Les Etats-Unis appellent l’armée à transférer le pouvoir aux civils

670 8

Les Etats-Unis d’Amérique ont condamné dans un communiqué ce dimanche 2 novembre 2014 « la tentative de l’armée burkinabè à imposer sa volonté au peuple du Burkina Faso ».

« Nous appelons l’armée à transférer immédiatement le pouvoir aux autorités civiles », ont intimé les Etats-Unis dans le communiqué qui peut être lu sur le site de leur ambassade à Ouagadougou.

Appelant les autorités civiles à éviter les violences et s’inclinant sur la mémoire des personnes qui ont perdu la vie durant la révolte du 30 octobre, les Etats-Unis  exhortent les autorités « à se laisser guider par l’esprit de la constitution du Burkina Faso et de passer immédiatement à des élections présidentielles libres et justes ».

Pour rappel, le 31  octobre 2014, l’ancien président du Faso Blaise Compaoré a rendu sa démission après d’importantes et violentes manifestations contre un projet de loi visant à réviser la constitution pour lui permettre de briguer un autre mandat.

 Après plusieurs tergiversations, le lieutenant-colonel Isaac Zida est apparu comme le nouveau chef de l’Etat et de la transition, en attendant la mise en place d’une transition concertée avec l’ensemble des acteurs de la société civile et des partis politiques.

L’opposition a organisé un meeting  ce 2 novembre 2014 pour exiger le retrait du pouvoir à l’armée pour le confier aux civils.

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 8 commentaires

  1. Le pouvoir doit appartenir a la societe civile mai non pa a l’armee.la vraie democratie c’est le pouvoir du peuple.c’est a la population de faire son choix…pour un bon avenir burkinabe.s’il vous plait remettez le pouvoir a la population civile…

  2. Pas de discussion avec Gilbert Diendi?r? et Yacouba Zida, les hommes cl? de Blaise Compaor? qui veulent semer le trouble et ?touffer le processus de l?alternance entre pris par l?opposition et la soci?t? civile. Que Gilbert et Yacouba sachent que le peuple ? d?cider d?en finir avec Blaise Compaor?, Diendi?r? Gilbert, et leur homme ? tout faire Yacouba Zida. Le Burkina veut avancer sans les militaires. Gibert Diendi?r? ? manipuler Blaise Compaor? et mettre en morceau Thomas Sankara, et essaye d?utiliser Zida pour tromper le peuple et remettre le r?gime bis de Compaor?. Disons non ? Gilbert Diendi?r?, qu?il rejoigne Blaise Compaor? en C?te d?Ivoire en attendant l?appel de la CPI. Je demande les Etats Unis et la France d?oublier les sanctions et intervenir directement comme en C?te d?Ivoire en 2011 et emp?cher Diendi?r? Gilbert et Yacouba Zida de remettre le feu au Burkina.

  3. Le r?gime Compaor? Bis est instaur? : De l?int?rieur du Burkina comme l?ext?rieur, nous savons tous que depuis que les militaires ont choisis Yacouba Zida comme chef d??tat, c?est le pouvoir bis du capitaine Blaise compaor? qui est instaur?. Protection de bien mon ?il ! Confiscation du pouvoir oui. Aidons le peuple ? r?cup?rer leur victoire.

  4. le peuple a men? sa lutte et elle avait choisi LOUGUE. mais visiblement et malheureusement le "maitre" avait des esclaves qui convoitaient discretement son pouvoir… des trouillards qui ne savent que voler le butin des autres. mais si le peuple a pu venir a bout du maitre, ce n'est pas l'esclave qui le resistera une seconde.

  5. L'opposition est responsable de cette confusion et r?cup?ration de la lutte par l'arm?e. Comment depuis ce temps la soci?t? civile et l'opposition n'ont pas eu le temps de se concerter pour d?signer le pr?sident de la transition? Il faut donner un nom au peuple afin que la jeunesse l'installe ? Kossyam.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *