Le CDP prend « acte du mécontentement des populations » et apporte son soutien à toute démarche de paix

Dans la déclaration qui suit, le Secrétariat exécutif national du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) dit prend acte du « mécontentement » des populations et déclare apporter son soutien à « toute démarche qui serait de nature à ramener la paix et la quiétude au Burkina Faso ». 

Peuple du Burkina Faso,
Militantes, militants et sympathisants du CDP,

Notre pays traverse un moment décisif de son histoire.

Considérant les manifestations populaires des 28, 29, 30 et 31 octobre 2014 ;

Considérant la démission de Son Excellence Monsieur Blaise Compaoré, Président du Faso, le 31 octobre 2014 ;

Considérant l’intérêt supérieur du peuple burkinabè en ces jours particulièrement difficiles que vit notre pays ;

Considérant le rôle joué par le Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) de 1996 à nos jours au Burkina Faso ;

Nous, Membres du Secrétariat Exécutif National du CDP :
- prenons acte du mécontentement que les populations ont exprimé 96 heures durant et en tirons les leçons subséquentes ;
- déplorons profondément les pertes en vies humaines et les dégâts matériels enregistrés au cours de ces manifestations ;
- présentons nos sincères condoléances aux parents, amis et connaissances desdites victimes ;
- exprimons notre compassion et transmettons nos encouragements à nos camarades et toutes les personnes dont les biens ont été saccagés, pillés ou vandalisés ;
- apportons notre soutien à toute démarche qui serait de nature à ramener la paix et la quiétude au Burkina Faso ;
- apprécions positivement le travail d’apaisement des cœurs et des esprits que les forces de défense et de sécurité, les acteurs politiques et de la société civile, les autorités coutumières et religieuses, la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), l’Union Africaine, l’Organisation des Nations Unies (ONU) et les partenaires au développement ont déjà entamé ;
- demeurons disponibles pour accompagner toute initiative visant à créer les conditions de restauration de l’ordre constitutionnel démocratique ;
- invitons les responsables des structures, les élus du Parti, les militantes, militants et sympathisants du CDP à rester mobilisés et demeurer des artisans de paix et des acteurs de progrès.

Démocratie – Progrès – Justice

Fait à Ouagadougou, le 03 novembre 2014
Le Secrétariat Exécutif National



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Articles similaires

3 commentaires

  1. Fils de pute, apatride, batard enfant de chien. On te guete, tu sortiras bien un jour de ce trou et ce jour tu sauras qu’on ne nargue pas le Burkinab? comme tu la fait. Esp?re d’imondice humaine, mais tu peux ?tre rassurer il ya bien qq d’autre qui subira pire de toi, il s’agit de Gilbert No?l Batard Ouedraogo.

  2. C’est qui le s?cr?tariat ex?cutif national ?

    @burkina24: merci d’?vitez de publier ce genre d’articles qui ne sont sign?s par personne. Le CDP n’a plus personne a sa t?te, qui donc vous a envoy? ce document ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page