l’Arabie Saoudite…vite qu’on leur trouve une solution avant son depart…Trop c’est trop !

  6. Et Gilbert Diendere ? c’est bien dommage qu’il est chef des armees de grade general et tres pose…Vous allez me dire “on deshabille Pierre pour habiller Paul…Guirma est un homme sage mais trop vieux bref…L’avis est au Burkiabe,bon choix !

  7. VIVE l’alternance g?n?rationnelle,et a bas cette opposition!
    le pouvoir doit venir dans les mains des jeunes et non celle des vieux qui nous ont billonn?s depuis longtemps!

  8. Vous avez affaire a la France et non au CDP…C’est un produit francais ses richesses sont toutes en France maisons et hotels dans les quartiers chics voisin d’Ali Bongo dans le 1er arrondissement de Paris-Luxe…vous,vous ne rechauffez que les marmites,Sans lui que serait devenu l’arriere-cour des prisons francaise et qui accepterait-il les islamistes Algeriens ? avant lui il y avait Houphouet Boigny et Omar Bongo…reste Blaise Compaore fidele,pour sa securite et l’argent…la misere pour le peuple et toute l’opposition dans sa poche et le”dur”s’il existe au Burkina (Maco) ou le poteau…Le regime est un expert pour ca…”Les esclaves priaient ALLAH pour leur faire oublier qu’ils portaient des chaines” disait le saxphoniste noir americain Louis AMSTRONG,oublez messieurs-dames oublez…il est la pour la vie…L’exemple n’est pas loin de chez vous le president Algerien en fauteuil roulant…vivement les revolutions !

  9. PRIS SUR UN FORUM
    ALERTE ALERTE ALERTE !!
    Le Peuple Burkinab? en danger, des militaires ivoiriens sur le terrain !!!
    “Nous apprenons que des ex-chefs de la r?bellion ivoiriennes auraient envoy? des soutiens en hommes au dictateur Blaise Compaore pour l’aider ? mater son peuple en lutte contre le refus de l’alternance d?mocratique au Burkina Faso.
    Nos sources sont du milieu des renseignements militaires. Nous avons crois? ces infos et v?rifi? aupr?s d’ amis des r?seaux d’ activistes burkinab?s aux USA et au Canada qui nous ont confirm? avoir les m?mes informations”
    J ESP?RE QUE C EST UNE FAUSSE ALERTE

  10. #No?_Le_Mulding vous ?tes qui pour juger que je ne dis que des absurdit?s. C’est relatif hein! Dans ce cas, je peut me permettre de penser aussi que tout ce que vous d?bitez ne sont que baliverne et stupidit?.

    Tchogo tchogo nous irons bien au referendum afin que la volont? du peuple soit entendue. Celle de placer l’homme qu’il faut ? la place qu’il faut. Le vrai peuple attend impatiemment.

  11. Marie-Lise Tiao , ?tre de la famille du Premier ministre ne veut pas dire avoir le droit de dire toutes les absurdit?s qui puissent exister . Il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir ! Regarde par toi-m?me le nombre de gens qui sont sortis aujourd’hui. Continue ? soutenir les assassins et les buveur du sang du peuple. Ceux qui ne pensent qu’? leur confort personnel et laisse la population dans la mis?re et la famine . Mais o? est donc la morale ?????????? Moi, je ne vais pas t’insulter comme d’autres l’ont fait. Je laisse juste un proverbe pour la fin : comme le disait Einstein, Les grands esprits ont toujours rencontr? une opposition farouche des esprits m?diocres. M?dite la dessus.

  12. Marie-Lise Tiao je te plaint mais je te comprends des personne coe toi disaient la m?me chose de Mandela …les blancs etaient ?galement dans un elan de d?veloppement pour l’Afrique du sud madiba a fait 27 ans de prison ton Blaise a 27 ans de pouvoir 27 ans de tueries 27 ans de gabegie et vs en voulez davantage .avant Blaise il y avait le Burkina avec Blaise il y a e?t l? Burkina et apr?s Blaise il y aura le Burkina en quoi ?tes vous meilleurs a ceux qui manifestent c’est vraie que pour vous quand l’argent parle l’homme doit se taire nous nous avons d’autre valeurs alors bouffe et la ferme mais c’est pour un temps il y a que dieu qui est ?ternel

  13. l? l? meme, je dirai plutot que c’est: ca passe ou ca passe!!! on en a marre, apr?s tant dann?e de silence face ? linjustice, au assassinat, au detournement de nos fonts, on est au du gouffe. on ne veut plus ce regime. si apr?s 27ans il na pas pu chang? grand chose ? nos conditions de vie cest qu’il ne fera mieux en 15ans de plus. tous debout, on ira jusqu’au bout.

  14. Norbert Junior Zongo j'espere que ce n'est pas le nom de notre celebre journaliste Zongo que tu portes, parce que lui, il est digne, mais toi, je ne pense pas que tu sois digne.

  15. Je pense que si l’opposition est s?r qu’il parle au nom du peuple et le peuple dans majorit? est avec lui comme moi je le suis allons au r?f?rendum pour monter au pr?sident qu’il a eu tort organis? un oui ou non. Qu’Allah le puissant prot?ge le Faso de tout mauvais esprit. Amen!!!!

  16. chers burkinab? du pouvoir et de l'opposition, ne vous inqui?tez pas. il y aura des ?lections anticip?es avant novembre 2015. Depuis 1960, il n y a pas eu de transition apais? au Burkina. L'histoire se repetera, et Tandja du Niger ne dira pas le contraire. Dieu b?nisse le Burkina.

  17. Didier Coulidiaty on sent la frustration , le d?sespoir laisse moi te dire que tout se fait selon la loi , et la loi dit qu'on peut r?viser alors on r?vise le pr?sident sera pr?sident ,pour la victoire de la jeunesse

  18. Jeunes inconscients oui ! Vous faites piti?. Vous ?tes la honte du pays, mais on vous aura. On verra d'ici vendredi si vous direz les m?mes choses. Compatriotes, continuons, la victoire est proche. Que la volont? du peuple soit ! A bas le r?ferendum, Vive l'alternance en 2015!!

  19. sa ne passeras pas et sa ne vas pas casser non plus. Blaise compaor? sera reconduit et ce n’est pas ces vains mot qui vont changer quelque chose. ressaisissez vous.

  20. Ce n?est que le commencement, car le peuple Burkina a muri, que le pr?sidente blaise Compaor? r?vise l?article 37 a sa faveur ou pas, il partira du pouvoir par la rue comme ce fut le cas du pr?sident Maurice yameogo en 1965 : la population dont 65% est repr?sent? par la jeunesse et assoiff? par l?alternance politique et ?conomique ne fera pas un cadeau a la famille Blaise, d?apr?s ce que je sais, l?opposition comme la soci?t? civile ont d?cid? de prendre les rues m?me s?il faut des mois pour que le pr?sident Blaise Compaor? revienne dans la raison, et respecter nos lois pour une alternance apais? au Burkina. Rappelons-nous du 15 d?cembre 1998, tous les ?l?ves des lyc?es et universit?s du Burkina dont je faisais partie sont sorties pour l?assassinat du journaliste Norbert Zongo. Les syndicats, l?opposition, et toute la soci?t? civile ?taient dans la rue : Nous avons fait trembler le r?gime sanguinaire et cruel de l?assassin Blaise Compaor?, il a ?t? sauv? de justesse par le conseil des sages, une r?f?rence de notre d?mocratie. Oui les rues du Burkina sont une justice silencieuse, mais efficace dont le pr?sident Blaise Compaor? ne peut pas corrompre. Une fois, deux fois, ?a suffi le tripatouillage de l?article 37 s?arr?te l?. La rue avec le peuple est la seule justice fiable dans un pays corrompu par un dictateur sanguinaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre